A LA UNE »
Calanthe, Calanthe

Tramète versicolore, Polypore versicolor

Tramète versicolore, Polypore versicolor, Trametes versicolor, 30 janvier 2018 et Ariège, la Tramète sur chêne
Tramète versicolore, Polypore versicolor, Trametes versicolor, 30 janvier 2018 et Ariège, la Tramète sur chêne

Les guirlandes à couleurs variées du polypore versicolore, au chapeau ondulé,  formées par les sporophores, parties reproductives visibles de ce Basidiomycète, ne manquent pas d'attirer l'oeil.

Botanique

Nom latin  : Trametes versicolor
Synonymes  : Boletus versicolor, Agaricus versicolor, Coriolus versicolor
Famille  : Polyporacées
Chapeau : en consoles aplaties
Hyménium  : pores
Spores  : sporée crème, spores lisses et incolores
Anneau  : absent
Pied : absent
Chair : fine, coriace
Volve  : absente
Odeur : agréable, de « champignon »

Habitat et usages

Répartition  : mondiale
Periode : annuel, persistant plusieurs années
Habitat : sur bois mort de feuillus ou conifères, saprophyte
Confusions possibles : Trametes ochracea
Toxicité : aucune
Intérêt culinaire : aucun
Usages : médicinal

Généralités

Une souche morte, une branche cassée au pied d'un arbre, une pile de bois de chauffage oubliée, quelques mois de pluie et de chaleur, et se développe la  très commune Tramète versicolore. Ce champignon lignicole de la famille des Polyporacées dégrade la lignine du bois mort. Les guirlandes à couleurs variées, au chapeau ondulé,  formées par les sporophores, parties reproductives visibles de ce Basidiomycète, ne manquent pas d'attirer l'oeil.

Description de la Tramète versicolore

Le nom de ce champignon, « versus »,contre et « colore », couleur, évoque bien les zonations de couleur  du chapeau, en cercles concentriques, passant du noir au brun, au crème, au bleuâtre avec une touche de violacé. Le sporophore, au chapeau coloré mais aussi velouté, ondulé, dur et flexible, a une forme d'éventail de 1 à 5 cm de large, d'épaisseur fine, 4 à 5 mm maximum.

 La marge blanche surplombe l'hyménium duquel tombent les spores le long de petits tubes de 1 mm. Ces tubes s'ouvrent sur les pores,  petites aussi, on en compte 3 à 5 par mm. La surface de la  partie fertile est de couleur pâle, crème, douce au touché. Touché qui révèle une odeur douce de « champignon », persistant longtemps sur les doigts.

La Tramète versicolor est nettement un champignon grégaire : disposés en étages horizontaux, verticaux, les sporophores sont étroitement imbriqués.

La chair, fine,1 à 3 mm, souple et tendre jeune devient très vite dure et coriace.

Le mycélium, partie végétative invisible du champignon,  se répand dans le bois mort. La Tramète est l'un des champignons communément appelé «  pourriture blanche ».

Détermination de Trametes versicolor

La reconnaissance de cette espèce commune ne présente pas de difficulté. La confusion est possible avec Trametes ochracea,  commune aussi, un peu plus épaisse, avec une palette de couleurs sur le chapeau moins variée et plus pâle.

Le milieu de vie du polypore versicolore

La Tramète, saprophyte, se rencontre sur les bois morts de feuillus, sur conifères plus rarement. Elle dégrade la lignine, l'un des composants du bois avec la cellulose. Elle aime les périodes d'été chaudes et humides pour se développer, annuelle elle ne disparaît cependant pas l'hiver et persiste quelques années, perdant peu à peu sa palette de couleurs.

Toxicité ou intérêt culinaire

Aucune toxicité n'a été signalée, la saveur de la chair de la Tramète ressemble à son odeur, de « champignon », douce et persistante. Mais elle est si coriace qu'elle ne peut être mâchée. 

Usages

Sur le plan médicinal, des études portent sur les propriétés du Trametes versicolor dans la régression de tumeurs cancéreuses.

Le monde de la décoration s'est inspiré de son architecture si particulière.

Espèces et variétés de Trametes

  • Trametes suaveolens:chair à odeur d'anis
  • Trametes ochracea : section triangulaire d'où une fixation épaisse
  • Trametes pubescens :chapeau de couleur crème
  • Trametes hirsuta :chapeau couvert de poils courts
  • Trametes gibbosa : gros polypore blanchâtre, bosselé, verdit sous la prolifération d'algues microscopiques

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Tramète rougissante, Tramète rude, Daedaleopsis confragosa Tramète rougissante, Tramète rude, Daedaleopsis confragosa

en console aplatieAu cours d'une promenade hivernale en bord de rivière, le regard est attiré par un disque clair, puis un autre, puis un groupe en gradins éclairé par le soleil, disposé  le long...

Polypore marginé, Ungiline marginé, Fomitopsis pinicola Polypore marginé, Ungiline marginé, Fomitopsis pinicola

en forme de sabotAu cours d'une promenade dans une forêt de conifères le regard est attiré par des consoles isolées, claires, zonées de rouges et noir, brillantes, solidement accrochées aux troncs...

Polypore bai, Polypore à pied noir, Picipes badius Polypore bai, Polypore à pied noir, Picipes badius

circulaire ou réniforme, plat, brunDans un sous-bois embroussaillé s'allonge un vieux tronc de hêtre, moussu, à la structure dégradée. Le printemps le voit s'orner de larges disques brun-rouges,...

Polypore livide, Ganoderme luisant, Ganoderma lucidum Polypore livide, Ganoderme luisant, Ganoderma lucidum

demi-disque, 5 à 20 cmPeu commun, remarquable par sa couleur rouge sombre brillante, vernissée, et sa silhouette en demi-console portée par un pied noueux, le Ganoderme luisant, Ganoderma lucidum,...

Vos commentairesAjouter un commentaire