Pied-de-mouton, Hydne sinué, Barbe-de-chèvre

Comestible incontournable de nos cueillettes automnales, le Pied-de-mouton est un champignon populaire qui lui vaut un petit nom dans chaque campagne !

Pied-de-mouton, Hydne sinué, Barbe-de-chèvre, Hydnum repandum
Pied-de-mouton, Hydne sinué, Barbe-de-chèvre, Hydnum repandum

Botanique

N. scientifique Hydnum repandum
Synonymes Dentinum repandum, Sarcodon repandum
Famille Hydnacées
Chapeau convexe puis étalé, irrégulièrement bosselé
Hyménium aiguillons
Spores sporée blanche
Anneau absent
Pied blanchâtre, court et trapu
Chair blanchâtre, ferme mais friable
Volve absente
Odeur agréable, fruitée

Habitat et usages

Répartition France, Europe, Hémisphère nord
Périodejuillet à novembre
Habitatsous conifères et sous feuillus
Confusions possiblesHydnum rufescens, Hydnum albidum
Toxicitéaucune
Intérêt culinairecomestible
Pied-de-mouton, Hydne sinué, Barbe-de-chèvre, Hydnum repandum
» Proposer une photo

Pied-de-mouton, barbissou, barbe-de-chèvre, broquichou, langue-de-chat... La popularité de ce champignon Basidiomycète lui a valu son petit nom dans chaque campagne ! Comestible incontournable de nos cueillettes automnales, le plus connu de la famille des Hydnacées, Hydnum repandum se reconnaîtra sans peine, une fois débusqué de sous les mousses...

Description du Pied-de-mouton

Le chapeau du Pied-de-mouton mesure entre 2 et 15 cm de diamètre, il est épais, convexe puis étalé et irrégulièrement bosselé. Sa couleur peut varier du blanchâtre au crème ou encore au brun orangé. La cuticule mate et adnée de Hydnum repandum est plus ou moins feutrée. Sa marge épaisse est longuement enroulée puis devient lobée et sinuée. Les aiguillons crèmes sous le chapeau du Pied-de-mouton sont fragiles, très serrés et légèrement décurrents. Le pied épais et trapu de Hydnum repandum peut atteindre les 7 cm de hauteur, il est blanc puis roussit par endroits. La chair épaisse est blanchâtre puis tire sur l'orangé, elle est ferme mais cassante. L'odeur du Pied-de-mouton est agréable et délicatement fruitée. Sa saveur est douce mais cependant légèrement amère chez les sujets vieillissants.

Le mycélium du Pied-de-mouton, partie végétative invisible de ce champignon, s'associe aux racines des arbres environnants.

Détermination de l'Hydnum repandum

Les confusions sont rares cependant on peut se méprendre et confondre le Pied-de-mouton avec l'Hydnum albidum qui est un bien moins bon comestible et considéré par certains comme trop amer et sans intérêt culinaire. Plutôt rare Hydnum albidum se différencie du Pied-de-mouton par ses aiguillons qui présentent des reflets saumon et ses spores plus petites. Une autre confusion est possible avec Hydnum rufescens, le Pied-de-mouton rougissant qui lui aussi est comestible. Il est cependant plus orangé, à aiguillons non décurrents sur le pied et moins charnu que l'Hydnum repandum.

Milieu de vie du pied de mouton

Les Pied-de-moutons peuvent pousser de manière solitaire ou en groupes, où ils sont plus ou moins soudés entre-eux. Hydnum repandum est un champignon commun que l'on trouve dans les forêts plutôt humides de feuillus, surtout sous les chênes et les châtaigners, mais les conifères l'accueillent aussi.

Les Hydnum sont des champignons qui ont développé une association à bénéfices réciproques avec les arbres environnants. Cette association leur permet de prélever des éléments essentiels à leur croissance. On les définit comme étant mycorhiziques.

Intérêt culinaire

Très bon comestible, consommé jeune, il développe une amertume avec l'âge.

Usages du Pied-de-mouton

Les Pied-de- moutons sont le plus souvent consommés en poêlée pour accompagner des plats, de viande comme de poissons. Jeunes, ils se prêtent bien à la mise en vinaigre pour une consommation comme condiments, une technique qui permet ainsi de les conserver quelques temps. Le séchage est également utilisé.

Il existe de nombreuses préparations et méthodes de conservation du Pied-de-mouton.

Espèces et variétés de Hydnum

Les Hydnes peuvent avoir leur face inférieure tapissée d'aiguillons ou bien entièrement constitués d'aiguillons :

  • Pseudohydnum gelatinosum : Faux-hydne gélatineux, chapeau à aiguillons denses, mous et blanchâtres, chair gélatineuse
  • Hericium erinaceus : Hydne hérisson, aiguillons pendants longs et blancs, espèce rare
  • Sarcodon imbricatus : Hydne imbriqué, chapeau couvert de grosses écailles, aiguillons grisâtres décurrents et courts
  • Auriscalpium vulgare : Hydne cure-oreilles, chapeau couvert d'un velours brun-roux, aiguillons longs, blancs à brunâtres

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Ophiopogon , Barbe de serpent, Barbe de dragon, Ophiopogon planiscapus Ophiopogon , Barbe de serpent, Barbe de dragon, Ophiopogon planiscapus

Ophiopogon planiscapus, appelé barbe de serpent ou barbe de drageon, est une petite plante vivace persistante appartenant à la famille des Asparagacées, cousines du liriope ou du muguet. Il est[...]

Faux-hydne gélatineux, Pseudohydnum gelatinosum Faux-hydne gélatineux, Pseudohydnum gelatinosum

Particulier dans sa famille, étonnant à l'observation, le Faux-hydne gélatineux est unique en son genre. On le retrouve sur les bois morts de conifères.

Hydne hérisson, Crinière de lion, Hericium erinaceus Hydne hérisson, Crinière de lion, Hericium erinaceus

L'Hydne hérisson qui développe QUE de longs aiguillons nous emporte avec étonnement dans l'infinie variété du Règne fongique

Ophiopogon noir, Barbe de serpent noire, Barbe de dragon noire, Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens' Ophiopogon noir, Barbe de serpent noire, Barbe de dragon noire, Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens'

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens' est une variété horticole de barbe de serpent caractérisée par la couleur noire du feuillage. L'espèce botanique est d'origine japonaise et la forme noire est...

Vos commentairesAjouter un commentaire