Palmier dattier des Canaries, faux dattier, palmier Hyères

Palmier dattier des Canaries à Hyères
Palmier dattier des Canaries à Hyères

Botanique

Nom latin  : Phoenix canariensis
Origine  : Iles Canaries
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : crème
Type de plante : palmier
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : de 15 à 20 m
Toxicité : fruits non comestibles

Planter et cultiver

Rusticité  : -10°C, climat doux
Exposition  : plein soleil
Type de sol : sableux, fertile, bien drainé enhiver
Acidité du sol  : normal
Humidité du sol  : frais
Utilisation : isolé, bac
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis au chaud au printemps (1 à 3 mois)
Taille : coupez les feuilles basses sèches et abîmées
Maladies et ravageurs : le charancon rouge des palmeirs, le papillon palmivore, les cochenilles, les araignées rouges en culture d'intérieur

Le palmier dattier des Canaries est un sujet au fort pouvoir ornemental qui donnera un aspect exotique dans tous les jardins où les hivers ne sont pas trop rigoureux. Très présent sur la Côte d'azur où il s'est même naturalisé, cet arbre en est devenu le symbole.

Un palmier au charme certain

Phoenix canariensis est un palmier très graphique qui constitue à lui seul un intérêt majeur au jardin. Issu de la famille des Arécacées, le genre Phoenix comprend 17 espèces de palmiers. Le Phoenix des Canaries possède un stipe robuste très marqué par les cicatrices foliaires. Il peut atteindre près de 15 mètres une fois adulte. Les palmes arquées composées de feuilles linéaires opposées mesurent près de 5 mètres de longueur et forment une couronne très fournie. Les pétioles sont épineux. En été de longues inflorescences de fleurs crèmes réunies en panicules pendantes rajoutent au charme de la plante. Le Phoenix canariensis est dioïque, vous trouverez donc des pieds mâles et femelles, qui seuls donneront des fruits de 1 à 2 cm de long cylindriques jaunes puis teintés de rouge à maturité. La chair est comestible et sucrée mais très sèche.

Conseils de culture

Le palmier des Canaries se rencontre très souvent dans nos régions au climat doux comme la côte Atlantique ou la Côte d'azur. Il convient tout de même de le protéger des grands froids en le plantant de préférence dans un endroit abrité et en liant l'ensemble des feuilles pour en protéger le cœur l'hiver venu. Choisissez un emplacement bien ensoleillé et abrité des vents dominants qui l'hiver peuvent faire baisser dramatiquement la température. Ce palmier n'est guère rustique et ne pourra survivre qu'à de courts épisodes de légers gel.

Plantez-le au printemps dans une terre bien drainée car il ne supporte pas un sol lourd, argileux retenant l'eau. Si votre sol correspond à cette description placez une épaisse couche de gros graviers au fond du trou et ajoutez du sable à votre terre pour assurer un bon drainage. Arrosez copieusement et régulièrement la première année surtout par temps chaud et sec pour assurer une bonne reprise. Dès l'automne, paillez le pied de votre palmier et, en cas de froid annoncé, n'hésitez pas à le couvrir d'un voile d'hivernage pour le protéger.

Dans les régions plus froides, cultivez le palmier des Canaries dans un grand bac posé sur des roulettes afin de pouvoir le rentrer dès les premiers froids dans une véranda hors gel ou mieux encore, dans une serre. Il y trouvera toute la lumière et la chaleur nécessaire à son développement. Les arrosages en hiver devront être très parcimonieux, ils n'interviendront que lorsque le mélange sera complètement sec.

La taille des palmes jaunies peut être effectuée en fin de printemps pour des raisons esthétiques ou de sécurité. 

Le Phoenix canariensis est particulièrement sensible à un redoutable parasite (Paysandisia archon) un papillon de la famille des lépidoptères qui a été introduit en Europe par accident lors des importations en provenance d’Argentine. Sa chenille se développe dans le stipe se nourrissant de la cellulose à l'intérieur des fibres. De nombreux palmiers sont actuellement décimés par ce parasite sur la Côte d'azur et dans divers pays du pourtour méditerranéen.

Multiplication du palmier des Canaries

Elle se pratique par semis des graines préalablement trempées 24 h dans de l'eau tiède. Les graines seront semées au printemps dans une mini-serre chauffante pour assurer un taux de réussite plus élevé.

Espèces et variétés de Phoenix

Le genre comprend 17 espèces
Phoenix dactylifera le palmier dattier qui joue un rôle économique dans de nombreuses régions. Ses fruits sont comestibles, les feuilles sont utilisées pour les bêtes et la couverture des maisons, le bois pour la construction d'habitation.
Phoenix reclinata un palmier au tronc fin mesurant jusqu'à 15 m
Phoenix roebelenii un palmier nain de 2 m

Nos fiches
Lire aussi
Savoir choisir son palmier Savoir choisir son palmier

Florian DUROUSSET de la pépinière bio jardins nous parle de la bonne manière de choisir un palmier Cela commence par définir l'emplacement final du palmier car au nord on ne placera peut-être pas...

Le rotin, un palmier grimpant Le rotin, un palmier grimpant

Sous l'appellation commune de 'palmier à rotin' se cachent de nombreuses espèces tropicales de palmiers grimpants à fort développement. Ces plantes étonnantes sont utilisées dans de nombreux...

Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus

Le charançon rouge est un coléoptère originaire des îles indonésiennes et de l'Inde méridionale. Il détruit sur ses terres d'origine les plantations de cocotiers ; il est donc considéré comme...

Papillon du palmier, Paysandisia archon Papillon du palmier, Paysandisia archon

Le papillon du palmier (Paysandisia archon) est un insecte de fort belle envergure (10 cm), faisant partie de la famille des Lépidoptères. Ce papillon est très coloré. Les ailes antérieures sont...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Fleur Rouge
    Les informations ci dessus m'ont aider à travailler sur mon sujet de fin d'étude, j'aimerais bien savoir pleins d'autres choses sur le Phoenix Canariensis
    Répondre à Fleur Rouge
    Le 03/06/2013 à 17:05
  • Patrice Guy
    1er palmier arrivé a la maison ...
    Répondre à Patrice Guy
    Le 20/05/2012 à 14:46
  • Alexandre Desir
    Etant ambulancier et amoureux des palmiers, j'ai ceuillis des fruits de palmiers dans le sud de la france et les ai ramener chez moi en Normandie et apres 1 an ils ont germer et ont fait des poussent !!
    Répondre à Alexandre Desir
    Le 17/04/2012 à 20:50
  • Béatrice Gaucher Borie
    Un palmier sinon rien
    Répondre à Béatrice Gaucher Borie
    Le 05/11/2011 à 18:10
  • Alexandre_banasiuk (Bruxelles (Belgique))
    Faut-il apporter un type d'engrais bien spécifique aux palmiers ? Car j'ai souvent appercu des palmiers qui deviennent jaune...
    Répondre à Alexandre_banasiuk
    Le 14/03/2008 à 10:08