Comment planter un rosier à racines nues ?

Vente de rosiers à racines nues lors d'un salon des plantes
Vente de rosiers à racines nues lors d'un salon des plantes

L'automne est la période idéale pour la plantation des rosiers à racines nues. Que vous les achetiez à un producteur, en pépinière ou par correspondance, ne tardez pas à les planter pour assurer leur reprise.

Qu'est-ce qu'un rosier à racines nues ?

Comme son nom l'indique, un rosier à racines nues n'est pas conditionné en pot. Il est vendu sans motte de terre, racines à l'air ce qui implique des contraintes au niveau de l'arrachage, du transport et de la vente, étapes qui doivent être effectuées le plus rapidement possible.

Intérêts de la plantation d'un rosier à racines nues

Un rosier à racines nues a de meilleures chances de reprise car il a poussé et forci en pleine terre. Il n'est disponible qu'à la bonne époque de plantation et sera donc installé au meilleur moment.

En pot, le système racinaire est souvent contraint, les racines forment parfois un chignon, signe de souffrance de la plante contenu dans un pot trop petit pour assurer son développement. Une telle plante aura bien peu de chance de reprise, et si elle repart, elle mettra un temps fou à se développer correctement.

Comment bien choisir son rosier à racines nues ?

Choisissez un sujet sain aux branches bien développées. Nulle trace de pourriture ne doit apparaître, ni de tâches suspectes sur les tiges. Les racines doivent être charnues nombreuses, fortes et ne pas être desséchées.

Comment préparer la plantation d'un rosier à racines nues ?

  • Plongez les racines dans de l'eau à température ambiante pendant que vous préparez le sol.
  • Choisissez un emplacement ensoleillé puis désherbez manuellement la zone avant de l'aérer et d'apporter une fumure organique de type compost ou fumier bien décomposé.
  • Habillez les racines, c'est à dire, taillez celles qui sont abîmées, et réduisez de moitié celles qui sont trop longues.
  • Préparez un pralin à base d'argile, de terre de jardin, d'eau et de bouse de vache. Le pralin est aussi disponible dans les jardineries si vous ne possédez pas tous les 'ingrédients'.
  • Sortez votre rosier de l'eau et trempez les racines dans le pralin en veillant à ce qu'elles soient toutes bien imprégnées. Ce mélange aidera grandement à la reprise du rosier.

Comment planter un rosier à racines nues ?

  1. Creusez un trou de 40 cm en tous sens.
  2. Constituez un petit monticule au fond du trou composé idéalement de terre de jardin, de compost et d'une poignée de corne broyée.
  3. Placez les racines bien à plat sur ce monticule en ajustant sa hauteur pour que le point de greffe soit situé juste au dessus du niveau du sol.
  4. Rebouchez le trou en tassant bien la terre autour du pied du rosier.
  5. N'enterrez pas le point de greffe !
  6. Constituez une cuvette autour du pied du rosier puis arrosez abondamment.

Lire aussi
Planter un rosier liane auprès d'un grand arbre Planter un rosier liane auprès d'un grand arbre

Quoi de plus fabuleux que le spectacle d'un somptueux rosier liane enchevêtré dans les branches d'un grand arbre ! Il lui apporte de la couleur et parfois un parfum inoubliable. Facile à mettre en...

La plantation d'un rosier La plantation d'un rosier

Comment et quand planter un rosier ? Cela varie selon le type type d'achat, en conteneur ou à racines nues. Quand planter un rosier ? Les rosiers en conteneur peuvent être plantés pratiquement...

Histoire de la rose et du rosier Histoire de la rose et du rosier

Dans tout l’hémisphère nord, l’histoire de la rose remonte à la nuit des temps. Reine du jardin à juste titre, la rose est un joyau que les jardiniers ont façonné patiemment de...

Tailler un rosier grimpant Tailler un rosier grimpant

Très imposants, les rosiers grimpants intimident parfois le jardinier au moment de la taille. Pas de panique ! Avec de la méthode, ils sont aussi faciles à tailler que les autres rosiers. Quand...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Taharmarcel (51100 Reims (Marne))
    Il y a beaucoup de choses que j'apprends encore aujourd'hui malgré déjà une grande connaissance. Comme quoi on en connait jamais assez merci pour toutes cette connaissances que vous nous apportez chaque jour, de nouvelles révélations instructives.
    Répondre à Taharmarcel
    Le 16/11/2017 à 20:01