Cèpe à tête noire, Cèpe bronzé, Tête-de-nègre

Cèpe à tête noire, Cèpe bronzé, Tête-de-nègre, Boletus aereus
Cèpe à tête noire, Cèpe bronzé, Tête-de-nègre, Boletus aereus

Moins commun que le Cèpe de Bordeaux, le cèpe à tête noire n'en reste pas moins très apprécié...

Botanique

Nom latin  : Boletus aereus
Synonymes  : Boletus edulis f.aereus, Tubiporus edulis
Famille  : Boletacées
Chapeau : convexe à plat, épais
Hyménium  : pores et tubes, blanc à crème
Spores  : sporée brun-olive
Anneau  : absent
Pied : trapu, beige, H. 4 à 12 cm, Diam.3 à 7 cm
Chair : blanche, ferme
Volve  : absente
Odeur : très agréable

Habitat et usages

Répartition  : zone méditérranéenne, France
Periode : juillet à septembre
Habitat : forestier, sous les chênes
Confusions possibles : Boletus aestivalis
Toxicité : aucune
Intérêt culinaire : excellent comestible
Usages : culinaires

Généralités

Sobre, dense,  sans éclat ni de taille ni de couleur, le Cèpe à tête noire, Boletus aereus porte les teintes brunes, ocres, blanche, de la terre et de la forêt méditérranéenne. Basidiomycète de la famille des Bolétacées, il appartient au cercle restreint des Bolets comestibles méritant l'appellation Cèpe. Son sporophore, partie reproductive visible, hélàs peu commun, garnit nos assiettes estivales d'un goût et croquant incomparable.

Description de Boletus aereus

Chapeau sombre presque noir, épais, sur un pied ocre, trapu, justifiant son nom « Cèpe », « Cep » en occitan, soit « tronc ». La silhouette boletoïde de Boletus aereus s'identifie aisément, confortée par le contraste entre la cuticule brune, veloutée, et l'hyménium, partie fertile sous le chapeau, blanc puis crème à jaune. Le pied, fort, plein, parfois obèse, renflé à la base, reste ocre marqué d'un fin réseau de même teinte. La chair apparaît homogènement blanche sous la cuticule qui se détache facilement, sa saveur est douce, l'odeur particulièrement agréable et sa fermeté, sans être dure, remarquable.

Le mycélium, partie végétative invisible, se répand dans le sol en fins filaments blancs qui entrent en contacts étroits avec les racines des feuillus environnants, menant une symbiose, association à bénéfices réciproques, fréquemment avec les chênes ( Quercus ).

Détermination du Cèpe bronzé

Ses caractères typiques et stables permettent  une identification sûre du Cèpe à tête noire. Le Bolet d'été, Boletus aestivalis, peut se trouver à la même saison et dans les mêmes milieux, mais son chapeau plus clair et sa silhouette moins compacte laissent peu de doutes. Et une confusion possible ne prêterait pas à conséquence, le Cèpe d'été étant un bon comestible.

Le milieu de vie

Le Cèpe bronzé apprécie la compagnie de feuillus, chênes surtout mais aussi hêtres, chataîgniers. Espèce thermophile, il se développe sur des stations chaudes, ne dédaignant pas les terrains secs, et se développant vers le Nord de la France les années favorables. Peu commun, il apparaît en petits groupes fidèles à leurs stations, de juillet à septembre,  et se trouve souvent en compagnie de Boletus aestivalis. Son mycélium, pérenne, forme une mycorhize avec les feuillus sous lesquels il  pousse.

Intérêt culinaire

Boletus aereus est un des quatre Cèpes autorisé à porter ce nom comme dénomination commerciale, et s'il est moins commun que le Cèpe de Bordeaux, il n'en reste pas moins très apprécié, peut-être plus du fait de sa rareté. A l'équivalent des autres Cèpes, il se consomme cru, cuit, en conserves, sec, congelé, au vinaigre, stérilisé. On le retrouve dans une infinité de recettes, une des plus simples, poëlé avec ail et persil, et même nature, révélant sa saveur excellente et une consistance ferme et craquante.

Usages du cèpe à tête noire

L'usage culinaire gagnerait à être développé, mais la mise en culture des Bolets n'est pas encore au point. Les mécanismes de la mycorhize, symbiose qui associe le mycélium et les racines des arbres, essentielle dans la nutrition des 2 partenaires, n'ont pas été suffisamment élucidés pour être appliqués à une culture industrielle.

Espèces et variétés de Boletus

Anciennement considéré comme une variété de Boletus edulis, Boletus aereus est désormais considéré comme une espèce à part entière , de  même, plus récemment, pour le Cèpe citron, désormais Boletus venturii ou le Cèpe de Persoon, Boletus persoonii, ex-Cèpe de Bordeaux blanc. La famille des Boletacées, extremement diversifiée, a une nomenclature encore en cours de révision et fort complexe.

  • Boletus edulis, le Cèpe de Bordeaux,
  • Boletus aestivalis, le Cèpe d'été,
  • Boletus pinophilus, le Cèpe des pins
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Cèpe d'été, Cèpe réticulé, Boletus aestivalis Cèpe d'été, Cèpe réticulé, Boletus aestivalis

convexe, brun clair noisetteIls sont peu nombreux à porter cette appellation au caractère gastronomique incontournable, 4, 5 tout au plus : les Cèpes. Boletus aestivalis, le Cèpe d'été, appartient...

Cèpe des pins, Cèpe des pins de montagne, Boletus pinophilus Cèpe des pins, Cèpe des pins de montagne, Boletus pinophilus

convexe, brun-acajou, 4 à 20 cmDans le cercle très fermé des Cèpes il en est un peu commun, au pied montagnard : le Cèpe des pins, ou Boletus pinophilus. Plus rare que le Cèpe de Bordeaux, le Cèpe...

Cèpe de Bordeaux, Boletus edulis Cèpe de Bordeaux, Boletus edulis

convexe, en « coussin », diam. 4 à 30 cmUn nom : Cèpe de Bordeaux. Nul besoin de présenter le roi des champignons, Basidiomycète connu, reconnu et consommé sur tous les continents. Représentant...

2017/05 Concours "Clématites, la tête au soleil" 2017/05 Concours "Clématites, la tête au soleil"

Galerie des photos des participants à notre concours de mai 2017 sur le thème "Clématites, la tête au soleil" et résultats Résultats du concours GPR Cosmos, Enibas, Nouss, Toad Commentaires du jury...

Vos commentairesAjouter un commentaire