Le drainage des plantes en pot

Que de pots !! Et de drainage à prévoir :o)
Que de pots !! Et de drainage à prévoir :o)

Un bon drainage est essentiel à la plupart des plantes cultivées en pots, sans lui, le risque d'asphyxie et de pourriture des racines augmente considérablement. Facile à mettre en œuvre, il préservera vos végétaux de bien des soucis.

Pourquoi drainer les plantes en pots ?

Mises à part quelques plantes à tendance aquatique comme le papyrus, les plantes que nous cultivons en pot ne tolèrent pas une humidité constante ni un substrat détrempé au niveau de leurs racines.

Un pot non troué en son fond, ou une plante directement installée dans un cache-pot, et voilà les ennuis qui se profilent ! L'eau d'arrosage ne peut pas s'évacuer correctement et les racines baignent constamment dans un mélange collant et asphyxiant. Des maladies s'installent souvent, la plante présente un feuillage brun et ramolli puis elle finit par mourir.

Comment installer un bon drainage ?

La première chose à envisager est le perçage du contenant si celui-ci n'est pas déjà troué en son fond. Ne soyez pas avare à l'effort, et n'hésitez pas à percer plusieurs trous si le pot est de gros diamètre. Inutile toutefois de transformer la base du pot en gruyère ;Trois trous seront généralement suffisants pour un pot de 40 cm de diamètre.

Une fois les trous percés, la mise en place d'un lit drainant fait de matériaux tels des graviers, des billes d'argile, de vieux tessons de pots préalablement désinfectés ou des petits galets sera nécessaire.

Gardez en tête cette proportion : le volume du lit drainant devra toujours être égal à 20% du volume total du mélange.

Recouvrez ensuite simplement de terreau ou du mélange adapté à votre plante. Notez bien que chaque plante a des besoins qui lui sont propres pensez toujours à vous renseigner sur la nature du substrat avant de la rempoter.

Les cas extrêmes

Certaines plantes comme les cactées et les succulentes par la nature même de leur tissus gorgés d'eau et par leur adaptation à un milieu subissant des sécheresses répétées ont besoin d'un substrat très drainé. En plus du drainage classique décrit ci-dessus, le substrat devra lui aussi être extrêmement drainant surtout pour quelques espèces (Lithops, Astrophytum...).

N’hésitez pas à rajouter au mélange du sable de rivière de granulométrie moyenne pour que le mélange ne retiennent surtout pas l'eau en excès.

Coupelles et cache-pots

Ne laissez jamais d'eau stagner dans un cache-pot ou une coupelle. Cette erreur souvent commise est à l'origine de nombreux échecs de culture, surtout lorsque la plante n'est pas installée sur le lit de matériaux drainants dans son pot, les racines sont alors en contact direct et permanent avec l'eau stagnante et l'asphyxie les guette.

Lire aussi
La culture des plantes d'intérieur en hiver La culture des plantes d'intérieur en hiver

Il n'est pas toujours facile de réussir à faire passer la période hivernale à nos plantes d'intérieur ou aux plantes d'extérieures que nous avons rentrées à la maison. Nombreuses sont les questions...

Les parasites des plantes d'intérieur Les parasites des plantes d'intérieur

Les plantes d'intérieur peuvent être le sujet d'attaques de quelques parasites ravageurs, l'environnement sec et l'absence de prédateurs favorisant cette invasion. Les cochenilles Les...

La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite) La culture des plantes d'intérieur en hiver (suite)

Suite de notre sujet sur la culture des plantes en intérieur; l'arrosage, l'engrais, la lumière et le rempotage... » La culture des plantes d'intérieur en hiver (début) L'arrosage, le bon dosage...

Plantes d'intérieur et lumière Plantes d'intérieur et lumière

Les plantes d'intérieur sont parfois soumises à des conditions de culture difficiles, elles souffrent alors de divers symptômes. La lumière est indispensables à la vie de la majorité de nos...

Vos commentairesAjouter un commentaire