5 idées reçues concernant la culture des orchidées

Belle orchidée aux fleurs jaunes d'or
Belle orchidée aux fleurs jaunes d'or

Tout le monde n'est pas spécialiste dans la culture de ces plantes un peu spéciales que sont les orchidées. Largement diffusées dans les jardineries ou les grandes surfaces, leur entretien n'est parfois pas si compliqué que l'on pourrait le croire.

Les vaporisations journalières

On a tous en tête les images de collectionneurs d'orchidées munis de pulvérisateurs dans leur serre. Pas de panique, l'acquisition de ces plantes ne vous rendra pas pour autant esclaves de l'instrument ! Inutiles, les vaporisations d'eau peuvent même être néfastes si elles ne sont pas à température ambiante. Le besoin d'humidité des orchidées peut être comblé en les plaçant tout simplement dans une pièce humide (cuisine, salle de bain) si elle est lumineuse ou en posant les pots sur de larges coupelles contenant des billes d'argiles maintenues humides.

L'arrosage

Là encore, de nombreuses légendes perdurent au royaume des orchidées. Nous avons vu que les bassinages ne constituent pas une bonne solution pour maintenir l'humidité et encore moins pour l'arrosage. La meilleure manière d'arroser son orchidée est encore de plonger le pot une fois par semaine dans une bassine d'eau à température ambiante et de l'y laisser au moins une demi-heure jusqu'à ce que le substrat et les racines soient complètement imprégnés. Évitez à tout prix l'eau froide qui causerait un choc à vos plantes !

Autre idée qui a la dent dure : l'arrosage à l'eau déminéralisé. Les orchidées se contentent parfaitement de l'eau du robinet, voire même de l'eau de pluie mais toujours à température ambiante !

Rempotage immédiat

Le coté échevelé des racines sortant parfois de la partie supérieure du pot a fait naître un autre mythe qui forcerait l'acheteur à rempoter son orchidée dès le retour à la maison. Grave erreur, surtout si ledit rempotage est effectué dans du terreau ou pire encore de la terre de jardin ! Laissez votre plante dans son pot au moins le temps qu'elle finisse de fleurir.

Si elle semble vraiment à l'étroit et que les racines forment un chignon à la base du pot, rempoter dans un contenant de taille supérieure et dans un mélange très aéré composé d'écorce de pin et de sphaigne ou tout simplement dans un substrat 'spécial orchidées'.

Les racines aériennes

Souvent les orchidées produisent des racines aériennes qui semblent inesthétiques à certains. Ne les coupez pas car elles participent activement à la bonne santé de la plante.

La taille des hampes florales à trois yeux

Idée très répandue, la taille de la hampe florale à trois yeux après la floraison est pourtant une erreur à ne pas commettre car elle compromettrait l’éventuelle seconde floraison sur cette même hampe. Laissez toujours la hampe se dessécher naturellement avant de la tailler, soit à ras si elle est totalement sèche, soit au dessus d'un œil situé juste 1 cm en dessous de la partie sèche.

Lire aussi
La culture des orchidées La culture des orchidées

Les orchidées nécessitent des conditions de cultures et d'entretiens spécifiques, tour d'horizon.. Le rempotage Une plante en bonne santé peut facilement rester 3 ans dans le même pot, en attendant...

La multiplication des orchidées par semis La multiplication des orchidées par semis

Les orchidées fascinent depuis toujours, mais la technique du semis est maîtrisée que depuis peu... Les orchidées ont suscité beaucoup d'intérêts et de passions au siècle dernier en Europe....

Les orchidées, des origines à leurs cultures Les orchidées, des origines à leurs cultures

Dossier consacré aux orchidées de leurs origines à leurs cultures qui ont toujours fascinées par leurs fleurs étranges Dans la nature les orchidées sont reparties entre les deux cercles polaires,...

La multiplication des orchidées La multiplication des orchidées

Quelles sont les différentes techniques de multiplication des orchidées ? Tour d'horizon Par division de plante Uniquement si vraiment nécessaire car une grande potée fleurie est bien plus belle...

Vos commentairesAjouter un commentaire