L'apprentissage du chiot

Un chiot de 4 mois a besoin d'apprentissage pour devenir un chien adulte
Un chiot de 4 mois a besoin d'apprentissage pour devenir un chien adulte

Un chiot est un petit être en construction qui a besoin de votre aide pour se sentir bien et devenir un adulte équilibré. Tout au long de ses premiers mois d'existence, vous allez devoir l'accompagner dans ses apprentissages. Voyons comment !

Après son arrivée

L'arrivée d'un chiot dans un nouveau foyer constitue un changement pour toute la famille mais aussi pour l'animal qui devra s'adapter à son nouveau cadre de vie. Une fois son arrivée bien préparée il va falloir l'aider à s'intégrer au mieux à définir ses repères et son nouveau territoire.

Présentez-lui son coin repos et laissez-le renifler à loisir pour qu'il se familiarise avec les odeurs qui constitueront bientôt son quotidien. Le soir, présentez-lui sa gamelle contenant une nourriture adaptée à sa race et à son âge, si possible, la même que celle qui était utilisée par l'éleveur. N'oubliez pas de lui mettre à disposition une gamelle d'eau propre toute la journée.

Une fois la période d'adaptation passée, il va falloir envisager de nouveaux apprentissages...

Les divers apprentissages dans la vie d'un chiot

1- La propreté

Un chiot devient propre vers l'âge de 4 à 5 mois. Auparavant, il risque de s'oublier aux quatre coins de la maison. Ne le punissez pas, ne criez pas, sinon il va être très stressé et cela n'améliorera pas les choses. Dès l'âge requis, sortez votre chien pour faire ses besoins et félicitez-le avec une caresse ou une friandise, dès qu'il aura fait ses besoins en extérieur. L'apprentissage positif est toujours la meilleure solution pour que le chiot comprenne vite et bien ce qu'il doit faire.

2- La sociabilisation

Que ce soit à la maison ou en extérieur, votre chien doit être sociable, c'est à dire ne pas avoir peur ou être agressif. En famille, apprenez à vos enfants à respecter ses temps de repos et de repas. En parallèle, éduquer le chien pour qu'il ne morde jamais, même pas pour jouer. Il suffit de lui dire 'non' très fermement dès qu'un comportement inapproprié se fait sentir. N'oubliez pas que les petites dents de votre chiot deviendront bientôt une puissante mâchoire, potentiellement dangereuse selon les races.

Sortez souvent votre chiot pour lui faire découvrir de nouvelles odeurs, de nouvelles couleurs et textures. Habituez-le aussi bien à la ville qu'à la nature pour qu'il ne soit pas déstabilisé devant une situation inconnue. Permettez-lui de flairer les autres chiens sans crier ou avoir peur, il le sentirait et assimilerait cela à un danger potentiel qui le rendrait craintif voire, agressif envers ses congénères. Dans les parcs ou sur la plage, si cela est autorisé, lâcher votre chiot pour qu'il puisse jouer avec les autres chiens, il n'en deviendra que plus sociable !

3- La hiérarchie

Pour éviter qu'il ne soit perturbé par des soucis hiérarchique, faites lui comprendre que vous êtes le maître. Mangez toujours avant lui et ne lui donnez rien à table. Ne le laissez pas s’allonger au dessus de vous, car il prendrait alors la position du dominant.

Apprenez-lui à marcher en laisse sans tirer, puis progressivement à rester à côté de vous sans laisse dans les endroits sécurisés.

4- L’obéissance à des ordres simples

Vous devez pouvoir avoir le contrôle sur votre chien afin qu'il ne se mette pas en danger ou qu'il n'importune pas les autres. Apprenez-lui à réagir à des ordres simples comme 'Viens ici !', 'tais-toi' !, 'assis !', 'sage !'.

Apprenez-lui à ne pas aboyer pour n'importe quoi, toujours en disant un 'Non' très ferme. Ne le laissez pas quémander en aboyant pour des caresses, de la nourriture ou des sorties. Lorsqu'il sera calme, assis, et sage, il aura ce qu'il désirait mais pas avant sinon cela ne ferait que renforcer son comportement négatif.

Lire aussi
Préparer l'arrivée d'un chiot Préparer l'arrivée d'un chiot

L'arrivée d'un chiot dans une maison est toujours source de joie. Pour l’accueillir comme il se doit, quelques principes simples doivent être respectés, histoire de partir sur de bonnes...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Vos commentairesAjouter un commentaire