Lépiote fausse-helvéolée, Lépiote à pied rose

Les dunes boisées du littoral accueillent de nombreux champignons, dont la Lépiote fausse-helvéolée, Lepiota pseudohelveola var. Sabulosa. Toxique, comme la majorité des petites Lépiotes, ce Basidimycète de la famille des Agaricacées se rencontrera à la fin de la période estivale.

Lépiote fausse-helvéolée, Lépiote à pied rose, Lepiota pseudohelveola var. sabulosa
Lépiote fausse-helvéolée, Lépiote à pied rose, Lepiota pseudohelveola var. sabulosa

Botanique

N. scientifique Lepiota pseudohelveola var. sabulosa
Famille Agaricacées
Chapeau convexe puis étalé, blanchâtre, couvert d'écailles brun-rosâtre à brunâtres, D. 3 à 5 cm
Hyménium lames libres assez espacées, blanches à crème
Spores sporée blanchâtre
Anneau brun-rosâtre, doublé par un bourrelet blanchâtre fragile
Pied cylindrique, crème rosâtre à rosâtre, H. 2 à 6 cm
Chair cassante, blanche à légèrement rosée
Volve absente
Odeur insignifiante ou légèrement fruitée

Habitat et usages

Répartition France, Europe
Périodeautomne
Habitatlittoral, sous couvert forestier ou dans les dunes noires fixées à immortelles
Confusions possiblesLepiota subgracilis, Lepiota clypeolarioides, Lepiota farinolens
Toxicitétoxique voire mortelle
Intérêt culinairenon comestible
Usagesnon référencés
Lépiote fausse-helvéolée, Lépiote à pied rose, Lepiota pseudohelveola var. sabulosa

Description de la Lépiote fausse-helvéolée

Le chapeau de la Lépiote fausse-helvéolée est d'abord convexe puis il va s'étaler en prenant de l'âge. Tout au long de son développement il s'accroît, transitant au travers de différents diamètres compris entre 3 et 5 cm. Son fond pâle, blanchâtre, est couvert d'écailles brun-rosâtre à brunâtres. Au centre, un mamelon aux couleurs plus sombres est distinguable. Sur la face inférieure les lames libres et assez espacées présentent des teintes blanches à crème.

Le pied cylindrique possède des teintes davantage rosâtres. La partie basale arbore des tons très rosâtres, contrairement à la partie apicale crème rosâtre qui se rapproche des couleurs des lames. Dans le même ordre de grandeur que le chapeau, le pied conserve de petites dimensions situées entre 2 et 6 cm. Sa hauteur est séparée par un type de double anneau, composé du plus basal brun-rosâtre et d'un bourrelet blanc plus fragile au dessus de ce dernier.

Enfin, sa chair blanche à légèrement rosée est cassante, elle n'émet pas d'odeur particulière mais peut parfois être légèrement fruitée.

Détermination de Lepiota pseudohelveola var. sabulosa

Parmi les petites Lépiotes un bon nombre de confusions existent. Les différentes espèces étant proches morphologiquement, beaucoup d'identifications doivent se faire à l'aide d'un microscope. Pour des habitats se recoupant en forêt de feuillus ou de conifères, Lepiota pseudohelveola var. sabulosa est très proche des toxiques Lépiote de Kühner, Lepiota subgracilis et Lépiote fausse-clypeolaria, Lepiota clypeolarioides, toutes deux présentent souvent cet aspect de double anneau. Une différenciation certaine est possible par l'étude des spores, dont celles de la première sont plus grosses alors qu'elles sont fusoïdes pour la seconde.

Enfin, dans les milieux dunaires, la Lépiote à odeur de farine, Lepiota farinolens s'identifie grâce à son odeur caractéristique de farine et son développement se déroulant principalement sur dune semi-fixée.

Milieu de vie

Cette espèce thermophile, peu fréquente sur les dunes non boisées, se développe principalement sous couvert forestier, que ce soit des feuillus ou des conifères, en lisière ou dans les dunes fixées. Elle est effectivement retrouvée sur le sol sableux des dunes noires fixées à immortelles. Poussant la plupart du temps en groupe, sa période de croissance est assez restreinte, elle est la plus favorable à l'automne.

Toxicité ou intérêt culinaire

Comme un grand nombre de Lépiotes, cette espèce est toxique, voire mortelle. Toutes cueillette et consommation doivent être écartées.

Espèces et variétés de Lepiota

La plupart des Lépiotes qui se développent au sein des dunes dans le sol sableux ne sont pas comestibles :

  • Lepiota brunneolilacea : Lépiote brun lilas, pousse dans les dunes semi-fixées, espèce mortelle
  • Lepiota farinolens : Lépiote à odeur de farine, se développe dans les dunes thermophiles semi-fixées, espèce mortelle
  • Lepiota lepida : pousse sous couvert forestier dans les régions méditerranéennes, toxique
  • Lepiota ochraceodisca : Lépiote blanche à disque ochracé, retrouvée au sein de la dune noire moussue, non comestible voire toxique
  • Leucoagaricus pilatianus : Lépiote de Pilát, sur sol riche et souvent sableux, non comestible
Fiches des champignons du même genre

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Lépiote de Josserand, Lepiota subincarnata Lépiote de Josserand, Lepiota subincarnata

Apparaissant dans les sous-bois clairs, ou urbaine, émergeant des pelouses de parcs, jardins, cette petite Lépiote, dite « de Josserand », présente un risque mortel à la consommation. 

Coulemelle, Lépiote élevée, Baguette-de-tambour, Nez de chat, Macrolepiota procera Coulemelle, Lépiote élevée, Baguette-de-tambour, Nez de chat, Macrolepiota procera

Sur un long, très long,  pied grêle s'étale un large chapeau écailleux avec en son milieu un petit nez de chat tout lisse : la lépiote élevée ne peut qu'attirer le[...]

Fausse rose de Jéricho, Mousse de résurrection, Plante dinosaure, Fleur de pierre, Sélaginelle reviviscente, Selaginella lepidophylla Fausse rose de Jéricho, Mousse de résurrection, Plante dinosaure, Fleur de pierre, Sélaginelle reviviscente, Selaginella lepidophylla

Selaginella lepidophylla, la fausse rose de Jéricho ou plante dinosaure est une plante vivace sans fleurs, appartenant à la famille des Lycopodiacées, apparentée aux fougères. Les sélaginelles sont...

Onagre rose, Oenothère rose, Oenothe rose, Oenothera speciosa Onagre rose, Oenothère rose, Oenothe rose, Oenothera speciosa

Oenothera speciosa, l'oenothère rose, ou onagre rose est une plante vivace appartenant à la famille des Onagracées. Elle est originaire d'Amérique du Nord jusqu'au Mexique, croissant dans les...

Vos commentairesAjouter un commentaire