Armillaire couleur de miel, Pourridié, Naratake, Tête de méduse, Souchette

Redoutable parasite qui atteint une taille record de dix kilomètres carrés, l'Armillaire couleur de miel se rencontre dans toutes les forêts de l'Hémisphère Nord.

Armillaire couleur de miel, Pourridié, Naratake,Tête de méduse, Souchette, Armillaria mellea
Armillaire couleur de miel, Pourridié, Naratake,Tête de méduse, Souchette, Armillaria mellea

Botanique

N. scientifique Armillaria mellea
Synonymes Agaricus annularis, Agaricus melleus, Clitocybe mellea
Famille Tricholomatacées
Chapeau hémisphérique puis étalé, couleur de miel, plus sombre au centre, 3 à 15 cm
Hyménium lames jaunes ou crèmes puis tâchées de brunâtre
Spores sporée blanche
Anneau membraneux, blanc à jaune
Pied cylindrique, beige jaunâtre, couleur de miel, 3 à 20 cm de haut
Chair blanche et mince
Volve absente
Odeur Odeur : plus

Habitat et usages

Répartition France, Hémisphère Nord
Périodedu milieu de l'été jusqu'au début de l'hiver
Habitatforestier, sur feuillus vivants ou morts, plus rarement sur conifères
Confusions possiblesArmillaria ostoyae, Armillaria griseofusca, Armillaria gallica, Armillaria cepistipes
Toxicitépeut s'avérer toxique
Intérêt culinaireconsommée mais à éviter
Usagesmédicinaux, culinaires
Armillaire couleur de miel, Pourridié, Naratake,Tête de méduse, Souchette, Armillaria mellea

Armillaria mellea, l'Armillaire couleur de miel, est l'un des êtres vivants les plus imposants au monde. Ce Basidiomycète de la famille des Tricholomatacées atteint une taille record de dix kilomètres carrés. Redoutable parasite, il se rencontre dans toutes les forêts de l'Hémisphère Nord.

Description de l'Armillaire couleur de miel

Le chapeau de l'Armillaire couleur de miel d'abord hémisphérique s''étale progressivement avec l'âge, jusqu'à être légèrement déprimé. Il mesure entre 3 et 15 cm de diamètre, sa couleur se rapproche de celle du miel mais il présente parfois des couleurs plus jaunâtres ou ochracées. Son centre est plus sombre, couvert de mèches brunâtres. Sa marge est lisse puis prend un aspect ondulé avec l'âge. Les lames légèrement décurrentes sont claires, jaunes ou crèmes mais se tâchent rapidement de brunâtre. Le pied cylindrique est long et courbé pouvant atteindre 20 cm de haut. Il présente lui aussi une couleur de miel, tirant vers le beige jaunâtre. Un anneau membraneux est présent sur le haut du pied, il est blanc ou jaune, épais et persistant. La chair est blanche et mince, sa saveur est douce et son odeur, plus ou moins désagréable.

Détermination de l'Armillaria mellea

Il est facile de confondre Armillaria mellea avec d'autres Armillaires. Notamment avec Armillaria ostoyae, l'Armillaire d'Ostoya, qui présente un voile plus sombre et Armillaria griseofusca, qui présente une odeur aromatique et un chapeau plus sombre, grisâtre. Mais aussi avec Armillaria gallica, l'Armillaire bulbeuse, qui possède un anneau floconneux ainsi que des squames roussâtres sur son chapeau. Enfin, il est possible de la confondre avec Armillaria cepistipes, l'Armillaire à pied clavé, au chapeau légèrement plus sombre et parfois roussâtre. Son anneau est cotonneux et s'estompe rapidement.

Milieu de vie

L'Armillaire couleur de miel est une espèce commune qui pousse en touffes composées de nombreux individus. Elle colonise les troncs, les souches ou les racines de feuillus vivants, affaiblis ou bien morts. Cette Armillaire est plus rarement trouvée sur les conifères. C'est un champignon qui est aussi bien parasite que saprophyte. Sa période de développement se situe à partir du milieu de l'été jusqu'au début de l'hiver.

Présente dans les vergers, elle peut être particulièrement destructrice.

Toxicité ou intérêt culinaire

L'Armillaire couleur de miel a longtemps été considérée comme comestible. Cependant il est préférable de la rejeter car elle contient des éléments qui peuvent s'avérer toxiques et elle peut provoquer chez certaines personnes des intoxications de type gastro-intestinal.

Usages de la tête de méduse

Les propriétés médicinales.de l'Armillaire sont parfois citées, elle pourrait jouer un rôle dans les vertiges et les migraines.

Le saviez-vous ?

L'Armillaire couleur de miel prospecte d'arbres en arbres, année après année, de centimètres en centimètres, jusqu'à coloniser une forêt entière. Une étude dans les forêts de l'Orégon a révélé la présence d'un seul individu occupant une dizaine de kilomètres carrés. Il aurait plus de 8000 ans. Et serait l'organisme vivant le plus grand au monde

Espèces et variétés de Armillaria

La plupart des Armillaires présentent un anneau :

  • Armillaria cepistipes : chapeau brun ochracé à brun roussâtre, à mèches brunes au centre, anneau cotonneux et blanc
  • Armillaria griseofusca : chapeau gris brunâtre, centre plus sombre, anneau blanc persistant
  • Armillaria lutea : Armillaire bulbeuse, chapeau brun ochracé à brun roussâtre, couvert de mèches jaunâtres, anneau blanc, cotonneux et mince
  • Armillaria ostoyae : Armillaire d'Ostoya, chapeau brun roux, à mèches brun-noirâtre, anneau membraneux, blanc et cotonneux

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Euphorbe tête de méduse, Euphorbia caput-medusae Euphorbe tête de méduse, Euphorbia caput-medusae

Euphorbia caput-medusae, l'euphorbe tête de méduse est une plante succulente cactiforme dont il faut ajuster les bonnes conditions de culture pour obtenir une plante trapue, jolie et régulière....

Euphorbe tête de méduse, Euphorbia gatbergensis Euphorbe tête de méduse, Euphorbia gatbergensis

Euphorbia gatbergensis est une plante vivace succulente appartenant à la grande famille des Euphorbiacées. Elle croît au milieu des prairies herbeuses en Afrique du Sud. Parmi les euphorbes...

Trompette de méduse, Narcissus bulbocodium Trompette de méduse, Narcissus bulbocodium

Narcissus bulbocodium, la trompette de Méduse, est une charmante espèce de narcisse miniature et indigène. Il appartient à la famille des Amaryllidacées. Le narcisse bulbocodium est présent dans le...

Cèpe à tête noire, Cèpe bronzé, Tête-de-nègre, Boletus aereus Cèpe à tête noire, Cèpe bronzé, Tête-de-nègre, Boletus aereus

Moins commun que le Cèpe de Bordeaux, le cèpe à tête noire n'en reste pas moins très apprécié...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Danielle D (Pays de la Loire)
    Puis-je mettre l'armillaire couleur de miel dans mon composteur ? Merci
    Répondre à Danielle D
    Le 06/11/2020 à 17:43