Pourquoi les feuilles de mon citronnier jaunissent-elles ?

Des feuilles qui jaunissent et parfois même tombent laissant une silhouette quelque peu 'déplumée' sur le si beau citronnier cultivé avec amour... Voilà de quoi laisser le jardinier perplexe ! Nous détaillerons ici quelques pistes à explorer pour redonner vie à cet agrume en souffrance.

Pourquoi les feuilles de mon citronnier jaunissent-elles ?
Pourquoi les feuilles de mon citronnier jaunissent-elles ?

Les causes du jaunissement des feuilles du citronnier

Comme pour la majorité des végétaux, un jaunissement des feuilles chez le citronnier traduit une souffrance. Le feuillage doit être bien brillant et vert, jamais taché, entortillé, ou jaunissant.

Pour trouver la cause du mal nous allons nous intéresser aux conditions de cultures.

1- Un sol ou un substrat inadapté

Le citronnier apprécie un substrat de pH neutre à acide. S'il est planté en sol très calcaire, il sera forcément en souffrance. Une phytopathologie peut alors l'atteindre ; elle se matérialise par un feuillage au limbe jaunissant et des nervures demeurant vertes. Nommée 'Chlorose', cette pathologie découle d'une mauvaise assimilation du fer, élément bloqué dans sa dissolution par les ions bicarbonates présents dans les terres calcaires. La synthèse de la chlorophylle devient alors très difficile, le citronnier végète et peut même mourir.

Des produits à base de chélates (en jardineries ou sur Internet) permettront de rendre le fer soluble dans ce type de sol.

Il est toujours préférable de planter un citronnier en grand bac contenant du terreau 'Spécial agrumes' ou un mélange de terreau, de terre de bruyère et de sable de rivière, que de le planter en pleine terre en sol calcaire, à moins que le sol ne soit que très peu basique et que le porte-greffe soit spécialement adapté au calcaire.

Si vous composez votre mélange 'maison' pour une plantation en pot et que vous utilisez une part de terre de jardin, vérifiez au préalable que son pH soit correct (neutre ou acide).

De même pour l'eau d'arrosage, évitez toujours d'arroser le citronnier avec de l'eau calcaire.

2- Un souci d'arrosage

L'arrosage du citronnier pose souvent des soucis, notamment parce que le jardinier a été mal informé lors de l'achat ou qu'il a lu la vieille légende tenace selon laquelle les agrumes seraient très résistants à la sécheresse. L'arrosage prodigué est alors insuffisant pour cet arbuste requérant beaucoup d'eau pour se développer ! Attention, beaucoup d'eau ne veut pas dire 'les pieds dans l'eau' de manière constante, le citronnier ne supporte pas ce type de situation qui implique la pourriture et l'asphyxie des racines. Tout est une question d'équilibre !

  • Un citronnier planté récemment en pleine terre aura d'autant plus besoin d'arrosages ! Ces derniers devront être réalisés en profondeur, c'est à dire en laissant couler le jet sur très petit débit au pied de l'arbre jusqu'à ce que le sol soit mouillé en deçà de sa couche superficielle. Grattez la surface de la terre pour vérifier ce paramètre.

    En été, arrosez dès que la terre sèche en surface sur 2 cm. En zone méridionale, en plein été et au plein soleil, un citronnier peut demander jusqu'à 10 litres d'eau par jour ! Un arrosage automatique se déclenchant à la tombée de la nuit constituera la meilleure solution !

    En hiver, dans ces régions, la sécheresse n'est pas rare durant plusieurs semaines, pensez alors à arroser si le citronnier a été planté depuis moins de 3 ans.

  • En pot, la donne se complique encore car le citronnier ne tolère ni les excès d'eau ni le manque. Le pot devra être percé en son fond et équipé d'un lit drainant pour éviter la stagnation de l'eau au niveau des racines sur le long terme.

    Cultivé en pot ou en bac, le citronnier est bien lus sensible à la chaleur et au vent qui dessèchent rapidement le substrat, bien plus vite qu'en pleine terre ! Soyez vigilants et arrosez en plein été dès que le substrat est sec sur 2 cm en surface.

En hiver, les arrosages doivent être espacés, au risque là encore de voir les feuilles jaunir et tomber, mais cette fois-ci, par excès d'eau. Arrosez uniquement lorsque le substrat sèche sur 1/3 en surface.

3- Trop de chaleur en hiver

Les agrumes sont des plantes qui devraient être cultivées uniquement en extérieur, cependant, ils sont peu résistants au gel.

Dans les régions les plus fraîches, le citronnier est donc cultivé en bac et hiverné en intérieur. L'idéal est alors de placer l'arbuste dans une orangerie, une serre hors gel, ou une véranda dont la température est comprise entre 8 et 13°C.

Dans un local chauffé, l'air est bien trop sec, ce qui peut engendrer le jaunissement des feuilles et leur chute. Préservez votre citronnier des sources de chaleur directes (convecteurs, cheminée, poêle...).

L'air sec peut également induire une prolifération d'acariens (araignées rouges) sur le feuillage, qui prend une teinte jaune/grisâtre et qui présente à son revers comme de minuscules toiles d'araignées. Maintenez le taux d'hygrométrie élevé pour les éviter.

4- Un manque de nutriments

Le citronnier a besoin de nutriments pour se développer, croître harmonieusement et conserver un feuillage bien vert.

En pot, le citronnier devra être nourri durant toute la période de croissance avec un engrais 'Spécial agrumes' bio.

Si vous appliquez un engrais chimique, respectez la fréquence et le dosage préconisés sur l'emballage et réalisez les apports d'engrais uniquement après un copieux arrosage car les racines pourraient être brûlées ce qui occasionne également un jaunissement du feuillage.

5- Un coup de soleil

Lorsque vous sortez votre citronnier au jardin habituez-le progressivement en plein soleil sinon il pourrait être victime de brûlures irréversibles sur le feuillage. De même, en plein été ne le laissez jamais en intérieur derrière un vitrage exposé au soleil de midi !

Lire aussi
Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'est jamais posée ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs[...]

Citronnier Meyer, Citrus x meyeri Citronnier Meyer, Citrus x meyeri

Citrus x meyeri, ou le citronnier 'Meyer' est un citronnier 4 saisons, très productif, en pleine-terre ou en pot, apprécié pour sa meilleure rusticité, pour son goût plus doux que[...]

Cultiver un citronnier en pot Cultiver un citronnier en pot

Pour des raisons climatiques la culture du citronnier en pleine terre est parfois compromise. Heureusement il sera possible de le cultiver en pot.

Questions fréquentes sur le citronnier Questions fréquentes sur le citronnier

Vous êtes tentés par la culture du citronnier ? Il est judicieux de l'essayer, cependant, il faudra apprendre à maîtriser quelques paramètres qui vous assureront une pleine réussite. Du choix de[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire