La couleuvre

Couleuvre à collier
Couleuvre à collier

En France, la couleuvre est un serpent fort commun. Même si son statut de reptile en fait pour certains un animal effrayant, la couleuvre est plutôt craintive et inoffensive. Certaines espèces possèdent pourtant bien des crochets à venin mais il ne sont utilisés que pour tuer les proies et jamais pour mordre. La couleuvre est l'alliée du jardinier, préservez-la dans votre jardin !

Mieux connaître la couleuvre

Les couleuvres font partie de l'ordre des reptiles et de la famille des Colubridés. Ce sont des serpents qui peuvent atteindre la taille de 2 mètres selon les espèces. La couleur peut varier du brun très foncé au brun verdâtre en passant par toutes les nuances de gris. La présence de tâches varie aussi selon les espèces.

La couleuvre à collier possède autour de la tête un anneau jaune-blanc, très marqué au plus jeune âge et s'effaçant avec le temps jusqu'à disparaître complètement sur les sujets âgés.

La pupille de la couleuvre est toujours ronde et sa tête beaucoup moins triangulaire que celle de la vipère : ces deux signes permettent entre autres de les distinguer.

Habitat

La couleuvre

La couleuvre à collier est répandue sur tout le territoire français on peut la trouver sur des zones étendues de 0 à 2000 mètres d'altitude. Contrairement aux autres espèces, elle est semi-aquatique. Dans ses jeunes années elle fréquente les points d'eau à la recherche de nourriture. A l'âge adulte, elle a tendance à s'en écarter et peut tout à fait s'installer dans les bosquets, les lieux arides ensoleillés, les coteaux rocheux, ou les murets de pierres sèches.

La couleuvre d'Esculade, quant à elle, a la particularité d'être une très bonne grimpeuse : on l'observe parfois sur les charpentes des vieilles granges ou dans les arbres. D'autres espèces comme la couleuvre girondine et la couleuvre de Montpellier vivent uniquement dans les fourrés, les garrigues, ou les amas de pierres du Sud de la France.

Comportement

La couleuvre est en général un animal craintif, qui fuira à l'approche de l'homme. Elle se nourrit de rongeurs dont elle régule les populations, de lézards, d'insectes et parfois d'oiseaux. Les espèces grimpeuses pourront même aller se servir dans les nids pour y prélever quelques œufs. La jeune couleuvre à collier, qui comme nous l'avons vu est semi-aquatique, se nourrit d'amphibiens ainsi que de leurs larves, mais aussi de petits poissons qu'elle chasse sous l'eau.

En vieillissant elle se retournera vers une nourriture semblable à celle des autres espèces.

Reproduction

La couleuvre est un animal qui hiberne durant les mois les plus froids ; elle réapparaît avec les beaux jours et s'accouple au printemps.

La couleuvre est ovipare et peut pondre de 5 à 30 œufs qui écloront en fin d'été, sauf pour la couleuvre lisse (ou Coronelle) qui est ovovivipare et donnera naissance de 3 à 15 petits ; cette espèce protégée dans de nombreux pays à la particularité d'être totalement inoffensive.

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • RERPECAUDD (Vendée)
    J'ai vu un petit serpent cet après midi sur les bords du lac de Mervent que j'ai identifié comme étant une couleuvre vipérine car son dos comportait des zébrures comme sur le dos de la vipère, mais elle n'avait pas la tête triangulaire caractéristique de la vipère mais la tête ovale caractéristique de la couleuvre !
    Répondre à RERPECAUDD
    Le 11/04/2019 à 23:32
  • Flageu justine (France)
    La dure vie d'une couleuvre
    Répondre à Flageu justine
    Le 20/02/2014 à 18:18