A LA UNE »
L'extraction du miel

Vernone hybride

Vernone hybride, Vernonia angustifolia x missurica

La vernone horticole Vernonia missurica x angustifolia a été inventé par Woodlanders Nursery aux États-Unis. Cet hybride permet d’obtenir une belle vernone, adaptable et plus facile à utiliser dans un jardin.

Botanique

Nom latin  : Vernonia angustifolia x missurica
Origine  : horticole, parents d'Amérique du Nord
Période de floraison : juillet à octobre
Couleur des fleurs  : pourpre foncé
Type de plante : plante vivace
Type de végétation : herbacées
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : jusqu'à 1,50m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, jusqu'à -20 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : indifférent
Humidité du sol  : normal à humide
Utilisation : fond de massif, remarquable pour contraster dans massif de graminées...
Plantation, rempotage : divisions, boutures
Méthode de multiplication : automne, printemps

Généralités

Vernonia angustifolia x missurica est une grande plante vivace herbacée appartenant à la famille des Astéracées. Le genre Vernonia contient environ 1000 espèces dont quelques unes originaires d’Amérique du Nord sont très rustiques. Bien qu’encore peu cultivées en Europe, elles font de solides plantes, massives et fidèles, attractives pour les insectes. L’hybride horticole Vernonia missurica x angustifolia a été inventé par Woodlanders Nursery aux États-Unis. Il permet d’obtenir une belle vernone, adaptable et plus facile à utiliser dans un jardin.

Description de Vernonia missurica x angustifolia

Cette vernone hybride forme une souche dense de tiges annuelles très raides, qui ne s’affaissent pas. Les tiges rouge sombre portent des feuilles alternes lancéolées de couleur vert foncé, quasiment glabre, de belle texture. La croissance de ces tiges se termine par une inflorescence en corymbe assez lâche, aux fleurs composées pourpre violacé. Bien qu’ayant un port d’aster, ces capitules de fleurs composées ressemblent davantage à ceux d’une centaurée. Il n’y a pas de rayons, mais de multiples petites fleurs tubulaires se divisant en 5 lobes effilés. Comme chez les centaurées, le capitule est enchâssé de bractées écailleuses.

Plus petit que V. missurica, Vernonia angustifolia x missurica est haut de 150 cm. Sa croissance est lente, il lui faut plusieurs années pour s’étoffer sur une largeur de 60 cm. Il a l’avantage de ne pas se défolier de la base.

Ce vernone est attractif pour les butineurs et attire notamment les papillons. Il fleurit de juillet jusqu’en octobre.

Comment cultiver et utiliser Vernonia missurica x angustifolia ?

Vernonia missurica x angustifolia a l’avantage d’être moins inféodé au milieu humide. Cette vernone hybride est capable donc de s’adapter en terre plus ordinaire, tout en étant moins haute. Elle apprécie le plein soleil ou la mi-ombre et compose avec un sol de normal à humide, se montrant capable de supporter quelques sécheresses estivales, même si c’est au détriment de son feuillage.

Sa stature la laisse parmi les hautes plantes, mais ses tiges rigides la rendent utile pour servir de maintien aux voisines qui se laissent un peu aller. C’est une excellente compagne pour l’eupatoire, des angéliques, ou encore une renouée amplexicole. La vernone est installée en début d’automne ou au printemps. Sa croissance est lente et elle demande généralement 2 années pour s’installer.

 Chaque printemps, avant la reprise de la pousse, ses hautes tiges sont coupées à ras de terre. Si l’on souhaite une vernone plus courte, ses tiges peuvent être rabattues de moitié en juin.

Comment multiplier Vernonia anguistifolia x missurica ?

La souche s’étoffe et s’installe lentement, ce qui limite les divisions. Elles sont possibles cependant au printemps et doivent être suivies d’arrosages réguliers.

Une tige basale racinée peut être prélevée sans déranger le reste de la souche, au printemps. Elle est rempotée en sol riche et humifère pour accélérer la croissance de la plantule.

Espèces et variétés de Vernonia

1000 espèces dans ce genre :

  • Vernonia lindheimeri, au feuillage feutré de blanc
  • Vernonia noveboracensis, est plus résistant à la sécheresse
  • Vernonia calvoana et Vernonia amygdalina sont des légumes verts en Afrique
  • Vernonia crinita, vernone
  • Vernonia angustifolia, vernone à feuilles étroites
  • Vernonia missurica, vernone du Missouri
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le bambou, une plante facile à vivre Le bambou, une plante facile à vivre

Muriel NEGRE, présidente et propriétaire de LA BAMBOUSERAIE nous présente les bambous et nous conseille sur leur culture. La bambouseraie est un parc très ancien construit en 1956 par Eugène Mazel,...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante, l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire