A LA UNE »
Histoires de Frêne

Aristoloche géante

Aristoloche géante, Aristolochia gigantea

Botanique

N. scientifique Aristolochia gigantea
Synonyme Aristolochia sylvicola
Origine Brésil
Floraison août jusqu’en automne
Fleurs rouge et crème
Typeplante grimpante tropicale
Végétationvivace
Feuillage semi-persistant
Hauteur5 m

Planter et cultiver

Rusticité gélive, -1°C
Exposition ensoleillée à ombre légère
Soldrainant
Acidité acide à neutre
Humidité normal
Utilisationpotée extérieur en été, véranda, serre
Plantationprintemps
Multiplicationsemis, boutures
Aristoloche géante, Aristolochia gigantea

Aristolochia gigantea, l’aristoloche géante est une plante grimpante subtropicale de la famille des Aristolochiacées. L’aristoloche géante est originaire d’Amérique du sud, elle se rencontre à l’état spontanée au Brésil lorsque la forêt s’ouvre au bord des cours d’eau.

Aristolochia gigantea est cultivée pour son magnifique feuillage exotique, et fascine lorsque ses curieuses et grandes fleurs s’épanouissent. En France, l’aristoloche géante, peu rustique, se cultive en conteneur en véranda, ou à l’extérieur durant l’été.

Description de l’aristoloche géante

Aristolochia gigantea développent de longues tiges volubiles, qui s’enroulent autour d’un support ou des branches d’un voisin. Dans leur forêt d’origine, elles peuvent dépasser les 10 m, en culture les branches excèdent rarement les 6 m de longueur. Les longues tiges portent des feuilles alternes, cordiformes et larges de 10 à 15 cm, velues, d’un beau vert frais. Le feuillage dense est particulièrement luxuriant. Les fleurs se développent à l’aisselle des feuilles sur les tiges de l’année. Elles sont tubulaires, en forme de pipe, et s’ouvrent sur une corolle plate et souple large de 15 cm, couleur lie de vin, veinée de crème. La fleur est adaptée pour attirer des mouches. Celles-ci s’emprisonnent au fond du tube et pollinisent ainsi la fleur. Les fruits sont des gousses de 20 cm de long. Les graines sont plates et papyracées.

Culture de l’Aristolochia gigantea

L’aristoloche géante est assez facile de culture. Elle demande une terre drainante et humifère, par exemple un mélange de terre de bruyère, de terre de jardin, avec un petit apport de sable. Cette aristoloche forestier aime une exposition ensoleillée, en lui évitant les heures les plus chaudes, mais se plait aussi à l’ombre claire. Elle est maintenue toute l’année en véranda ou en serre ou est installée en pleine air en été. Les arrosages sont réguliers et abondants, enrichis d’engrais une fois par mois, afin d’entretenir cette croissance prolifique. En hiver, elle perd ses feuilles lorsque la température descend en dessous de 5°C, et peut résister jusqu’à -1°C. La terre ne doit être alors qu’à peine humectée.

L’aristoloche géante se taille au printemps. La plante peut être rabattue au 2/3 des branches.

Multiplication de l’aristoloche géante

Par semis. Les graines doivent être fraiches, récoltées dès que les fruits s’ouvrent, mais avant qu’elles ne s’envolent. Elles sont conservées, au frais et au sec jusqu’au printemps, ou semées immédiatement. Les graines, puis les plantules auront besoin d’une bonne qualité de lumière pour germer et croître. Les graines sont tout d’abord trempées dans l’eau tiède 48 h, puis enfoncées à la verticale dans un mélange de terreau et de terre et de sable, de telle manière qu’elles affleurent. Le semis est gardé humidifié et couvert, à 24°C min et à la lumière. Les graines prennent 15 jours à trois mois pour germer. Les jeunes aristoloches sont fragiles, mais montrent une croissance vigoureuse. Ils demandent 3 à 4 ans avant de fleurir pour la première fois.

Les boutures sont possibles à l’étouffé et au chaud en début d’été, avec des rameaux à 2 ou 3 nœuds, et de l’hormone de bouturage.

Espèces et variétés de Aristolochia

Environ 500 espèces dans ce genre, grimpantes pour la plupart
Aristolochia durior, une espèce rustique
Aristolochia clematitis, une espèce européenne
Aristolochia grandiflora, aux très grandes fleurs
Aristolochia littoralis, une espèce tropicale à cultiver en annuelle
Aristolochia elegans, de petite taille
Aristolochia grandiflora var Brasiliensis aux fleurs plus grandes

Lire aussi
Solidago géant, Verge d'or géante, Solidage géante, Solidago gigantea Solidago géant, Verge d'or géante, Solidage géante, Solidago gigantea

Solidago gigantea, la verge d'or géante ou solidago géant est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées. La solidage géante est originaire d'Amérique du Nord, où elle croît[...]

Pipe-de-Hollandais à veines blanches, Aristoloche, Aristolochia fimbriata Pipe-de-Hollandais à veines blanches, Aristoloche, Aristolochia fimbriata

Aristolochia fimbriata ou pipe-des-hollandais à veines blanches est une adorable petite plante d'intérieur ou d'extérieur. Peu répandue et originale, cette plante à caudex, assez coriace en culture...

Helléborine géante, Épipactide géante, Épipactis de Californie, Epipactis gigantea Helléborine géante, Épipactide géante, Épipactis de Californie, Epipactis gigantea

Epipactis gigantea, appelée helléborine géante ou épipactis de Californie est une plante vivace appartenant à la famille des Orchidacées, une orchidée terrestre. Parmi la quarantaine d'orchidées...

Vesse-de-loup géante, Tête de mort, Lycoperdon géant, Calvatia gigantea Vesse-de-loup géante, Tête de mort, Lycoperdon géant, Calvatia gigantea

Spectaculaire rencontre, digne du livre des records : la Vesse-de-loup géante en impose à un ballon de foot, voire 2 ballons réunis. Ce champignon est l'un des plus gros champignons[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire