Vigne de l'Oregon

Mahonia x media 'Charity'

Botanique

Nom latin  : Mahonia x media
Famille  : Berbéridacées
Origine  : Asie, Amérique du nord
Période de floraison : automne, hiver, printemps
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : arbuste à fleurs
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : de 2 à 4 m
Toxicité : Des troubles digestifs : diarrhées, vomissements, douleurs abdominales peuvent être observés après l'absorption par de jeunes enfants d'au moins une dizaine de baies. Les effets sont en général sans conséquence.

Planter et cultiver

Rusticité  : -10°C adulte, une protection, hivernale chez les jeunes sujets
Exposition  : mi-ombre, ombre, soleil en climat tempéré
Type de sol : terre plutôt sableuse, enrichie en humus
Acidité du sol  : neutre à acide, calcaire accepté
Humidité du sol  : normal
Utilisation : isolé, haie libre, rocaille, massif, bac
Plantation, rempotage : Effectuez la plantation de préférence entre octobre et mars/avril
Méthode de multiplication : semis, bouturage en août, drageonnage
Taille : Les jeunes mahonias doivent obligatoirement être taillés après la floraison, afin d'encourager la plante à se ramifier : pincez le bouquet de feuilles terminales. Adulte le Mahonia ne nécessite pratiquement aucune taille. Contentez-vous d'éliminer les rameaux abîmés ou desséchés et de supprimer les hampes florales fanées.
Maladies et ravageurs : la rouille, le mildiou

Le Mahonia vous séduira d'abord par sa floraison d'hiver, spectaculaires grappes dressées ou retombantes, qui apparaissent au sommet de l'arbuste. Agréablement parfumées, mellifères, les nombreuses petites fleurs jaune citron sont réunies par 10 à 20 en un bouquet superbe. Mahonia x media fleurit durant de longues semaines, de décembre à avril, selon les variétés.

La floraison du Mahonia est suivie par une fructification très décorative, petites baies bleu-noir qui prolongent l'aspect décoratif de l'arbuste.

Le feuillage persistant est extrêmement décoratif. Vernissé, épineux, vert foncé lustré dessus, vert jaunâtre au revers, il a une forme graphique très marquée. Les nervures sont très apparentes à la face inférieure.

Il est bon de pailler le sol au printemps afin de maintenir une bonne humidité au pied de l'arbuste durant les journées les plus chaudes. Un apport d'engrais complet pour rosiers donne de bons résultats courant mai. Un paillis de compost ou de mulch d'écorces apportera de l'humus, tout en maintenant bien la fraîcheur du sol, et en gênant la prolifération des mauvaises herbes.

Pourquoi les feuilles de mon mahonia semblent parcourues de galeries sinueuses ?

Il s'agit sans doute d'une attaque de la mineuse du houx, un des très rares insectes ravageurs à infester le mahonia. C'est la chenille minuscule d'un papillon qui, en se nourrissant du parenchyme de la feuille, provoque la formation de ces galeries assez inesthétiques. L'attaque de la mineuse est sans gravité pour la plante, il n'est donc pas utile de traiter.

Le saviez-vous ?

  • Le genre Mahonia compte environ 70 espèces d'arbustes persistants ou de petits arbres pouvant former des troncs de 4 m de hauteur. Mahonia x media résulte d'un croisement spontané entre Mahonia lomariifolia et Mahonia japonica, apparu en 1955 dans les jardins de Windsor en Angleterre. Il est assurément un des plus spectaculaires du genre.

  • Le nom Mahonia a été donné à cet arbuste par le botaniste anglais Thomas Nuttall (1786 - 1859), en l'honneur de Bernard Mc Mahon, horticulteur américain décédé en 1816.

  • La famille des Berbéridacées à laquelle appartient le mahonia renferme une quinzaine de genres et près de 600 espèces. On cultive couramment le Berberis (épine vinette), et le Nandina. On trouve aussi dans cette famille des plantes vivaces couvre-sol intéressantes : Podophyllum, Epimedium.

  • On a réussi à croiser un mahonia avec un Berberis (épine vinette) pour donner un hybride intergénérique : x Mahoberberis qui fleurit comme le mahonia, mais porte des feuilles plus petites.

  • On appelle parfois le mahonia " vigne de l'Oregon ", car les fruits en baies pruineuses bleues ou noir bleuté, ressemblent un peu à du raisin noir.

  • Le mahonia à feuilles de houx possède des propriétés médicinales favorisant le système digestif et glandulaire. La plante contient des alcaloïdes utiles en cas de problèmes du foie, mauvaise digestion, constipation chronique, flatulence. Mélangé à de la glycérine végétale, c'est un excellent purificateurs sanguin et stimulant du foie.

  • Le mahonia à feuille de houx (Mahonia aquifolium) est considéré comme un traitement potentiel du psoriasis, une maladie de peau dont la cause est mal définie. Il existe des onguents à base d'extraits d'écorce de mahonia vendus à cet effet. Des études in vitro récentes effectuées sur des kératinocytes humains (des cellules de l'épiderme synthétisant la kératine, un des principaux constituants de la peau) font penser que l'extrait de mahonia, ainsi que ses constituants (berbérine, berbamine et oxyacanthine) possèdent des propriétés antiproliférantes, antioxydantes et anti-inflammatoires sur le psoriasis.

Espèces et variétés de Mahonia

Le genre comprend plus de 70 espèces
- Mahonia x media 'Winter Sun' est sans doute le plus beau cultivar de Mahonia x media
- Mahonia x media 'Charity' prend d'abord la forme d'un arbuste de 2 à 3 m de hauteur. La floraison généreuse est portée en hiver, en une bonne quinzaine de grappes semi-dressées, de 20 à 35 cm de long, jaune intense à jaune citron, parfumées.
Les cultivars de Mahonia x media sont intéressants mais assez peu répandus en France.
- Mahonia x media 'Buckland' : 2 m. Floraison en hiver.
- Mahonia x media 'Hope', aux inflorescences plus compactes, jaune pâle.
- Mahonia x media 'Faith', aux fleurs plus claires.
- Mahonia x media 'Lionel Fortescue', cet arbuste érigé atteint 1,80 m de haut, pour 1,50 m d'étalement. Les fleurs jaune sombre portées en grappes ramifiées, sont très fortement parfumées.

Lire aussi
La culture de la vigne La culture de la vigne

Olivier CHAIGNAUD, viticulteur vous propose de découvrir une année de travail de la vigne dans son exploitation à LUSSAC dans la région Bordelaise et répond à quelques questions. Le cycle de...

La culture de la vigne (deuxième partie) La culture de la vigne (deuxième partie)

» La culture de la vigne (début) Effeuillage (fin juillet) Consiste à enlever les feuilles qui recouvrent les raisins afin d'améliorer la maturité, travail qui peut se faire manuellement ou...

La culture de la vigne (fin) La culture de la vigne (fin)

Olivier CHAIGNAUD répond a quelques questions complémentaires sur la culture de la vigne dans son exploitation... (Dernière partie) » La culture de la vigne (première partie) Quels types de...

La taille de la vigne La taille de la vigne

Quelques conseils pour la taille de la vigne pour les particuiliers La taille Guyot simple La taille Guyot Simple consiste à laisser un sarment de vigne porteur de fruits d’un nombre variable...

Vos commentairesAjouter un commentaire