Les diverses méthodes de semis précoces

Alors que l'hiver sévit encore, le jardinier ne peut s'empêcher de penser à ses plantations à venir : massifs opulents et potager regorgeant de légumes sont autant d'images qui réchauffent son cœur lors des froides journées. Pour donner un petit coup de pouce à la nature, il existe des méthodes de semis précoces qui permettront une installation plus rapide des plantes au jardin et une récolte parfois plus hâtive.

Les diverses méthodes de semis précoces
Les diverses méthodes de semis précoces

Quelques généralités sur les semis précoces

Les semis précoces ne seront effectués qu'en fin d'hiver à l'extérieur c'est à dire jamais avant fin  février/début mars, car même protégés par un châssis ou un tunnel, certaines espèces ont besoin d'un minimum de réchauffement de la terre et d’un allongement de la durée des jours pour germer. En mini serres chauffantes ou en serre cette date pourra être avancée, les plantules bénéficiant d'une chaleur constante, d'un éclairage adéquat et pouvant être repiquées à l'abri le temps de forcir.

Les diverses méthodes

1- Le voile de forçage

C'est la méthode la plus simple à mettre en place ; le voile est simplement posé sur les semis et maintenu au sol par des pierres. Ce voile permet de gagner quelques précieux degrés (3 à 5°) mais il a l'inconvénient de son opacité. Les plantules peuvent s'étioler pour chercher la lumière, de plus, la ventilation est moindre.

2- Cloche de forçage

Elle se place de façon indépendante, généralement après repiquage d'une plantule précédemment semée en caissette. Elle permet de garder une certaine chaleur et d'accompagner la plante dans le début de sa croissance. Les cloches sont très utilisées pour les salades, mais aussi pour maintenir au chaud les plants de tomates, pastèques et melons après leur introduction au jardin.

3- Tunnel souple ou rigide

Il permet la culture de légumes en lignes ; la version maraîchère est utilisées pour les fraises, tomates, melons et salades.

Il offre une meilleure protection contre le froid et les éléments que le voile de forçage. Le feuillage a la place de se développer et la ventilation est favorisée par les ouvertures aux extrémités. Cette méthode permet non seulement les semis précoces mais aussi une culture prolongée en arrière saison. La version rigide ne craint ni le vent ni la grêle.

Les diverses méthodes de semis précoces

4- Le châssis

Il s'agit d'un coffre en bois ou maçonné surmonté d’une simple vitre qui amplifie le rayonnement solaire et donc la chaleur. On l'installe en général dans un endroit abrité, bien exposé et il est possible de « travailler » sur le substrat pour l'adapter aux cultures (couche chaude par exemple...). Il permet non seulement le semis précoce des variétés les moins frileuses mais aussi de cultiver et d'adapter les plantules repiquées récemment.

5-Tapis chauffant et mini-serres

C'est une méthode intéressante car la chaleur et l'hygrométrie restent constantes, puisque une résistance contrôlée par un thermostat régule la température du substrat. Les semis sont à l'abri total des éléments extérieurs et vous pouvez installer ces éléments dans la maison ou la véranda pour une surveillance constante. Grâce à cette méthode, vous avez la possibilité de faire germer des plantes délicates ou tropicales même en hiver ou de préparer bien à l'avance les semis de légumes ou de fleurs pour le jardin.

5- La serre

 La serre chauffée, permet toutes les cultures, du simple semis précoce de poivrons à la germination de plantes tropicales rares. Avec la serre, rien n'est impossible, mais en échange, elle requiert une attention constante : chauffage, aération, nettoyage, protection, irrigation, gestion des maladies et parasites... De quoi s'occuper tout au long de l'année.

Lire aussi
Les semis précoces en intérieur Les semis précoces en intérieur

La fin de l'hiver approche à grand pas et le jardinier désireux d'obtenir un jardin opulent au plus vite commence à s'activer. Pour anticiper et avoir des plants prêts à[...]

Les méthodes de conservation des récoltes Les méthodes de conservation des récoltes

Lorsque le potager et le verger offrent une abondance de fruits et légumes, il est parfois difficile de tout consommer. Voici quelques méthodes qui vous permettront de profiter de vos[...]

Le semis en place Le semis en place

Facile à réaliser, la technique du semis en place permet de sauter les étapes de repiquage. Il s'effectue directement en pleine terre pour de nombreuses espèces de plantes potagères et[...]

Les différentes méthodes pour tailler un olivier Les différentes méthodes pour tailler un olivier

Pour bien fructifier, pour rester en bonne santé phytosanitaire ou tout simplement pour des raisons esthétiques, une taille peut être nécessaire pour votre olivier. Voyons comment procéder...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Rolland (Bourgogne sud)
    J'ai une serre non chauffée je peux semer quoi en ce moment sans que çà gèle! merci pour votre aide et vos conseils
    Répondre à Rolland
    Le 02/03/2014 à 12:34