A LA UNE »
Adopter un âne

Arisème lis-cobra

Arisème lis-cobra, Arisaema ringens
Arisème lis-cobra, Arisaema ringens

Botanique

Nom latin  : Arisaema ringens
Synonymes  : Arisaema arisanense, Arisaema praecox, Arisaema sieboldii          
Famille  : Aracées
Origine  : Japon, Corée, Taïwan, Chine
Période de floraison : printemps
Couleur des fleurs  : verte et jaune, ou verte et brune
Type de plante : plante à bulbe
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 50 à 90 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -24 °C
Exposition  : ombre ou mi-ombre
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : potée, massif
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, bulbilles

Arisaema ringens, est une plante bulbeuse appartenant à la fascinante famille des Aracées et donc apparentée au genre Arum. Le genre Arisaema appelé parfois lis cobra ou arisème contient environ 250 espèces. Arisaema ringens est originaire de l’est de l’Asie, présent en basse altitude en Chine, Corée, Japon. Arisaema ringens est l’un des Arisèmes les plus faciles à cultiver, en pleine terre ou en pot.

Description d’Arisaema ringens

Ariasaema ringens présente un tubercule sphérique un peu aplati. Il est au repos en fin d’été et en hiver, et croît à partir du milieu du printemps. C’est un arisème de moyen à grand développement, qui s’élève de 50 à 90 cm. Feuilles et fleurs se développent en même temps. 2 à 3 feuilles forment un pseudo-tronc vert pâle d’où émerge l’unique inflorescence. Les feuilles sont portées par un long pétiole. Le limbe glabre est divisé en 3 larges folioles vertes, se terminant par fil vert. Ses feuilles ont une large amplitude sur les plantes matures, le lobe central mesurant entre 15 et 25 cm de longueur.

Les fleurs sont regroupées à l’intérieur d’une spathe tubulaire striée de fines lignes verticales plus ou moins contrastées dont les couleurs varient entre jaune, vert et brun. La spathe s’ouvre, s’élargit, puis s’enroule dans sa partie supérieure, tandis qu’un spadice étroit apparait, qui regroupant les petites fleurs.

Arisaema ringens est dioïque, la plante produit uniquement soit des fleurs mâles, soit des fleurs femelles. Il faut donc deux individus de sexe diffèrent pour obtenir une fécondation croisée et la production de fruits. Il arrive que la plante change de sexe en fonction de son âge.

Arisaema ringens est pollinisé par des insectes, et forme alors une grappe de petits fruits charnus renfermant chacune 3 graines maximum.

Comment cultiver Arisaema ringens ?

Ariaema ringens a une croissance printanière. Cette aracée demande une saison de croissance humide, avec des apports d’eau réguliers et une saison de repos plus sèche. Arisaema ringens peut-être cultivé en pleine terre puisqu’il est parfaitement rustique, mais dans une terre très humifère et bien aérée, pour supporter l’humidité hivernale. Il croît en ombre claire, où mi-ombre avec du soleil le matin seulement. Il est idéal dans les sous-bois sous les feuillus, profitant ainsi du drainage naturel apporté par les racines des arbres.

Son tubercule est enterré au printemps à 10 -15 cm de profondeur, éventuellement sur un petit lit de gravier. Le bourgeon comme les racines se développent à partir du dessus du tubercule, donc, il faut faire attention de le disposer dans le bon sens. Au-dessus du tubercule sera déposée une terre bien riche et humifère.

Ariasaema ringens supporte également la culture en pot profond, ou encore d’être sorti de terre lorsqu’il s’est mis au repos et d’être hiverné dans un pot de terreau légèrement humidifié dans une pièce fraiche (cave, garage) jusqu’au printemps.

Comment multiplier Arisaema ringens ?

Arisaema ringens produit quelques bourgeonnements chaque année sur le pourtour de son tubercule principal, et peut faire ainsi des colonies avec le temps. Lorsque ces petits tubercules sont assez grands, ils se détachent facilement de la plante mère et font alors une nouvelle plante.

Les graines doivent être soigneusement débarrassées de la pulpe du fruit, trempées dans plusieurs eaux, puis semées sous 1 cm de terre. Elles germent en 2 à 3 mois alors qu’il fait suffisamment chaud au printemps. Elles ont parfois besoin d’une stratification froide selon qu’elles ont séché ou non.

Espèces et variétés de Arisaema

250 espèces environ, tropicales ou tempérées : Arisaema sikokianum, Arisaema elephas, Arisaema robustum, Arisaema  thunbergii …

Nos fiches
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire