Herbe à pic, Zèb a pik, Guérit tout

Neurolaena lobata, herbe à pic ou Zeb à Pic, est une plante tropicale aux multiples vertus médicinales qui serait, en tant qu’antiviral, utile pour lutter contre la Covid-19. Elle était déjà très utilisée en médecine traditionnelle pour de nombreuses autres indications, dont le paludisme.

Herbe à pic, Zèb a pik, Guérit tout, Neurolaena lobata

Botanique

N. scientifique Neurolaena lobata
Synonymes Pluchea symphytifolia, Coniza lobata
Origine Amérique du Sud, Amérique centrale, Caraïbes, Bahamas
Floraison Fin d'été
Fleurs jaune
Typeplante tropicale médicinale
Végétationvivace arbustive
Feuillage semi-persistant
Hauteurjusqu'à 2,50 m

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -3 °C
Exposition ensoleillée, mi-ombre, ombre claire
Solriche
Acidité neutre
Humidité humide à normal
Utilisationherbe médicinale traditionnelle, antivirale
Plantationprintemps
Multiplicationsemis
Herbe à pic, Zèb a pik, Guérit tout, Neurolaena lobata

Neurolaena lobata, appelée herbe à pic ou encore Zèb à Pik est une plante herbacée subtropicale annuelle ou vivace, appartenant à la famille des Astéracées. Elle est originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, présente également aux Caraïbes et aux Bahamas. Elle y vit dans les milieux ouverts un peu humides soit, sur les berges des cours d’eau, au bord des chemins, se développant suite à une perturbation du milieu (ex ouverture d’une clairière).

Bien sûr, c’est aussi une adventice des cultures. Tout en étant une ‘relative mauvaise herbe’, Neurolaena lobata est utilisée de manière traditionnelle comme plante médicinale, presque une panacée d’ailleurs, tant ses indications sont nombreuses. Ces dernières sont d’ailleurs étudiées scientifiquement, d’autant plus que son action antivirale reconnue la place sur le devant de scène depuis la pandémie de la Covid-19.

Neurolaena lobata est déjà localement cultivée pour ses usages thérapeutiques, notamment comme remède contre le paludisme et la grippe. Utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles, elle fait aujourd’hui l’objet d’études scientifiques, et certains de ses effets sont déjà démontrés sur les souris.

Description de l’herbe à pic

Neurolaena lobata est une plante herbacée très robuste, de croissance rapide, haute de 2,5 à 4 m en climat chaud, peu ramifiée. C’est une plante vivace à vie brève en climat tropical, ou annuelle en climat plus froid.

Ses feuilles sont alternes, simples, entières et lancéolées, lorsqu’elles poussent sur une plante juvénile ou sur le haut de la tige, sous les fleurs, mais plus amples, jusqu’à 24 cm de long et trilobées dans son plein développement. Leur limbe est vert sombre et luisant avec une marge dentée.

Les inflorescences sont un ensemble de panicules de 5 à 10 centimètres de diamètre regroupant plusieurs petits capitules jaunes de 6 millimètres.

La sève de cette plante tache la peau en jaune lors des manipulations.

Les graines sont des akènes de 2 mm.

Comment pousse l’herbe à pic et pourrait-on la cultiver chez nous ?

Neurolaena lobata est une plante tropicale à subtropicale croissant en tant que plante pionnière dans les zones perturbées ou en tant qu’adventice au bord ou dans les cultures. Elle a besoin de chaleur, d’eau à volonté pour grandir vite et d’une exposition ensoleillée à mi-ombre. Le climat le plus froid où elle croit est la zone 9 (ce qui limite les gels possibles sur les plantules ou les graines à -3 °C). Elle sera donc cultivée en annuelle là où les hivers sont froids.

Il y a peu d’expérience de culture en France métropolitaine, mais si on en obtient quelques graines, il serait possible de l’envisager en culture annuelle semée en intérieur en début de printemps pour allonger sa saison chaude avant de l’installer dehors quand il ne gèle plus, tel un pétunia (originaire également d’Amérique du Sud).

Dans un sol riche et bien arrosé, Neurolaena lobata croît rapidement. Le but de cette culture sera de produire beaucoup de feuilles, mais peut-être aussi de réussir à faire fleurir et monter en graines une plante, en prévision du semis pour l’année suivante.

Petit bémol...

Il ne faudra pas oublier cependant que la plante à pic à toutes les potentialités d’une plante invasive. D’autre part, il y a une variation exceptionnelle de la composition chimique et de la concentration des feuilles en éléments actifs d’une plante à l’autre : une sélection des plantes les plus efficaces serait utile.

