Volvaire soyeuse, Champignon d'arbre

La volvaire soyeuse peut laisser perplexe de prime abord, se développant sur les troncs, il passe de l'oeuf à un beau champignon. A découvrir !

Volvaire soyeuse, Champignon d'arbre, Volvariella bombycina
Volvaire soyeuse, Champignon d'arbre, Volvariella bombycina

Botanique

N. scientifique Volvariella bombycina
Synonymes Agaricus bombycinus, Pluteus bombycinus
Famille Plutéacées
Chapeau convexe, crème
Hyménium lames libres, blanc puis rose
Spores sporée rose
Anneau absent
Pied base en massue, blanc
Chair fine, filamenteuse, blanche
Volve large, brun-foncé
Odeur douce de pomme de terre crue

Habitat et usages

Répartition Europe, Asie , Australie, Amérique du Nord
Périodeété et automne
Habitatforestier, sur troncs morts
Confusions possiblesVolvariella caesiotincta, Pluteus et Amanita
Toxicitéaucune
Intérêt culinairecomestible
Usagesculinaire et médicinal
Volvaire soyeuse, Champignon d'arbre, Volvariella bombycina

Certaines rencontres forestières laissent perplexes au premier abord : sur un tronc d'arbre mort, à la verticale, s'accroche, se colle, un œuf blanc de quelques centimètres. Au deuxième abord, et après quelques jours, se développent pied,  chapeau, lames et volve. Il s'agit du champignon d'arbre, la Volvaire soyeuse, la Volvariella bombycina, de la famille des Plutéacées. Le sporophore, partie reproductive visible de ce Basidiomycète, se développe sur les arbres encore dressés mais sans vie.

Description de la Volvaire soyeuse

La Volvaire soyeuse apparaît d'abord sous forme ovoïde, entourée d'un voile général protecteur blanc. Avec la croissance du sporophore il se déchirera et restera présent sous forme d'une volve large, à consistance de papier, de couleur beige-brune. Le pied forme une base en massue dans cette volve, puis s'allonge, courbe,   de 5 à 15 cm de long pour 1,5 à 3 cm de diamètre, blanc et lisse.  Les lames, blanches puis roses, ne descendent pas sur le pied, elles sont dites libres. Elles sont protégées par un chapeau conique jeune, puis convexe voire plat. La cuticule se couvre de fils soyeux, d'où le nom d'espèce de la Volvaire, la marge est régulière et claire. Au toucher, la chair blanche et fine dégage une odeur agréable, douce, de pomme de terre crue pour certains, de radis pour d'autres. La saveur suit l'odeur. La Volvaire soyeuse est solitaire, parfois en groupes de 2 à 3 individus.

Le mycélium, partie végétative invisible, diffuse de fins filaments  blancs dans le bois mort.

Détermination de Volvariella bombycina

Chapeau soyeux, volve importante, absence d'anneau, sporée rose, croissance dans un arbre, permettent d'identifier Volvariella bombycina sans trop de risques d'erreurs. Plutées et Amanites lui sont proches,mais les premières ne portent pas de volve, les secondes ont un anneau et poussent sur le sol.  Volvariella caesiotincta se trouve également sur bois mort, mais son chapeau n'est pas soyeux et se teinte d'olivâtre en son centre. La variété flaviceps est une forme à chapeau jaune.

Le milieu de vie

Volvariella bombycina se développe en milieu forestier, sur les troncs et souches de feuillus morts. Elle a été exceptionnellement observée sur conifères . Saprophyte, comme toutes les Plutées et Volvaires,  elle se nourrit de matière organique en décomposition. Annuelle elle apparaît l'été pour disparaître aux premiers froids. Fidèle à son tronc d'arbre, le sporophore revient fréquemment au même emplacement.

Toxicité ou intérêt culinaire

La Volvaire soyeuse est comestible mais sans intérêt gustatif particulier et donc peu consommée.

Usages de la Volvaire soyeuse

Volvariella bombycina, comme de nombreux polypores, est étudiée pour ses vertus médicinales, entre autres anti-oxydantes.

Le saviez vous ?

La Volvaire soyeuse est une espèce rare à protéger.

Espèces et variétés de Volvariella

Le genre Volvariella compte une vingtaine d'espèces et de nombreuses variétés.

  • Volvariella gloiocephala: nommée désormais Volvopluteus gloiocephalus ; bon comestible, cultivé en Afrique du Nord.
  • Volvariella volvacea : comestible réputé et cultivé en Asie
  • Volvariella pusilla : Volvaire minuscule, souvent dans les jardins, pelouses, serres...sur terrains remués.
  • Volvariella surrecta : volvaire parasite de champignons ( Clitocybes nébuleux en décomposition).
  • Volvariella bombycina var .microspora : présente au Vénézuela
  • Volvariella bombycina var.palmicola: présente dans la Répuplique Dominicaine du Congo

Mise en garde : Les informations, les photos et les indications présentes sur ce site sont publiées à titre informatif et ne doivent en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel mycologue pour l'identification des champignons. Seule une formation adéquate ou la confirmation par un mycologue averti peut vous permettre d'identifier de manière fiable un champignon. Dans le doute, abstenez-vous de consommer un champignon ! Le site ne saurait donc être tenu pour responsable en cas d'intoxication par les champignons présentés.

Lire aussi
Champignon de Paris, Agaric bispore, Champignon de couche, Agaricus bisporus Champignon de Paris, Agaric bispore, Champignon de couche, Agaricus bisporus

Le champignon de Paris est un excellent comestible si facile à cultiver qu'il ne manque jamais sur les étalages des primeurs.

Glycine gracieuse, Glycine soyeuse, Wisteria venusta Glycine gracieuse, Glycine soyeuse, Wisteria venusta

Wisteria venusta, la glycine gracieuse ou glycine soyeuse, est une plante grimpante ligneuse appartenant à la famille des Fabacées. Elle est originaire de Chine et du Japon. La glycine gracieuse[...]

Arbre au caramel, arbre pain d'épice, arbre à gâteaux, katsura, Cercidiphyllum japonicum Arbre au caramel, arbre pain d'épice, arbre à gâteaux, katsura, Cercidiphyllum japonicum

L'arbre au caramel est un très bel arbre qui fait parti des grands classiques dont les amateurs ne sauraient se passer. Les feuilles caduques, de 5 à 10cm de long sont[...]

La culture du champignon de Paris La culture du champignon de Paris

En tête des ventes mondiales, le champignon de Paris se cultive aussi chez soi, avec de l'attention et des soins appropriés.

Vos commentairesAjouter un commentaire