A LA UNE »
Histoires de sureau

Thalie blanche, thalie poudreuse, Canna d'eau

Thalie blanche, Thalie poudreuse, Canna d'eau, Thalia dealbata

Botanique

N. scientifique Thalia dealbata
Famille Marantacées
Origine Amérique du nord
Espèces proches Thalia geniculata
Floraison juin à septembre
Fleurs mauve
Typeplante aquatique
Végétationvivace
Feuillage semi-persistant
Hauteur1 à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité rustique, -17°C
Exposition ensoleillée
Solvase riche, argilo-limoneuse
Acidité moyennement acide à neutre
Humidité aquatique
Utilisationbassin, mare, étang
Plantationprintemps
Multiplicationéclat de rhizome, semis
Thalie blanche, Thalie poudreuse, Canna d'eau, Thalia dealbata

Thalia dealbata, la thalie blanchie ou thalie blanche, est une plante aquatique de la famille des Maranthacées. Originaire d’Amérique du sud, la thalie blanchie croît dans les marais, tourbières ou zones humides chaudes et ensoleillées.

Thalia dealbata fait une excellente plante de bassin, sa silhouette donne une note exotique intéressante : des lignes verticales, agrémentées de larges feuilles. La plante peut devenir très grande, apportant une belle exubérance.

Description de la thalie blanchie

Thalia dealbata se développe le long de rhizome épais et vigoureux. Chaque pousse produit une longue tige verticale, avec quelques grandes feuilles longuement pétiolées, au limbe épais, ovale, acuminé, long de 20 à 60 cm et large de 8 à 20 cm, vert bleuté, parfois marqué de rose. Les tiges se terminent par des épis de fleurs, un peu curieux, mais intéressants, portés haut au-dessus du feuillage. Les fleurs sans pédoncule sont insérées densément sur une tige rigide. Les pièces autours des corolles sont blanches, très puinées, couvertes de poudre blanche. Les corolles sont mauves.

Les fleurs attirent insectes et autres pollinisateurs, elles produisent de grosses graines rondes et joliment tachetées.

Thalia dealbata est théoriquement persistant, mais le gel détruit ses feuilles et la rend caduque. La plante redémarre alors sa croissance au printemps, vers le mois de mai

Cultiver Thalia dealbata

La thalie blanchie se cultive en zone humide, sol tourbeux ou argilo-humide, restant toujours frais à immergée dans l’eau. Les rhizomes se plaisent entre 0 et 50 cm sous l’eau. En fait, la profondeur sous l’eau peut être fonction des températures hivernales. Ainsi les rhizomes de Thalia dealbata sont protégées par la hauteur d’eau, et résistent à des hivers où la température descend jusqu’à -17°C, mais en contrepartie, ayant moins de chaleur en profondeur, les thalies blanchies démarrent leur croissance plus tard au printemps.

La thalie blanche s’installe dans le bassin au printemps dans une nasse bien lestée, pour éviter qu’elle ne se déséquilibre ave le vent. L’exposition doit être chaude et très ensoleillée, la terre assez riche. Elle croit assez rapidement et est plutôt adaptée aux grands bassins. Elle peut toutefois être cultivée en bac sur une terrasse, toujours les pieds dans l’eau et hivernée à l’abri du froid en hiver.

La souche de Thalia dealbata est nettoyée de ses anciennes tiges gelées chaque printemps avant la repousse des nouvelles.

Comment multiplier la thalie blanchie ?

Thalia dealbata se reproduit par division de morceau de rhizome au printemps.

Semis : les grosses graines doivent être soigneusement nettoyées puis scarifiées : leur tégument est frotté sur de la toile Emery ou fendu en surface pour que l’humidité pénètre la graine au plus vite. Elles sont ensuite semées dans un terreau conservé toujours humide et maintenu à une température minimale de 18°C.

Le saviez-vous ?

Thalia dealbata est parfois appelée le canna d’eau rustique, sans doute par ressemblance, cette plante n’est pourtant pas un canna. Il existe effectivement de vrais cannas d’eau à planter dans un bassin

Espèces et variétés de Thalia

6 espèces dans ce genre
Thalia geniculata, très proche
Thalia petersiane, aux inflorescences plus souples

Lire aussi
Balisier d'Inde botanique, Canna comestible, Canna brasiliensis Balisier d'Inde botanique, Canna comestible, Canna brasiliensis

Canna brasiliensis est une version botanique de Canna indica/edulis, le canna comestible. Superbe, cette plante facile à vivre et à semer oppose sa floraison légère et typée aux lourdes fleurs[...]

Balisier, Canna Balisier, Canna

Le canna, que l'on rencontre également sous le nom de balisier, est une plante, sans nul doute, tropicale. Ancré dans le sol par un rhizome charnu, il développe, au cours[...]

Canne blanche, Peperomia caperata Canne blanche, Peperomia caperata

Pepreromia caperata, appelé canne blanche ou pépéromie, est une plante vivace tropicale, appartenant à la Famille des Pipéracées. Parmi les plus de 1000 espèces du genre, la canne blanche est[...]

Moutarde blanche, Sénevé blanc, Sinapis alba Moutarde blanche, Sénevé blanc, Sinapis alba

Sinapis alba, la moutarde blanche est une plante annuelle appartenant à la famille des Brassicacées, comme le chou, le colza ou encore la julienne des dames. La moutarde blanche est[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire