Rutabaga, Chou-navet

Rutabaga, Chou-navet, Brassica napus var Napobrassica 'Nadmorska'

Botanique

Nom latin  : Brassica napus var Napobrassica
Synonymes  : Brassica napus subsp Rapifera, Brassica napobrassica
Origine  : variété cultivée provenant de l'Europe du nord
Période de floraison : juin
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante potagère, légume
Type de végétation : bisannuelle
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 30 à 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -19 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : riche
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : potager
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : semis

Le rutabaga, Brassica napus var Napobrassica, est un légume appartenant à la famille des Brassicacées, tout comme les choux, les radis, les navets, la moutarde, ou la giroflée. Le rutabaga, est appelé aussi chou-navet, ce qui lui correspond bien puisque le rutabaga est un hybride entre Brassica oleacea, l’ancêtre du chou et Brassica napus, le navet.

Le rutabaga est un légume ancien, bien que productif, il a souffert comme le topinambour de sa réputation de légume de guerre. De nos jours, le dégout transmis par nos grands-parents qui en ont sans doute trop mangé laisse place à la redécouverte. Le rutabaga est finalement un légume au gout fin, facile de culture, qui permet de varier les plaisirs de la table.

Description du rutabaga

Le rutabaga est considéré comme un légume-racine : comme le navet ou le radis, la partie renflée que l’on consomme est presque complètement enterrée, seul le collet émerge de terre. En fait de racine, c’est plutôt l’hypocotyle, la tige sous les cotylédons, qui s’épaissit jusqu’à donner une boule ronde à piriforme, de parfois plus de 12 cm de diamètre. Ce légume est souvent coloré de vert ou de rouge sombre sur sa moitié supérieure.

Les feuilles sont produites en rosette sur le sommet de cette boule. Longues et profondément lobées, les feuilles ressemblent à celles du navet en moins poilues.

Brassica napus ssp Napobrassica est bisannuel, généralement récolté avant la mise en graines qui aurait lieu l’année suivant sa récolte.

Plusieurs variétés étaient utilisées pour a consommation de l’homme ou comme fourrage pour le bétail. En fait, même les variétés soi-disant pour le bétail sont excellentes lorsqu’elles sont jeunes.

Quelques variétés cultivées

rutabaga ‘Ruby’, rutabaga à collet jaune, rutabaga champion à collet rouge, Rutabaga ‘Tipperary turnie’, rutabaga "Wilhelmsburger (à collet vert), rutabaga ‘Fortune’, rutabaga ‘Kingston’, Rutabaga ‘Nobleboro Waltz’, une variété allemande à collet violet déjà mentionnée au 18e S.

Culture du Rutabaga

Pleinement rustique, le rutabaga est facile à réussir et productif. Il demande un sol riche, relativement meuble et profond, qui conserve de la fraicheur durant toute sa croissance pour qu’il soit tendre. Il se développe bien dans les climats humides. Il apprécie le plein soleil, mais aussi d’être ombragé aux heures les plus chaudes.

Entre le semi et la 1ère récolte, il faut compter environ 3 mois et demi, époque où le rutabaga n’a pas atteint sa pleine croissance, mais où il est le meilleur. Les plants sont espacés de 30 cm.

Il peut être semé de façon précoce juste après le gel en semi direct, pour une récolte en été. Le semis doit être recouvert de terre et bien tassé par un copieux arrosage.

Il peut aussi être semé en pépinière, caissette ou châssis, puis repiqué de mai à juillet. Ainsi le semis ne souffre pas de la sécheresse. Les jeunes rutabagas sont repiqués, bien profondément au stade 4 feuilles, ou lorsque l’hypocotyle est de moins d’un centimètre d’épaisseur. Il est très intéressant en légume d’hiver et pour occuper le potager le deuxième semestre.

Comment utiliser le rutabaga ?

Son gout est fin, plus léger que celui du navet. Il apporte une touche subtile et agréable, mélangé avec une purée de pomme de terre. Il se cuisine en gratin ou fait un délicieux velouté. Il se cuit à l’eau salée, épluché, découpé en tronçons d’épaisseur égale.

Le saviez-vous ?

L’appellation chou-navet désigne parfois aussi le chou rave, à ne pas confondre avec le rutabaga. Chez le chou rave, le légume se développe au-dessus de la terre : c’est la tige qui s’épaissit.

Espèces et variétés de Brassica

Le genre comprend 30 espèces
Brassica oleracea  produit un grand nombre de légumes très variés, du chou de Bruxelles au chou-fleur
Brassica napa, le navet
Brassica nigra, la moutarde noire
Brassica oleracea var. Gongylodes, le chou rave
Brassica repanda, une plante de rocaille

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Piéride du chou, Pieris brassicae Piéride du chou, Pieris brassicae

La piéride du chou est une chenille très fréquente dans les potagers du mois d'avril à la fin septembre. Elle se reconnaît à sa couleur vert clair tacheté de lignes brunes. Elle mesure de 2,5 à 4...

Noctuelle du chou, Mamestra brassicae Noctuelle du chou, Mamestra brassicae

La noctuelle du chou est la chenille d'un papillon nocturne (Mamestra brassicae) faisant partie de la famille des 'Noctuidae'. Ce papillon est reconnaissable à sa taille conséquente (de 4 à 5 cm...

Clavaire chou-fleur, Galinette, Pied de poule, Poule du hêtre, Ramaria botrytis Clavaire chou-fleur, Galinette, Pied de poule, Poule du hêtre, Ramaria botrytis

non différencié, forme coralloïde, Haut. 8 à 15 cm, Diam. 5 à 20 cmDélicate structure aux rameaux s'affinant le long d'un arbre minuscule de 15 cm de haut, aux couleurs claires et vives, une forme...

Poêlée de Rutabaga Poêlée de Rutabaga

Éplucher le rutabaga et les carottes puis les laver. Couper l'oignon en fines lamelles. Couper la gousse d'ail en rondelles. Couper le rutabaga en dés d'un centimètre de côtés. Couper les carottes...

Vos commentairesAjouter un commentaire