Chêne des marais

Chêne des marais, Quercus palustris

Botanique

Nom latin  : Quercus palustris
Famille  : Fagacées
Origine  : Est des États-Unis
Période de floraison : mai
Couleur des fleurs  : vert
Type de plante : arbre de grande taille
Type de végétation : arborée
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 25 à 30 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique jusqu'à -24 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : limono-argileux, non calcaire
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : ornemental, en isolé, en alignement
Plantation, rempotage : automne

Le chêne des marais, Quercus palustris est un arbre de grand développement, appartenant à la famille des Fagacées. Originaire d’Amérique du Nord, où il vit en massif forestier, associé à du Liquidambar et du Chêne rouge.

Le chêne des marais fut introduit en Europe au 18e siècle à des fins ornementales. On peut l’admirer en isolé dans les parcs, ou  utilisé aussi pour dessiner des alignements, son beau feuillage devenant cramoisi en automne.

Description du chêne des marais

Quercus palustris est un arbre élancé au tronc très droit, atteignant 25 à 30 m de hauteur. Ses longues et nombreuses branches fines sont globalement horizontales. Elles donnent à l’arbre un port pyramidal très régulier. Il vit de 100 à 200 ans, et  son houppier prend une forme arrondie avec l’âge. Son écorce est grise et lisse, se fissurant en vieillissant.

Les feuilles mesurent 5 à 12 cm de longueur. Elles sont alternes et pétiolées, caractérisées par 5 à 7 lobes profonds et pointus, et par de petits poils à l'aisselle des nervures. Leur limbe est lustré sur le dessus et mat au revers. L’automne leur donne une sensationnelle couleur rouge.

Les fleurs mâles, en forme de chatons, et les fleurs femelles, minuscules, s’épanouissent en mai au même moment que la feuillaison. Comme la plupart des chênes, c'est le vent qui transporte le pollen et pollinisent ainsi les fleurs qui produisent de petits glands presque ronds, de 1 à 1,5 cm de diamètre, à la cupule très plate. Ils mettent deux années à murir.

Planter un chêne des marais

Cette espèce est facile, du point de vue de la reprise en terre comme pour ses besoins. Malgré son nom, le chêne des marais ne vit pas en sol particulièrement humide, il se montre seulement très tolérant aux sols momentanément saturés d’eau. Il nécessite une terre acide à neutre, ne supporte pas le calcaire. Il croît en exposition ensoleillée ou semi-ombragée.

Il est planté en terre de novembre à mars,  alors que ses feuilles sont tombées, mais quand il ne gèle pas. Préférez acquérir un chêne des marais à racines nues, où vous pouvez vérifier que l’arbre comporte une bonne racine principale, bien développée, et qui sera ainsi  installé directement dans votre terre.

Le chêne des marais peut se planter également plus tard en saison à partir de plante en pot : il faudra alors mélanger la terre  du jardin avec un sac de terreau de plantation, et arroser davantage les mois qui suivent.

Sa croissance est assez rapide, plus rapide que celle du chêne rouge : en une dizaine d’années, le chêne des marais prend une stature de 10  à 12 m avec un tronc d’environ 40 cm de circonférence.

Taille et entretien du chêne des marais

Sa forme naturelle très régulière se passe de taille. Seules les branches les plus basses seront élaguées, pour obtenir un tronc dégagé.

Les feuilles du chêne des marais sont un peu longues à se décomposer. Elles peuvent être broyées pour accélérer le processus.

Le saviez-vous ?

Quercus palustris peut être confondu avec Quercus coccinea, le chêne écarlate. Les feuilles de celui-ci sont cependant luisantes des deux côtés, et ses glands sont plus gros.

Espèces et variétés de Quercus

600 espèces dans ce genre, parmi les espèces françaises

  • Quercus ilex, le chêne vert,
  • Quercus puspescens, le chêne pubescent,
  • Quercus palustris, le chêne des marais,
  • Quercus robur, Quercus suber, producteur de liège
  • Quercus rubra, un chêne américain aux feuilles rouges

Quelques variétés :

  • Quercus petraea ‘Purpurea’, pourpre
  • Quercus petraea ‘Columnare’ de forme fastigiée
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Choisir le chêne adapté à son jardin Choisir le chêne adapté à son jardin

Le chêne est un arbre majestueux représentant la force et la pérennité. Hautement symbolique, cet arbre pouvant vivre des centaines d'années devra être choisi en fonction de la taille de votre...

Le chêne pédonculé : fiche botanique Le chêne pédonculé : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au noyer, Junglans Le chêne pédonculé est une essence caractéristique des plaines alluviales. C'est principalement grâce à un oiseau, le geai qui transporte ses glands sur...

L'hibiscus des marais L'hibiscus des marais

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous donne quelques conseils de culture de l'hibiscus des marais Hibiscus moscheutos : une plante de marais L'Hibiscus moscheutos ou hibiscus des marais est...

Processionnaire du chêne, Thaumetopoea processionea Processionnaire du chêne, Thaumetopoea processionea

La chenille processionnaire du chêne est la larve d'un papillon nocturne (Thaumetopoea processionea) faisant partie de la famille des Notodontidae. Ce papillon brun grisâtre apparaît de juin à...

Vos commentairesAjouter un commentaire