Pézize écarlate, Coupe de l'elfe

Pézize écarlate, Coupe de l'elfe, Sarcoscypha coccinea, 16 février, forêt, zone humide, Ariège
Pézize écarlate, Coupe de l'elfe, Sarcoscypha coccinea, 16 février, forêt, zone humide, Ariège

Botanique

Nom latin  : Sarcoscypha coccinea
Synonymes  : Plectania coccinea, Peziza coccinea
Famille  : Sarcoscyphacées
Chapeau : non différencié, forme de coupe
Hyménium  : lisse
Spores  : sporée blanche
Anneau  : absent
Pied : petit
Chair : fine, gélatineuse
Volve  : absente
Odeur : insignifiante

Habitat et usages

Répartition  : hémisphère Nord mais aussi Afrique, Amérique du Sud et Australie
Periode : hiver et début printemps
Habitat : sur branches mortes, haies ou sous-bois
Confusions possibles : Sarcoscypha austriaca
Toxicité : aucune
Intérêt culinaire : médiocre, plutôt décoratif
Usages : décoration florale

Eclatante au milieu des mousses vertes, la Pézize écarlate porte bien son nom d'espèce : coccinea,  signifiant rouge carmin. Et son nom de genre, Sarcoscypha, décrit sa forme déconcertante : une coupe ronde, semi-enfouie dans les débris organiques. Ce champignon Ascomycète appartient à la famille des Sarcoscyphacées. Son ordre des Pézilales regroupe  des champignons à l'aspect bien particulier : leur sporophore, partie fertile visible, prend la  forme d'une petite vasque à l'arrondi presque parfait.

Description de la Pézize écarlate

Ce petit champignon  de 1 à 5 cm de diamètre ne peut passer inaperçu : de couleur rouge écarlate il se détache nettement sur le sol, avec une forme de coupe  ronde, ou d'oreille légèrement plissée. Les sporophores avec cette morphologie si particulière sont nommés apothécies et caractérisent les Pézizes.  Si l'hyménium, partie fertile intérieure de la coupe est de teinte vive, lisse et brillante, la partie externe est blanchâtre, un peu veloutée. La marge fine, lisse, se fendille avec l'âge.

La Pézize écarlate peut être solitaire ou disposée en petits groupes de 3 à 4 individus.

Le pied, petit et trapu, s'allonge parfois de 2 à 3 cm.

La chair, très fine,  se déchire facilement, et apparaît translucide et gélatineuse.

Le mycélium, fins filaments blancs de la partie végétative, se propage sur du petit bois mort : si l'on tire sur le sporophore le substrat nourricier vient avec lui.

Détermination de Sarcoscypha coccinea

Le risque de confusion est possible avec Sarcoscypha austriaca, de même taille, également rouge sur la partie interne de la coupe mais plus rosée et avec des poils en tire-bouchons face externe. Sarcoscypha austriaca est également plus fréquent en montagne.

Pour les amateurs cuisiniers, les 2 variétés sont comestibles et se consomment de la même manière.

Le milieu de vie

La Pézize écarlate se développe sur des branchages morts, des copeaux en décomposition. C'est un champignon saprophyte. On le trouve dans les haies variées de feuillus, les sous-bois humides mais aussi les zones ombragées de jardin riches en humus et petit  bois. Son sporophore apparaît l'hiver et début printemps, souvent au milieu des mousses.

Toxicité ou intérêt culinaire

Aucune toxicité n'est enregistrée mais l'absence de goût de la coupe des elfes lui enlève tout intérêt culinaire, excepté en élément de décoration du fait de sa forme et de sa couleur très esthétiques.

Usages

Si son aspect rend la Pézize attrayante pour décorer les plats, on la trouve également dans les natures mortes et compositions florales.

Espèces et variétés de Sarcoscypha

Sarcoscypha coccinea est l'espèce type du genre Sarcoscypha qui comprend une vingtaine d'espèces aux caractères proches et variables.

  • Sarcoscypha austriaca : très proche de l'espèce type et également consommable
  • Sarcoscypha occidentalis : rouge, pied long et blanc, Asie et Amérique.
  • Sarcoscypha  dudleyi et Sarcoscypha  jurana  sont très proches de Sarcoscypha coccinea et s'en différencient par des caractères microscopiques. Apparemment ne se rencontrent pas en France.

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Pézize turquoise, Pézize verdissante, Hélotie bleu-vert, Chlorociboria aeruginascens Pézize turquoise, Pézize verdissante, Hélotie bleu-vert, Chlorociboria aeruginascens

en forme de coupe, de 2 à 10 mmChlorociboria aeruginascens est une des seule Pézizes du genre Chlorociboria à être présente dans l'hémisphère Nord. La Pézize turquoise ne possède pas le nom d'une...

Glaïeul écarlate, Lis des Cafres, Schizostylis coccinea Glaïeul écarlate, Lis des Cafres, Schizostylis coccinea

Le Glaïeul écarlate, ou encore Lis des Cafres, est originaire d'Afrique du sud où il pousse spontanément le long des cours d'eaux, des torrents ou sur les prairies humides. Schizostylis coccinea...

Dahlia écarlate, Dahlia coccinea Dahlia écarlate, Dahlia coccinea

Dahlia coccinea, le dahlia écarlate ou dahlia rouge, est une plante vivace bulbeuse appartenant à la famille des Astéracées. Le dahlia écarlate est originaire du Mexique et du Guatemala. Il y croît...

Le coupe-branche Le coupe-branche

Le coupe-branche également appelé ébrancheur est un outil indispensable au jardin pour venir à bout des branches trop dures ou trop grosses qu'un simple sécateur ne peut couper. Plusieurs modèles...

Vos commentairesAjouter un commentaire