Amarante, Queue-de-renard

Amarante, Queue-de-renard, Amaranthus caudatus

Botanique

Nom latin  : Amaranthus caudatus
Famille  : Amaranthacées
Origine  : Afrique, Inde, Amérique du sud
Période de floraison : de juillet à septembre
Couleur des fleurs  : rouge-pourpre, vert
Type de plante : fleur
Type de végétation : vivace éphémère
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : de 1 à 1,5 m
Toxicité : plante encore utilisée comme légume dans certains pays

Planter et cultiver

Rusticité  : plante gélive
Exposition  : soleil, à l'abri du vent
Type de sol : riche en humus, bien drainé
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : frais
Utilisation : massif, pot
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis en mars-avril au chaud et repiquage en mai
Maladies et ravageurs : les pucerons, les araignées rouges

Parmi les amarantes (ou amaranthes), on trouve les Amaranthus caudatus, les amarantes Queue de renard. Elles font partie des espèces cultivées en Amérique centrale et du sud. Les indiens Quechua les cultivent depuis plus de 4000 ans, bien avant qu'elles entrent dans les jardins d'ornement européens.

Si elles sont connues chez nous, c'est essentiellement pour leur côté esthétique. Ce sont des plantes annuelles érigées dont la hauteur peut dépasser 1,50 mètres de haut. Les tiges épaisses et rougeâtres peu ramifiées portent de larges feuilles molles, ovales à lancéolées, dont la couleur varie du vert clair au pourpre. Mais ce qui les distingue avantageusement des autres amaranthes, ce sont leurs longs et fins épis terminaux retombants, que forment les fleurs sans pétales, aux bractées de couleur pourpre.

Moins rependues, il existe des amarantes Queue de renard aux panicules blanc crème ou vert anisé.

L'amarante Queue de renard au jardin

Les grands épis retombants de l'amarante Queue de renard, réunie pour l'occasion en petit groupe de 4 ou 5 sujets, font sensation au milieu d'un tapis de plantes couvre-sol, mais donnent également de la structure à un massif, lorsque l'amaranthe est placée seule, en arrière plan. Installée dans un conteneur, elle fait office d'arbuste ornemental... pour une saison.

La culture de l'amarante queue de renard

L'amarante est peu difficile. Si elle peut supporter des terrains relativement pauvres, elle est davantage exubérante sur un sol fertile et humifère (tant, qu'elle peut être sujette à la verse, cette maladie qui fait que la plante se couche au sol). Un emplacement ensoleillé et à l'abri des vents est idéal.

Les semis se font sur un sol réchauffé (deuxième moitié de mai), ou plutôt dans la saison, en godet et à l'abri.

Les semences sont très petites ; aussi semez clair le plus possible. L'éclaircissage est incontournable ; gardez seulement un plant tous les 60 cm.

Les plants semés en godets sont, quant à eux, repiqués dès que la plante atteint 10 à 15 cm de hauteur.

Les arrosages sont nécessaires, surtout les tous premiers mois de croissance ; par la suite, l'amarante peut finir son cycle avec moins d'eau.

L'amarante Queue de renard en cuisine

On distingue les amarantes à feuilles et les amarantes à graines. Des premières, on consomme essentiellement les feuilles, façon épinard. Chez les Amaranthus caudatus, la Queue de renard 'Pony Tails' fait partie des amarantes à feuilles.

Des secondes, on consomme les graines (blanches, roses ou jaunes), façon quinoa. La Queue de renard (espèce type) fait partie de ce groupe et est très productive.

Espèces et variétés de Amaranthus

Le genre comprend plus de 60 espèces
- Amaranthus caudatus aux épis de fleurs pourpres
- Amaranthus caudatus 'Viridis' aux épis de fleurs vert-jaune

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
L'amarante pôelée L'amarante pôelée

Lavez et équeutez votre récolte : votre voisin est fort content, car vous lui avez désherbé une partie de ses plates-bandes ! Faire chauffer un peu d’huile dans une sauteuse, y mettre les...

Gratin au potimarron et amarante Gratin au potimarron et amarante

Epluchez et coupez finement les oignons. Faire cuire dans une poêle avec un peu huile d’olive. Dans un plat beurré, déposez le potimarron épluché et coupé en dés, les oignons : versez le...

Feuilles d'amarante à la crème de coco Feuilles d'amarante à la crème de coco

Enlevez les feuilles des tiges, puis enlevez la côte des feuilles les plus grandes, comme on le fait avec les blettes. Lavez-les et séchez-les. Lavez et émincez finement l'oignon frais. Faites...

Gâteau courgette/amarante cuit à la poêle (sans gluten) Gâteau courgette/amarante cuit à la poêle (sans gluten)

Préparez la pâte : dans un saladier, battez les œufs avec la crème soja. Ajoutez l'huile puis versez petit à petit les farines, le bicarbonate, le curcuma, l'origan et une pincée de sel, tout...

Vos commentairesAjouter un commentaire