Usages et indications de la plante Zeb à Pik

Toute la partie aérienne de la plante peut être utilisée sèche ou fraîche, en tisane, en macération alcoolique ou en extrait hydroalcoolique.

La médecine traditionnelle et la médecine moderne ne doivent pas entrer en conflit sur ce sujet. Notons que si on se soigne à partir de feuilles d’herbe à pic, il faudra le faire en complément des soins médicaux modernes si le problème est grave, et non pas en remplacement.

L’utilisation traditionnelle de Neurolaena lobata chez l’homme depuis tant d’années à mis en évidence diverses indications thérapeutiques, et les recherches scientifiques sont en cours, avec des effets déjà prometteurs sur les souris et les rats.

Toxicité : il n’y a pas non plus de toxicité mise en évidence, cependant par précaution, on évite d’administrer l’herbe à pic aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes, ou d’en abuser.

D’autre part, le goût de cette plante est tellement amer, que même en tisane, il ne peut être envisagé autrement qu’un médicament, ce qui peut déjà éviter nombre de surdosage.

Indications :

  • utilisée de manière traditionnelle comme détoxifiant du sang, son action dépurative serait liée aux substances amères qui stimulent la vésicule biliaire.
  • effet hypoglycémiant, vérifié chez la souris (diabète).
  • effet antibiotique.
  • l’extrait hydroalcoolique est utilisé en externe sur les plaies avec un effet cicatrisant.

La sève ferait de même.

  • effet antiviral : l’herbe à pic est déjà utilisée pour soulager la grippe, les rhumes. Donc par extrapolation, c’est un espoir pour soigner la Covid-19. Traditionnellement, l’extrait hydroalcoolique est utilisé sur les boutons de fièvre.
  • utilisé pour réduire les problèmes gastriques.
  • effet anticancéreux en cours d’étude.
  • effet antiparasitaire : paludismes (certaines études ont montré un effet à 56 % par rapport à la chloroquine), vers...
  • la sève sur la peau ou les poils d’animaux est un répulsif pour tiques et puces.

Préparation traditionnelle de Zeb à Pik

Recette et dosage de Tisane d’herbe à pic selon la préparation traditionnelle

Utiliser 30 g de de feuilles, tiges et fleurs de Neurolaena lobata fraîche ou seulement 5 g de feuilles séchées pour 1 litre d’eau. Faire bouillir à feux doux 5 minutes avec un couvercle. Laisser refroidir. Boire une tasse de ce breuvage filtré 4 fois par jour. Cette tisane se conserve dans le réfrigérateur, mais pas au-delà d’une journée.

Recette de la macération alcoolique

Hacher 30 g de feuilles fraîches dans 1 litre d’alcool (à fruits ou rhum). Laisser macérer 4 heures. Puis boire 1 ou 2 gorgées seulement, 3 à 4 fois par jour pour un effet détoxifiant.

Espèces et variétés de Neurolaena

Environ 12 espèces dans ce genre

  • Neurolaena macrophylla, à grandes feuilles
Lire aussi
Plumes d'indien, Ipomoea lobata, Mina lobata Plumes d'indien, Ipomoea lobata, Mina lobata

La mina lobée est une charmante plante grimpante, originaire d'Amérique tropicale, dont la zone de répartition géographique se situe au Mexique, au Guatemala, au Venezuela, en Colombie et en...

L'herbe du Japon, Herbe d'Hakone, Hakonechloa macra L'herbe du Japon, Herbe d'Hakone, Hakonechloa macra

Herbe du Japon, ou herbe d'Hakone, Hakonechloa macra est une graminée ornementale appartenant à la famille des Poacées. Elle est originaire des massifs forestiers du Japon. S'il est une graminée...

Herbe aux perruches, Herbe à la ouate, Asclepias syriaca Herbe aux perruches, Herbe à la ouate, Asclepias syriaca

Asclepias syriaca, appelé herbe aux perruches ou herbe à la ouate est une plante vivace herbacée et rhizomateuse appartenant à la famille des Asclépiadacées. Cette plante est originaire d'Amérique...

De l'herbe aux pieds des tomates De l'herbe aux pieds des tomates

Pour éviter d'arroser trop les pieds de tomates, n'enlevez pas l'herbe qui pousse aux pieds, car la nuit avec le changement de température, l'eau descend le long de l'herbe et[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire