Bec de perroquet, Lotier de Berthelot

Bec de perroquet, Lotier de Berthelot, Lotus berthelotii
Bec de perroquet, Lotier de Berthelot, Lotus berthelotii

Botanique

Nom latin  : Lotus berthelotii
Origine  : Iles Canaries
Période de floraison : printemps et début d'été
Couleur des fleurs  : rouge, flammé
Type de plante : plante semi-arbustive, rampante ou retombante
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 20 à 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, -3°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : drainant, argilo-sableux
Acidité du sol  : légèrement acide à neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : massif, conteneur, couvre-sol
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : boutures, semis

Lotus berthelotii, le bec de perroquet  ou bec de pélican est une plante sous-arbustive rampante appartenant à la famille des Fabacées, au même titre que les pois, les haricots ou les vesses. Ce lotier semi-persistant et rampant est originaire des îles canaries, d’où il est malheureusement pratiquement  disparu.  Il est cependant très cultivé en tant que plante ornementale, particulièrement attrayant en potée, dégoulinant d’une balconnière ou en couvre-sol. Il est parfois traité comme une plante annuelle.

Description du bec de perroquet

Lotus berthelotii est une plante rampante. Il s’étale en longues branches qui se lignifient avec le temps. Ses multiples branches s’allongent parfois jusqu’à 90 cm et se ramifient, elles  produisent ainsi un réseau dense, formant à la longue un coussin  argenté. Elles font un excellent couvre-sol, grimpent en s’appuyant sur un support, ou cascadent d’une jardinière. Les feuilles sont divisées en 3 à 5 folioles très étroites, presque linéaires, gris bleuté.

Les fleurs vives explosent de couleur sur le feuillage clair. Bien que de structure typique des Fabacées, ces fleurs ne ressemblent pas à celles des pois : la corolle montre deux pièces florales effilées, se terminant en pointe recourbée, couleur feu : rouge vif, ou jaune orangé. Ces fleurs sont nombreuses, de 4 à 5 cm de longueur ; elles sont  dressées au-dessus du feuillage, comme autant de petites flammes.

Culture du bec de perroquet

Non rustique, le bec de pélican est utilisé souvent comme annuelle ou plante de balcon. En effet Lotus berthelotii ne résiste pas aux gelées inférieures à -3 °C. 

Mais ses fleurs ne se développent que dans  une  fraicheur relative, soit au printemps et en début d’été. Il vaut donc mieux acquérir une plante déjà bien grande pour qu’elle fleurisse  tout de suite. Un jeune pied ou un semis  de lotier de Berthelot ne fleurit parfois pas la première année. Il faut donc hiverner son pied de bec de perroquet à l’abri du froid  dans une pièce claire pour qu’il fleurisse l’année suivante.

Bien que son feuillage montre une adaptation au fort ensoleillement et à la sécheresse, le lotier de Berthelot apprécie les climats côtiers dont les températures sont adoucies par l’océan. En pot, il préfèrera une exposition ensoleillée la plupart du temps, sauf aux heures les plus chaudes. Cela évitera les coups de chaud et de soif.  

Le lotier de Berthelot aime un sol assez pauvre et drainant,  par exemple un simple terreau peu enrichi ou un sol sablonneux. En potée,  il faudra   l’arroser régulièrement durant la saison de croissance, soit  un arrosage chaque fois que le sol est sec sur la moitié supérieure du pot. En pleine terre, Lotus berthelotii se plait en situation ensoleillée,  dans un sol  drainant ;  il sera moins sensible au chaud et au sec.

Si l’on veut obtenir des branches moins longues, le bourgeon apical de chaque branche peut être pincé.

Multiplication du lotier de Berthelot

Les boutures à talon se font au printemps de préférence, car elles reprennent plus facilement avec des températures  assez fraiches, entre 7 et 15 °C. Les graines germent au printemps dans un sol drainant et frais. les jeunes plants peuvent ne pas fleurir la première année.

Espèces et variétés de Lotus

150 espèces d’annuelles, vivaces
Lotus tetragonolobus, le lotier pourpre
Lotus maculatus, le lotier maculé
Lotus corniculatus, le lotier corniculé petite espèce d’Europe

Nos fiches
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire