Le pralinage

Le pralinage avant plantation d'un arbre
Le pralinage avant plantation d'un arbre

Lors de la plantation certains végétaux peuvent avoir besoin d'un petit coup de pouce pour redémarrer correctement. Le pralinage favorise la cicatrisation des parties coupées et aidera rosiers et arbustes à former de nouvelles racines et radicelles plus rapidement.

Cette technique assure une meilleur reprise de la plante, un meilleur enracinement et une meilleur croissance ultérieure.

Vous pouvez acheter le pralin directement en jardinerie ou préparer le votre facilement en suivant nos conseils.

Qu'est-ce que le pralinage ?

Le pralinage consiste à enrober les racines d'une plante avec une mixture liquide traditionnellement constituée de terre de jardin, d'eau et de bouse de vache. Parfois les pralins du commerce contiennent des hormones de bouturage pour favoriser une reprise encore plus rapide.

Avant la plantation, d'un rosier ou d'un arbuste, une taille des racines est souvent nécessaire. Cette étape traumatisante pour la plante, pouvant être vecteur de maladie, doit être effectuée dans les règles de l'Art afin de ne pas trop blesser les racines principales et de ne supprimer que celles qui seraient en mauvais état ou mortes.

Lors de la plantation, l'application d'un pralin permettra une meilleure cicatrisation et induira la formation rapide de nouvelles racines.

Faire sois-même son pralin

Rien n'est plus facile que de préparer son pralin ! Ne vous en privez pas, ainsi vous pourrez y ajouter quelques éléments personnels permettant une meilleure résistance aux maladies et une vitalité exceptionnelle. Voici une des recettes que vous pourrez appliquer :

Matériel nécessaire :

  • Eau ;
  • Terre de jardin ;
  • Bouse de vache ;
  • mycorhizes (en jardinerie).

Dans un seau ou une grande bassine, versez de la terre de jardin bien émiettée et tamisée. Ajoutez-y de la bouse de vache qui constituera un bon apport en micro organisme. Mélangez le tout. Ajoutez ensuite quelques cuillères de mycorhizes. Ce terme regroupe un ensemble de champignons microscopiques qui permettent un meilleur développement racinaires induisant une meilleure absorption des éléments nutritifs du sol. Ils améliorent la résistance des végétaux permettant ainsi une diminution significative de l'utilisation d'engrais et de pesticides.

Versez ensuite de l'eau sur cette préparation pour constituer une boue très fluide.

Laissez reposer une vingtaine de minutes avant d'utiliser votre pralin.

Pralinage des racines

Le pralin doit être assez fluide pour recouvrir même les racines les plus fines, mais suffisamment consistant pour qu'il reste bien accroché. Les racines une fois taillées seront plongées dans le pralin qui devra parfaitement les enrober. Laisser reposer quelques minutes avant de mettre en terre dans un trou de plantation suffisamment grand et contenant un mélange meuble et adéquat pour recevoir la plante dans les meilleures conditions. Rebouchez, tassez légèrement et ménagez une cuvette autour du pied. Arrosez copieusement.

Lire aussi
Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Vos commentairesAjouter un commentaire