Le chat, ce prédateur

Le chat, même domestiqué et habitué à la douceur des coussins reste au fond de lui un vrai prédateur. Cette caractéristique ancrée dans ses gènes lui permet de pouvoir se nourrir par lui-même, mais la prédation chez le chat n'a pas uniquement ce but.

Le chat, ce prédateur
Le chat, ce prédateur

La prédation chez le chat

Mises à part quelques races longuement travaillées par l'Homme comme le Persan ou le Ragdoll qui préfèrent nettement le confort des lits ou des canapés aux parties de chasse dans le jardin, tous les chats ont un instinct de prédation.

Cela commence dès le plus jeune âge : le chaton est alors attiré par les insectes, il saute après les papillons et les sauterelles offrant un spectacle charmant. Le jeu est un entraînement que la mère approfondira en lui montrant comment chasser de vraies proies. Techniques d'affût et de capture lui seront ainsi enseignées progressivement par la mère ou les autres chats adultes de son environnement direct.

Un chat acquis à l'âge de 2 mois chez un éleveur, qui passera ensuite sa jeunesse en intérieur semblera bien moins intéressé par les proies vivantes, mais il s’entraînera toutefois avec des jouets ou de simples boules de papier. Tout n'est que question d’instinct. Vous observerez amusé votre chaton, caché derrière une chaise, à l’affût d'un objet inanimé, faisant comme s'il s'agissait d'une proie réelle sur laquelle il bondira promptement.

Il y a donc d'une part, l'instinct bien présent, et d'autre part, l'apprentissage sur proies réelles qui se fera ou non selon les conditions de vie du chat.

Comportement de chasseur

Le petit félin est très amusant à observer lorsqu'il repère un oiseau ; il entrouvre la bouche et émet de petits sons entrecoupés en fixant l'animal. Lorsqu'il chasse d'autres proies, il rampe au ras du sol ou se cache dans les hautes herbes, marchant sur le bout des pattes pour ne pas être vu. Il se positionne ensuite sur ses pattes arrières puis bondit d'un coup à la fois puissant et élégant sur sa proie.

Chasser pour se nourrir ?

Bien grassouillet, minet se lance dans de folles pirouettes pour attraper un oiseau, rampe ventre au sol pour capturer une souris et ses propriétaires s'interrogent : "pourquoi, alors qu'il est copieusement nourri, mon chat tue-t-il des animaux ? Est-ce de la cruauté" ?

En fait, nulle cruauté dans ce comportement, le chat ne tue pas pour faire souffrir sa proie même si parfois il joue un peu avec. Il s'agit d'une manifestation de son instinct de prédation qui est irrépressible. Cet instinct lui permettra de survivre en cas de besoin même si actuellement ses gamelles sont toujours pleines. Le chat s'exerce et s'il vous aime vraiment, il peut vous faire des offrandes, en déposant un animal mort sur le pas de la porte. Surtout ne le grondez pas ! Il ne comprendrait pas, car en langage 'chat', il s'agit d'une preuve d'affection. Pas de cris de dégoût donc, ni de punition ; vous prendrez juste soin de jeter l'offrande discrètement hors de sa présence pour ne point l'offusquer.

Lire aussi
L'alimentation du chat L'alimentation du chat

Un chat bien nourri est un chat en bonne santé. Beauté du poil, vivacité seront au rendez-vous si vous savez donner à votre chat une alimentation bien adaptée.

Le Siamois, un chat unique Le Siamois, un chat unique

Mystérieux, élégant, longiligne, le siamois est un chat reconnaissable parmi mille. Son caractère très joyeux et son fort tempérament en font un chat unique et terriblement attachant !

Quelle est l'espérance de vie d'un chat ? Quelle est l'espérance de vie d'un chat ?

Les propriétaires de chats espèrent tous que leur animal les accompagnera le plus longtemps possible. Chacun a entendu des histoires contées par un voisin ou ami ayant eu un chat[...]

Le chat de gouttière Le chat de gouttière

Robuste, affectueux, bon chasseur, le chat de gouttière souvent décrié pour son côté trop commun est pourtant un animal exceptionnel qui a su s'adapter au fil des millénaire à la[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire