Gingembre commun, Gingembre officinal

Cultivé pour son rhizome en tant que plante condimentaire depuis des millénaires, le gingembre peut être cultivé en potée ou dans un jardin bénéficiant d’une longue saison chaude.

Gingembre commun, Gingembre officinal, Zingiber officinale

Botanique

N. scientifique Zingiber officinale
Famille Zingibéracées
Origine Asie du Sud
Floraison été
Fleurs jaune verdâtre
Typeplante rhizomateuse
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur1 m à 1,80 m

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -9 °C
Exposition mi-ombre, ombre lumineuse
Solriche et drainant
Acidité légèrement acide à neutre
Humidité normal à frais
Utilisationcondiment
Plantationprintemps
Multiplicationdivision du rhizome
Gingembre commun, Gingembre officinal, Zingiber officinale

Le gingembre officinal, Zingiber officinale est une plante vivace rhizomateuse appartenant à la famille des Zingibéracées, proche par exemple des genres Roscoea, Hedychium, ou Curcuma. Cultivé pour son rhizome en tant que plante condimentaire depuis des millénaires, le gingembre est d’origine géographique imprécise. On le pense natif de l’Asie du Sud. C’est une plante subtropicale, mais ayant une relative rusticité. Sa culture est donc possible en potée ou dans un jardin bénéficiant d’une longue saison chaude.

Description du gingembre officinale

Zingiber officinale produit un rhizome épais, ce que l’on connait comme « la racine de gingembre ». En fait, de ce rhizome se développe des racines et des pousses annuelles nouvelles chaque année. Ce rhizome est de croissance relativement lente.

Les tiges feuillées, rappelant les tiges de maïs,  sont hautes de 80 cm à 1,20 m. les feuilles sont engainantes, disposées sur 2 rangs, au limbe vert vif, étroit et lancéolé. Les fleurs se développent en cours d’été. Jaune-verdâtres, elles ne sont pas très remarquables, mais sont parfumées, elles sont rassemblées dans un cône de bractées coriaces et denses.

Zingiber officinale se met au repos en fin d’été, ses tiges aériennes jaunissent et s’affaissent. Il passe l’hiver en repos végétatif.

Comment cultiver le gingembre commun ?

Bien qu’assez rustique, car supportant des gelées jusqu’à -9 °C, le gingembre commun demande une longue saison de croissance, chaude et humide, ainsi qu’un repos hivernal relativement au sec.

En Europe, l’hiver étant plutôt humide, il se cultive donc plutôt en serre froide, ou en extérieur, en large potée ou caissette, que l’on déplace à l’abri de la pluie en hiver (cave, garage, grenier… il n’a pas besoin de lumière en hiver puisqu’il n’a plus de feuilles. Pour une culture en pleine terre toute l’année, il faut lui aménager une protection contre la pluie.

Zingiber officinale demande une terre humifère, riche et drainante : mélange de terre de jardin avec un terreau enrichi ou du compost de bonne qualité. Les tubercules sont enfoncés sous 10 cm de substrat. Cette terre ne doit jamais sécher durant la saison de croissance, mais par contre trop humide, elle entraine la pourriture des tubercules.

Zingiber officinale préfère une ombre claire, pommelée, ou une exposition mi-ombre, ombragée aux heures les plus chaudes, car il a besoin d’une atmosphère un peu humide, ce qui est généralement le cas sous le couvert d’arbres caducs ou au voisinage d’un point d’eau.

Lorsqu’en fin d’été les feuilles jaunissent, les apports d’eau sont suspendus.

Comment récolter le gingembre ?

Lorsque les tiges sont sèches, le rhizome de gingembre a concentré tout son gout, c’est donc à cette époque qu’il est généralement récolté. Une partie des rhizomes épais peut être consommée, tandis que d’autres morceaux avec un bourgeon de croissance en bonne santé sont conservés pour la culture à venir et remis en terre, conservés au frais et relativement au sec.

Dans le courant de l’année, de petits morceaux de gingembre peuvent être consommés en périphérie de grosses touffes, mais leur gout est beaucoup moins prononcé.

Le gingembre frais est délicieux mais saisonnier. Pour l’utiliser toute l’année, on peut le mixer, puis le congeler.

Multiplication du gingembre

Les divisions des rhizomes sont faites au printemps, au moment où l’on voit que les bougeons se réveillent.

Le saviez-vous ?

On peut peut-être entreprendre une culture de gingembre à partir des morceaux que l’on vend pour la consommation au mois de mars, mais il faut alors choisir un éclat non ébourgeonné et avec des bourgeons vivants, puis le tremper une journée dans beaucoup d’eau afin d’ôter toute trace de traitements anti-germe.

Espèces et variétés de Zingiber

  • Zingiber cassumunar, Z. rubens, Z. zerumbet

Autres espèces consommées également

  • Zingiber mioga, légume rustique jusqu’à -23 °C
  • Zingiber spectabile, aux jolis cônes rouges
Lire aussi
Gingembre mioga, un gingembre japonais résistant au froid Gingembre mioga, un gingembre japonais résistant au froid

Marc-Henri Doyon des pépinières Végétal 85, nous présente le gingembre japonais, ou Zingiber mioga, un gingembre résistant au froid.

Gingembre papillon, Mariposa, Gingembre blanc, Hedychium coronarium Gingembre papillon, Mariposa, Gingembre blanc, Hedychium coronarium

Hedychium coronaria, le gingembre papillon ou gingembre blanc est une plante vivace rhizomateuse appartenant à la famille des Zingibéracée, au même titre que le gingembre utilisé en cuisine,...

Les vertus du gingembre Les vertus du gingembre

Épice et condiment très répandu en Asie, le gingembre est de plus en plus utilisé chez nous et pas seulement dans le domaine culinaire, puisque ses vertus médicinales sont nombreuses.

Gingenbre Pink V, Gingembre saumon, Hedychium 'Pink V' Gingenbre Pink V, Gingembre saumon, Hedychium 'Pink V'

Hedychium 'Pink V' est un gingembre ornemental, appartenant à la famille des Zingibéracées qui contient aussi bien le vrai gingembre culinaire, que les Roscoea et les curcumas. Le genre Hedychium,...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Ganache (St Nazaire)
    Cette année j'ai cultivé du gingembre en pots et en pleine terre sous serre. En pot, j'ai récolté un rhizome de 385 g et sous serre, ils sont plus petits mais cela a bien marché !
    Répondre à Ganache
    Le 19/12/2020 à 20:55