Fleur de satin, Godetia, Clarkia

Fleur de satin, Godetia, Clarkia amonea

Botanique

Nom latin  : Clarkia amonea
Synonymes  : Godetia amonea, Clarkia grandiflora
Famille  : Onagracées
Origine  : Amérique du Nord, Californie
Période de floraison : juin-juillet ou juillet à septembre
Couleur des fleurs  : rose, violet, blanc
Type de plante : plante ornementale
Type de végétation : annuelle
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 80 cm, selon les variétés

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -24°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : léger, sablonneux
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : massif, prairie fleurie, jardinière
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis

Clarkia amonea, le clarkia, ou fleur de satin est plante annuelle, appartenant à la famille des Onagracées, comme les Oenothères, les gauras, les fuchsias.. Le clarkia est originaire d’Amérique du Nord, il y vit dans les prairies, lisière de forêt, ou pente rocheuses ; des milieux ouverts parfois un peu secs. C’est une annuelle au cycle assez rapide, très florifère et des plus charmantes. Le genre de plante facile à réussir, qui apporte beaucoup de plaisir aux jardiniers, même débutants.

Description de la fleur de satin

Le clarkia est une plante buissonnante se ramifiant très bas, se développant à partir d’une racine pivotante. Les tiges s’élancent de 40 à 80 cm ; elles portent des feuilles alternes, longues, lancéolées, vert moyen. En haut de chaque tige, les fleurs, très lumineuses, sont grandes, en corolle de 4 larges pétales soyeux et souples, dans divers coloris de rose, parfois violets, blancs ou bicolores.

Clarkia amonea produit un grand nombre de graines, capable de produire des semis spontanés, du moment qu’elles trouvent une place pour germer et que les plantules ne sont pas sarclées. Cette espèce peut donc être présente dans le jardin quelques années, en se débrouillant toute seule.

Installer et semer du clarkia dans le jardin

La fleur de satin est très tolérante vis-à-vis du sol. Elle préfère cependant un sol drainant pas trop riche, pour éviter qu’elle ne privilégie le développement des feuilles au détriment des fleurs. Elle supporte le plein soleil très chaud et le sec, aussi bien que les expositions de mi-ombre. 

Clarkia amonea se prête volontiers au semis direct. Semé, à l’automne, avant l’hiver ou tôt au printemps, à la volée, dès que vous voyez un espace de terre libre. Une plantule d’avant l’hiver fleurit en juin-juillet. Tandis qu’une levée de printemps sera en fleur de juillet à septembre.

Les plantations peuvent être cependant poussées en hors-gel, à partir de janvier. Les jeunes plantes doivent être divisées et repiquées individuellement très tôt, car la racine pivotante du clarkia supporte mal les perturbations. Elles peuvent être aussi semées directement dans leur jardinière. Les plantes en godet sont repiquées en places au mois de mai.

La floraison de la fleur de satin peut être prolongée en coupant les premières fleurs fanées, et éviter la mise en graines. Par la suite on laissera le clarkia produire sa semence pour en récolter ses graines ou les laisser se ressemer naturellement.

Utilisation des fleurs de satins

Il en existe d’adorables formes naines, ne dépassant pas les 30 cm de hauteur, idéales à utiliser en jardinière ou pour combler les trous dans une rocaille, ainsi que beaucoup de cultivars à fleurs doubles, où les nombreux étales soyeux froufroutent dans le vent. Les formes plus hautes du clarkia sont intéressantes pour colorer un massif de vivaces un peu tardives ou précoces, ou encore composer un massif d’annuelles en mélange.

Les clarkia ont une forte présence lors de leur floraison, mais celle-ci ne dure pas toujours très longtemps. Ils fleurissent énormément, et donc en contrepartie, se fatiguent vite. Il vaut mieux donc les mélanger avec d’autres fleurs, ou feuillages qui prendront le relais plutôt qu’en faire un massif ou une jardinière uniforme.

Le saviez-vous ?

Les graines de Clarkia amonea étaient consommées par les Amérindiens.

Espèces et variétés de Clarkia

Le genre comprend une quarantaine d’espèces
Clarkia unguiculata, le clarkia élégant

Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

La fleur se décomposent en différentes parties : Anthère : partie terminale de l'étamine contenant le pollen Bractée : élément à la base du pédoncule ou de la fleur Calice : l'ensemble des sépales...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire