Les oiseaux

Chardonneret élégant, Carduelis carduelis
Chardonneret élégant, Carduelis carduelis

Leurs chants nous réjouissent au printemps, leur présence apporte de la vie et de la gaieté dans notre environnement. Les oiseaux constituent aussi de redoutables prédateurs contre les insectes ravageurs au jardin, ils méritent d'être choyés et préservés.

Huppe fasciée, Upupa epops Chardonneret élégant, Carduelis carduelis Gros-bec casse-noyaux, Coccothraustes coccothraustes Héron cendré, Ardea cinerea Rouge-gorge familier, Erithacus rubecula Mésange bleue, Cyanistes caeruleus Pic épeiche, Dendrocopos major Cigogne blanche, Ciconia ciconia Moineau domestique, Passer domesticus Pie bavarde, Pica pica Hirondelle rustique, Hirundo rustica Mésange huppée, Lophophanes cristatus Pinson des arbres ♂, Fringilla coelebs Canard colvert ♂ ♀, Anas platyrhynchos Foulque macroule, Fulica atra Pigeon biset, Columba livia Pic vert ♂, Picus verdis Merle noir, Turdus merula Perdrix rouge, Alectoris rufa Chevêche d'Athéna, Athene noctua Épervier d'Europe, Accipiter nisus Hibou grand-duc, Grand-duc d'Europe, Bubo bubo Perruche à collier, Psittacula krameri manillensis

Les oiseaux sont des vertébrés tétrapodes (quatre membres : deux pattes et deux ailes) à sang chaud. Il sont ovipares et pondent des œufs qu'ils couvent jusqu'à leur éclosion. Parfois seul le mâle se charge de cette tâche, mais souvent femelle et mâle alternent tout comme pour le nourrissage des oisillons. Certains couples d'oiseaux peuvent d'ailleurs rester toute leur vie ensemble (albatros, inséparables, tourterelles, cygnes, manchots...).

Le corps des oiseaux est couvert de plumes composées de kératine qui ont une fonction générale de régulateur thermique. Plusieurs couches se chevauchent (duvet, semi-plumes et plumes de couverture). Le duvet et les semi-plumes protègent et isolent le corps des variations climatiques, alors que les plumes de couvertures et les pennes servent à voler, communiquer ou se protéger.

Pour maintenir leur température corporelle malgré le froid, les oiseaux ébouriffent leurs plumes pour faire entrer une couche d'air, qui une fois emprisonnée dans le duvet servira de couche isolante à la peau. Ils prennent alors une attitude ramassée, rentrant pattes et tête dans leur plumage. Au contraire lorsqu'ils ont chaud, ils mouillent leur plumes dans la moindre flaque ou dans le bain d'oiseaux que vous aurez mis à leur portée au jardin.

Les plumes ont de multiples fonctions dont celle de camouflage pour certaines espèces ou en période de couvaison. Les plumes servent aussi à construire des nids douillets, à nager, flotter et glisser sous l'eau pour les oiseaux aquatiques, et bien sûr à envoyer des signaux à leurs congénères (plumage nuptial, de couvaison, juvénile...).

Enfin, les hiboux et les chouettes présentent des disques faciaux autour des yeux dont les plumes plates canalisent les sons vers leurs oreilles !

Les oiseaux possèdent un bec dépourvu de dents, qui peut être fin, long, court, crochu, conique, plat selon le type d'alimentation de l'oiseau. Certains oiseaux sont granivores, herbivores, piscivores, insectivores, omnivores, voire même carnivores et nécrophages. Mais rares sont les espèces spécialisées dans un seul régime alimentaire même les oiseaux piscivores consomment quelques batraciens, reptiles ou insectes à l'occasion ! La plupart des oiseaux granivores proposent des insectes et des larves à leurs oisillons, alors que les oiseaux insectivores ne négligent pas quelques baies, graines ou bourgeons. En réalité la majorité des espèces s'adapte à l'environnement, aux saisons. Les oiseaux modifient en conséquence leur régime alimentaire.

Certains oiseaux sont territoriaux et défendent leur périmètre bec et ongle, ils l'occuperont durant toute la saison de reproduction et y reviendront d'une année sur l'autre. Il existe aussi des territoires pour se nourrir ou pour se reposer, notamment chez les espèces migratrices. D'autres espèces ont besoin de se retrouver en masse sur un territoire partagé. C'est le cas de nombreux oiseaux marins qui nichent tous ensemble en colonies. Dans ce cas, le site d'approvisionnement en aliment est partagé, mais surtout assez vaste et prolifique pour nourrir chaque oiseau sans trop de concurrence.

La durée de vie d'un oiseau varie selon son espèce et bien sûr selon ses conditions de vie et la présence ou non de prédateurs. Un moineau peut vivre 13 ans, un rouge-gorge 15 ans tout comme une pie, alors qu'un albatros perdurera près de 60 ans !

Vous pouvez nous soumettre vos plus belles photos d'oiseaux absents de cette galerie (votre nom et prénom seront associés à la photo).

Lire aussi
Les oiseaux aquatiques du bassin Les oiseaux aquatiques du bassin

L'accueil d'oiseaux aquatiques, qu'ils soient sauvages ou domestiques,  nécessite une préparation préalable du bassin. Quelques petits aménagements simples s'imposent pour faciliter la cohabitation...

Les haies à baies, une mangeoire et un gîte pour les oiseaux Les haies à baies, une mangeoire et un gîte pour les oiseaux

Avez-vous envisagé une haie à baies ? Les fruits décoratifs apportent couleurs et formes aux haies à des saisons ou celles-ci ont perdu leurs fleurs mais aussi et c'est moins connu le couvert à de...

Un nichoir pour les oiseaux Un nichoir pour les oiseaux

Saviez-vous que plus de soixante espèces d’oiseaux peuvent utiliser les nichoirs de nos jardins ? De nos jours, surtout en ville les sites de nidification naturels se font rares. Ce fait...

Les oiseaux du jardin Les oiseaux du jardin

Les oiseaux sont des auxiliaires utiles et charmants pour le jardinier. Grands dévoreurs d'insectes et de larves, leurs chants égayent le quotidien du jardinier surtout à la morte saison. Pour les...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Ornithomedia
    Bonjour, je vous invite à lire notre article "Aménager son jardin pour les oiseaux" http://www.ornithomedia.com/pratique/conseils/amenager-son-jardin-pour-oiseaux-00399.html :)
    Répondre à Ornithomedia
    Le 08/03/2013 à 10:39
  • Marcel Astrie
    NOTRE JARDIN EST UN PARADIS POUR LES MESANGES MOINEAUX ROUGE GORGE MERLES ILS SONT NOURRIS PAR MOI MEME AINSI QUE VIVIANE
    Répondre à Marcel Astrie
    Le 03/02/2013 à 13:34
  • Hadjadj Denise
    Je mets des graines et des boules de graisse sur la haie du jardin. Les mésanges et même les rouge-gorges s'y succèdent. Pour les rouge-gorges il faut s'arranger pour qu'ils puissent manger en se posant. cyclamen
    Répondre à Hadjadj Denise
    Le 02/02/2013 à 15:09
  • Ginet Lebouteiller
    Je peur mixe du pain, auquel j'ajoute de la graisse végétal , un peu de riz rond cuit et des boules de graisse que j'émiette, le paradis pour les oiseaux
    Répondre à Ginet Lebouteiller
    Le 02/02/2013 à 15:05
  • Lucette Daumas
    Mettre des boule de graisse avec des graines quand il fait froid
    Répondre à Lucette Daumas
    Le 21/01/2013 à 16:39