Palmier du Mexique

Palmier du Mexique, Washingtonia robusta

Botanique

Nom latin  : Washingtonia robusta
Origine  : Mexique, Californie
Espèces proches : Washingtonia filifera
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : blanc, crème
Type de plante : palmier
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 10 à 15 m, exceptionnellement 30 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique jusqu'à -6 °C
Exposition  : soleil à l'extérieur, forte luminosité à l'intérieur
Type de sol : riche et humifère, drainant
Acidité du sol  : acide à très alcalin
Humidité du sol  : normal, supporte la sécheresse
Utilisation : conteneur, véranda, extérieur sous climat doux
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis au chaud au printemps puis repiquage
Taille : coupez les feuilles basses séchées
Maladies et ravageurs : les araignées rouges et les cochenilles en culture intérieure

Washingtonia robusta, le palmier mexicain, est un palmier appartenant à la famille des Arécacées. Il est originaire de Californie et du Mexique, mais est très largement cultivé partout où il n’est pas limité par le gel. En effet, outre sa silhouette fine et élancée, il est tolérant sur ses conditions de culture et montre, de plus, une croissance très rapide pour un palmier. Il est même considéré parfois comme invasif dans certaines régions. En France, le climat océanique doux lui convient à merveille, ainsi que le sud de la France, bien entendu.

Description du palmier mexicain

Washingtonia robusta est un palmier très élancé, qui s’élève au-delà des 10 m de hauteur, avec une couronne de feuilles plus haute que large. Ses feuilles sont portées par un pétiole très coriace, coloré de rouge (ce qui le différencie de Washintionia filifera), long et frangé d’épines recourbées très acérées. Le limbe palmé est arrondi.

Le stipe de Washingtonia robusta est très étroit, d’une largeur maximale de 30 cm, à la base bulbeuse, parfois un peu courbé par le vent. Sa silhouette est très effilée lorsque les anciennes feuilles sèches sont coupées pour libérer un tronc annelé, gris et lisse. Sinon, les anciennes feuilles desséchées ont tendance à rester sur le tronc pendant des années, formant un jupon épais.

Il fleurit en été en longues grappes de 3 mètres. Ses fleurs sont de couleurs crème et fructifient en petits fruits bruns, consommés et dispersés par les oiseaux.

Quelles sont les exigences du palmier du Mexique en culture ?

Ces exigences sont faibles par rapport à beaucoup d’Arécacées, ce qui fait son succès. Washingtonia robusta est tolérant sur son sol, dès que celui-ci est suffisamment drainant. Il supporte même les sols calcaires. Il croît en extérieur dans les climats ou le gel est modéré, ne descendant pas au-delà de -6 °C (exceptionnellement -8 °C).

Évidemment sa culture est plus satisfaisante lorsqu’il peut profiter de chaleur en été. Il est capable de croitre de 60 à 120 cm par an, d’autant mieux si les températures dépassent quotidiennement les 25 °C et qu’il dispose d’apports d’eau fréquents. Il demande une exposition ensoleillée, et se montre résistant aux vents.

Maintenu en conteneur, Washingtonia robusta a une tendance à végéter, car il développe un système racinaire vigoureux.

Comment implanter Whasingtonia robusta ?

Inutile d’acquérir un palmier déjà très grand, car la reprise est moins bonne et ce palmier grandit vite. Cependant, en zone climatique un peu limite, un palmier mexicain montrant déjà un stipe est plus rustique.

Il est planté en pleine terre au printemps après les dernières gelées. Le sol est ameubli et enrichi de compost et de fumier. Un arrosage copieux met la terre en place autour de la motte, puis ensuite régulièrement, à chaque fois que le sol sèche, pour aider les racines à se développer.

Un Washigtonia robusta bien enraciné est relativement résistant à la sécheresse, mais il grandit mieux avec des apports d’eau réguliers.

Entretien du palmier du Mexique

Ce palmier maintenu en conteneur aura besoin d’apports d’engrais pendant le printemps et l’été.

En pleine terre, si vous choisissez d’ôter les feuilles sèches, le jupon chaque printemps, cet entretien peut devenir couteux si vous ne le faites pas vous-même alors le palmier prend de la hauteur. D’autre part, les pétioles secs sont très piquants.

Comment multiplier le palmier du Mexique ?

Le semis est facile lorsqu’on dispose de graines fraiches. C’est d’ailleurs une méthode à utiliser si l’on veut un grand nombre de palmiers du Mexique, car peu couteuse. Les graines sont mises en pot individuel étroit et profond, maintenues en terre humide et à 25 ° C. Elles germent en 2 semaines environ.

Le saviez-vous ?

Les feuilles du Washingtonia robusta servaient pour le tissage et la construction de toit de chaume.

Espèces et variétés de Washingtonia

Le genre comprend 2 espèces

  • Washingtonia filifera le palmier de Californie au stipe élançé
  • Washingtonia robusta est de croissance rapide
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Savoir choisir son palmier Savoir choisir son palmier

Florian DUROUSSET de la pépinière bio jardins nous parle de la bonne manière de choisir un palmier Cela commence par définir l'emplacement final du palmier car au nord on ne placera peut-être pas...

Le rotin, un palmier grimpant Le rotin, un palmier grimpant

Sous l'appellation commune de 'palmier à rotin' se cachent de nombreuses espèces tropicales de palmiers grimpants à fort développement. Ces plantes étonnantes sont utilisées dans de nombreux...

Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus

Le charançon rouge est un coléoptère originaire des îles indonésiennes et de l'Inde méridionale. Il détruit sur ses terres d'origine les plantations de cocotiers ; il est donc considéré comme...

Papillon du palmier, Paysandisia archon Papillon du palmier, Paysandisia archon

Le papillon du palmier (Paysandisia archon) est un insecte de fort belle envergure (10 cm), faisant partie de la famille des Lépidoptères. Ce papillon est très coloré. Les ailes antérieures sont...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Jean-yves (Paca)
    Quelle est la longueur des racines ?
    Répondre à Jean-yves
    Le 11/07/2017 à 13:09
  • Didi (Var)
    Faut il arroser le palmiers par en haut ?
    Répondre à Didi
    Le 11/05/2015 à 11:49
  • Karoui mahmoud (Hammam_lif tunis tunisia)
    Quel est la difference entre les palmiers de 3 selections ?
    Répondre à Karoui mahmoud
    Le 05/12/2014 à 19:37