Vanda

Vanda 'Blue Magic'
Vanda 'Blue Magic'

Botanique

Nom latin  : Vanda
Origine  : de l'Hymalaya à la Nouvelle Guinée, Inde meridionale et Sri Lanka, Australie
Période de floraison : très variable selon l'espèce, dans de bonnes conditions de culture, elle peut fleurir plusieurs fois dans une année
Couleur des fleurs  : nombreux coloris, certaines sont parfumées
Type de plante : fleur
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 20 à 200 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : selon espèces. Vanda coerulea et toutes les hybrides bleues supportent plus de fraîcheur (10 degrés minimum le jour, 5 la nuit). Les espèces de serre chaude demandent un minimum de 15°C la nuit.
Exposition  : lumière vive, voir plein soleil pour certaines espèces
Type de sol : en suspension dans un panier ajouré avec un substrat très drainant (écorce par exemple) pour maintenir de l'humidité autour des racines. Laisser pendre les grandes racines librement
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : arrosage journalier en été, bi-hebdomadaire en hiver. Vaporisation journalière indispensable même en hiver car elle apporte une humidité ambiante élevée qui est nécessaire. Ventilation indispensable.
Utilisation : en suspension dans une serre chaude ou temperée selon les espèces
Plantation, rempotage : uniquement si indispensable en adaptant la taille du panier ou du pot a la plante. Attention aux racines. Au printemps de préférence mais pas obligatoire.
Méthode de multiplication : bouturage, semis in vitro
Maladies et ravageurs : pucerons, araignées rouges, cochenilles, pourriture si manque de ventilation ou eau stagnante.

Vanda est un genre d’orchidée tropicale. La famille des Orchidacées compte plus de 25 000 espèces séparée en 720 genres, seuls quelques-uns sont disponibles dans le commerce. Le genre Vanda, autrefois considéré comme rare et très cher, se démocratise peu à peu. Des hybrides sont facilement disponibles en jardineries, plus faciles de culture et plus vigoureux que leur parentes originelles. Cultiver un vanda chez soi devient possible en prêtant quelques attentions aux conditions de culture.

Généralité sur les Vandas

Les vandas sont des plantes presque exclusivement épiphytes, qui poussent sur les branches des arbres, ou accrochés aux parois rocheuses. Ces orchidées poussent donc « hors-sol ».

Les vandas montre une tige, où les feuilles sont imbriquée les unes dans les autres, face à face. Les feuilles sont soient rubanées, à texture raide et coriace, comme chez Vandas caerulata, soit de sections cylindrique, comme chez Vanda teres.. Ce sont des orchidées de croissance monopodiale : une unique tige qui continue de croitre par le haut au fil des saisons. Elle peut produire parfois quelques ramifications, les keikis.

Leurs racines aériennes, disposées le long de la tige, sont prévues pour absorber l’eau atmosphérique ou de ruissèlement. Elles sont recouvertes par un épais velamen, qui fait office d’éponge. Les racines semblent blanches lorsqu’elles sont sèches et vertes lorsqu’elles sont humides.

Les fleurs de vandas sont disposées sur une hampe florale, simple, ou ramifiée pour certains hybrides. Elles émergent de l’aisselle d’une feuille, vers la partie supérieure de la tige. Les fleurs sont de grandes tailles et très colorées, elles durent de 1 à 2 mois.

Le vanda croît assez lentement, et les floraisons sont rythmées par l’apparition des nouvelles feuilles : plus l’orchidée produit de nouvelles feuilles rapidement, plus elle sera disposée à fleurir souvent. On peut ainsi obtenir 2 à 4 floraisons par an qui durent quelques mois chacune.

Les conditions de cultures du Vanda

Les conditions de culture des vandas dépendent du type de vanda que vous avez. Ils sont divisés en 3 types culturaux : les vandas à feuilles cylindriques, exigeant en chaleur et lumière, délicats, et les vandas à feuilles rubanées. Ceux-ci sont cultivés en fonction de leur région d’origine fraiche ou chaude. Ceux-ci sont cultivés en fonction de leur région d’origine fraiche ou chaude. Mais les nombreux vandas hybrides disponibles dans le commerce sont beaucoup plus facile de culture.

La lumière pour le vanda

Les vandas peuvent être cultivés à l’intérieur devant une baie vitrée ou sous un velux ensoleillé. Soit avec le soleil direct le matin ou l’après-midi, en lui évitant le soleil brulant de midi, soit derrière un voilage fin.

Dans quoi cultiver le vanda ?

Très épiphyte, il ne nécessite pas de substrat autour des racines, si ce n’est pour maintenir une certaine humidité autour de la plante. Il peut juste être suspendu en l’air sans substrat, mais avec une humidité atmosphérique importante, ou attaché dans un pot de terre cuite ajouré, sans substrat, ou encore, et c’est sans doute la manière la plus facile de le cultiver en appartement dans un grand vase en verre, avec un fond d’eau, et de la sphaigne, du charbon de bois ou de l’écorce de pin mouillée, mais sans que les racines n’y soient enfoncées.

Arrosage et humidité atmosphérique

Les arrosages se font à l’eau de pluie exclusivement. Le vanda est arrosé fréquemment par bassinage. Les vandas sont trempés dans un seau d’eau de pluie pendant quelques heures. Les racines s’imbibent et deviennent vertes. Le nouveau bassinage n’aura lieu que lorsque les racines seront redevenues banches, soit environ 2 à 3 jours après, en été. Entre deux bassinages, le vanda aime une brumisation sur les feuilles et les racines.

Les arrosages sont réguliers, sauf le temps d’une petite pause sèche de 15 jours après la floraison.

Une fois sur deux, le bassinage contient de l’engrais, de type NPK (10,10,10) afin de nourrir cette fille de l’air.

Espèces et variétés de Vanda

Environ 80 espèces dans ce genre
Les hybrides créés a base de Vanda sont les plus intéressants pour l'amateur car très florifères:
Ascocenda (= Ascocentrum x Vanda). Il existent des milliers d'hybrides.
Ascocenda Princess Mikasa bleu ou rose soutenu.
Vanda Fuchs Delight aux fleurs framboise
Vanda Rotschildiana
Le genre comprend 74 espèces connues
Vanda caerulata, à fleurs bleutées
Vanda cristata, excellente petite plante d’intérieur aux jolies fleurs verdâtres
Vanda sanderania, aux belles fleurs rondes de 13 cm de larlge
Vanda teres, un vanda à feuilles cylindriques

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire