Euphorbe tête de méduse

Euphorbe tête de méduse, Euphorbia gatbergensis

Botanique

N. scientifique Euphorbia gatbergensis
Famille Euphorbiacées
Origine Afrique du Sud
Floraison juillet, août
Fleurs jaune acidulé
Typeplante succulente
Végétationvivace
Feuillage presque inexistant
Hauteur5 à 15 cm

Planter et cultiver

Rusticité non rustique, 2 °C
Exposition ensoleillée, mi-ombre
Soldrainant, assez minéral
Acidité moyennement acide à moyennement basique
Humidité moyennement sec à sec
Utilisationpot, serre, véranda
Plantationprintemps, été
Multiplicationbouture, semis
Euphorbe tête de méduse, Euphorbia gatbergensis

Euphorbia gatbergensis est une plante vivace succulente appartenant à la grande famille des Euphorbiacées. Elle croît au milieu des prairies herbeuses en Afrique du Sud. Parmi les euphorbes succulentes, dont la forme se rapproche de celle des cactus, elle fait partie de groupe des euphorbes medusae ou euphorbes médusoïdes, à soit dites «  à tête de méduse » dont l’espèce la plus connue est Euphorbia caput-medusae. Euphorbia gatbergensis est plus rare en culture. Parmi les euphorbes xérophytes, les medusae ne sont pas les plus difficiles à réussir.

Description d’Euphorbia gatbergensis

Euphorbia gatbergensis est formé d’une tige principale ronde et aplatie, large de 3 à 7 cm, se développant sur une énorme et profonde racine napiforme. De cette tige principale, se développent une multitude de bras, des tiges secondaires fines et cylindriques qui s’allongent au fil des ans. Donc plus la tige est basse sur la tête de la méduse, et plus elle est longue. À l’inverse, plus elle est près du centre, le point de croissance principal de l’euphorbe, plus elle est courte.

Ce sont les tiges secondaires les plus centrales, encore dirigées vers le haut qui fleurissent à leur extrémité. Les petites et nombreuses fleurs de 5 à 8 mm de large sont généralement bisexuées. Elles sont caractérisées par 5 lobes cireux jaune vif, finement dentés. 3 Graines peuvent être produites par fleur fécondée.

Les minuscules feuilles produites aux apex tombent rapidement. Euphorbia gatbergensis n’est pas épineuse.

Comment cultiver Euphorbia gatbergensis ?

Cette euphorbe médusoïde est cultivée en pot profond, dans une terre minérale de texture grossière, c’est-à-dire refermant une bonne quantité de sable grossier, et pas trop riche en matière organique.

Pour obtenir une belle plante compacte typique, aux tiges secondaires épaisses et courtes, Euphorbia gatbergensis ne doit pas être arrosée trop souvent et bénéficier d’une aération importante : elle se plait le mieux dehors à la belle saison, avec un peu de soleil direct, mais ombragée aux heures les plus chaudes de la journée.

Trop d’engrais ou de matière organique va fragiliser la plante et la déformer.

Les arrosages d’avril à septembre n’interviennent que si le sol est entièrement sec. De septembre à mars, Euphorbia gatbergensis, plus ou moins en repos végétatif, est placé dans un local aéré, entre 0 et 12 °C ; sa terre est légèrement humectée 1 fois par mois.

Comment multiplier l’euphorbe tête de méduse ?

Les grosses graines germent assez rapidement à 25 °C, en sol très graveleux humidifié. Cependant, même si les plantules sont assez grosses et se développent plutôt rapidement pour une plante succulente, elles sont extrêmement sensibles à l’excès d’eau.

Le bouturage est possible, mais se fait en deux étapes. Une des branches est coupée, passée sous l’eau pour coaguler le latex puis mise à bouturer (en été). Elle s’enracine sans difficulté, mais garde sa forme de branche, le bourgeon apical étant déjà différencié, il ne prendra pas la forme typique en pieuvre. Par contre, cette branche bien enracinée, étêtée assez bas formera un ou plusieurs néo-bourgeons, qui pourront prendre la forme de la tête de pieuvre. Une fois de taille suffisante, ils sont à leur tour bouturés. 

Espèces et variétés de Euphorbia

Plus de 2000 espèces dans ce genre très hétérogène

  • Euphorbe amygdaloïdes, jolie vivace rustique
  • Euphorbia ingens, un arbre succulent
  • Euphorbia horrida une espèce cactiforme
  • Euphorbia stellata, extraordinaire plante à caudex
  • Euphorbia obesa, une jolie petite boule toute lisse
  • Euphorbia caput-medusae, autre euphorbe médusoïdes
  • Euphorbia esculenta, remarquable Euphorbe médusoïde avec des bras très réguliers
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Euphorbe tête de méduse, Euphorbia caput-medusae Euphorbe tête de méduse, Euphorbia caput-medusae

Euphorbia caput-medusae, l'euphorbe tête de méduse est une plante succulente cactiforme dont il faut ajuster les bonnes conditions de culture pour obtenir une plante trapue, jolie et régulière....

Euphorbe des bois, Euphorbe de Robb, Euphorbia amygdaloïdes subsp robbiae Euphorbe des bois, Euphorbe de Robb, Euphorbia amygdaloïdes subsp robbiae

Euphorbia amygdaloïdes subsp robbiae, ou Euphorbia amygdaloïdes var robbiae, l'euphorbe de Robb, est une plante vivace au beau feuillage persistant appartenant à la famille des Euphorbiacées....

Euphorbe de Martin, Euphorbia x martinii Euphorbe de Martin, Euphorbia x martinii

Euphorbia x martinii, l'euphorbe de Martin est une plante vivace rustique appartenant à la famille des Euphorbiacées. L'euphorbe de Martin est un hybride naturel entre Euphorbia amygdaloides,...

Euphorbe à taupes, Euphorbe des jardins, Euphorbe épurge, Euphorbia lathyris Euphorbe à taupes, Euphorbe des jardins, Euphorbe épurge, Euphorbia lathyris

Distribuée en Europe, Asie, et même sur le continent Africain, l'euphorbe à taupe, Euphorbia lathyris est une représentante herbacée bisannuelle de la famille des Euphorbiacées. Le statut de cette...

Vos commentairesAjouter un commentaire