Fothergilla nain

Fothergilla nain, Fothergilla gardenii

Botanique

N. scientifique Fothergilla gardenii
Origine Amérique du Nord
Floraison avril
Fleurs blanc
Typearbuste à fleurs
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur60 à 90 cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, -29 °C
Exposition soleil à mi-ombre
Solhumifère
Acidité acide à neutre
Humidité normal à humide
Utilisationen isolé, en massif, en bordure, couvre-sol, bonsaï
Plantationautomne et printemps
Multiplicationboutures, marcottage, semis
Fothergilla nain, Fothergilla gardenii

Fothergilla gardenii, le fothergilla nain est un petit arbuste appartenant à la famille des Hamamélidacées, tout comme les hamamélis. Il est originaire d’Amérique du Nord, croissant en tourbière humide dans les plaines côtières du sud-est des États-Unis.

Bien qu’encore peu connu, le fothergilla nain est un agréable petit arbuste d’ornement. Réduit en taille, il s’intègre aux massifs, aux bordures, ou se maintient en pot moyennant un arrosage régulier. Il apporte une floraison printanière originale et parfumée, une silhouette élégante et surtout une intense coloration automnale. Fothergilla gardenii est, en quelques sortes, une miniature du grand fothergilla, peut- être en un peu plus résistant à la sécheresse. Il fait aussi d’adorables bonsaïs.

Description du fothergilla nain

Haut de 60 à 90 cm, Fothergilla gardenii se développe plutôt en largeur, d’une part avec son branchage aéré, et d’autre part si on le laisse faire, avec l’apparition de quelques drageons émergeant des racines. Pas de quoi craindre d’être rapidement envahi, car la croissance du fothergilla nain est assez lente.

Ses feuilles alternes sont rondes à oblongues, dentées, se terminant en pointe. Le limbe vert clair, ou parfois pruiné de bleu (variété ‘Blue Mist’) fait apparaitre des nervures bien marquées. Ce feuillage est caractérisé par son excellente coloration cuivrée avant la chute des feuilles, d’autant plus intense lorsque l’arbuste est ensoleillé.

Les fleurs qui apparaissent le plus souvent avant la mise en feuilles, en avril –mai, sont intéressantes également : elles sont réunies en épis terminaux, tels de petits goupillons blancs et dressés, mis en valeur sur le bois nu. Leur parfum est sucré.

Cultiver le fothergilla nain

Fothergilla gardenii, très rustique, n’est pas difficile. Il préfère un sol à tendance acide, qui ne se dessèche jamais. Il s’intègre parfaitement dans un massif de terre de bruyère, mais la terre de bruyère n’est pas une obligation, il s’adapte facilement pourvu que le sol ne soit pas calcaire.

Il est repiqué au jardin en fin d’automne ou au printemps, avec un copieux apport de compost ou de terre de bruyère dans la terre du jardin. Il sera arrosé durant l’été les premières années,  car il ne doit pas souffrir de la sécheresse lorsqu’il est jeune.

On lui préfère une exposition relativement ensoleillée pour obtenir une floraison importante et des coloris plus riches en automne. Et donc, pour éviter le dessèchement du sol, un paillage épais d’écorce de pin ou tout autre broyat végétal est conseillé.

Entretien du Fothergilla nain

Chaque printemps, juste après la floraison, le fothegilla nain peut être éventuellement élagué : les branches malingres sont enlevées, les branches qui semblent trop longues par rapport aux autres sont rééquilibrées.

Chaque automne, à moins d’utiliser le fothergilla nain comme couvre-sol, la surface du sol aux alentours du tronc est surveillée afin ôter éventuellement les jeunes drageons qui poussent sur les racines à distance du tronc. Pour enlever le drageon, la jeune tige verte est coupée au plus bas possible. Ces drageons peuvent cependant servir à le reproduire.

Multiplier Fothergilla gardenii

Transplanter un drageon : si vous souhaitez conserver un drageon pour multiplier votre fothergilla nain, en choisir un qui est le plus éloigné possible de la souche, et le laisser se développer encore une année durant. Il est transplanté alors l’automne suivant, en coupant proprement la racine principale qui le relie au pied mère.

Les boutures de bois jeune sont possibles courant juin à l’étouffée et à l’ombre. Elles s’enracinent en 4 à 6 semaines.

Espèces et variétés de Fothergilla

3 espèces avec

  • Fothergilla major, le grand fothergilla
  • Fothergilla monticola, très semblable au grand fothergilla
  • Fothergilla gardenii ‘Blue Mist’, aux feuilles bleutées
  • Fothergilla gardenii ‘Beaver Creek’ au feuillage automnal plus rouge
  • Fothergilla gardenii ‘Jane Platt’, aux feuilles vertes et avec de plus grandes fleurs
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Grand fothergilla, Fothergilla major Grand fothergilla, Fothergilla major

Fothergilla major, le grand fothergilla est un arbuste appartenant à la famille des Hamamélidacées. Le grand fothergilla est originaire du sud-ouest des États-Unis. Comme les hamamélis, les...

Papyrus d'Égypte nain, Papyrus du Nil nain, Souchet à papier nain, Cyperus papyrus 'Nana' Papyrus d'Égypte nain, Papyrus du Nil nain, Souchet à papier nain, Cyperus papyrus 'Nana'

Cyperus papyrus 'Nana' ou Cyperus papyrus 'Little Tut', le paryprus du Nil nain, est une plante vivace appartenant à la famille des Cypéracées. Cyperus papyrus est originaire des berges et[...]

Kurrajong nain, Sterculie nain, Brachychiton bidwidii Kurrajong nain, Sterculie nain, Brachychiton bidwidii

Brachychiton bibwilli, le kurrajong nain est un petit arbre appartenant à la famille des Malvacées, cousin des Mauves et des hibiscus. Il est originaire des forêts tropicales de l'est de[...]

Palmier nain bleu, Chamaerops humilis var cerifera Palmier nain bleu, Chamaerops humilis var cerifera

Chamareops humilis var cerifera, le palmier nain bleu, est une variété de l'espèce Chamareops humilis, le palmier de méditerranée. Il appartient à la famille des Arécacées. Le palmier nain bleu[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire