Le frelon européen

Le frelon européen est facilement identifiable
Le frelon européen est facilement identifiable

Malgré sa mauvaise réputation et la peur qu'il provoque, le frelon européen n'est pas un insecte à la hauteur de sa réputation dangereuse. Utile au jardin, il contribue à son écosystème et il est même protégé dans certains pays comme l'Allemagne.

Frelon européen, qui es-tu ?

Le frelon européen (Vespa cabro) est un insecte social faisant partie de l'ordre des hyménoptères tout comme l'abeille ou la guêpe. Il ne doit pas être confondu avec le frelon asiatique (Vespa velutina), considéré comme une espèce invasive.

Il est reconnaissable à son aspect de grosse guêpe au vol bruyant et à son corps imposant jaune rayé de noir. Une reine 'bien en chair' peu atteindre jusqu'à 40 mm de longueur alors que les ouvrières et les mâles dépassent rarement 28 mm de longueur. La tête du frelon européen est jaune orné d'un motif noir prolongé par deux antennes brunes ou noires lui donnant l'aspect d'un masque assez effrayant d'autant que ses mandibules bien développées n'arrangent pas son affaire... Cet insecte a mauvaise réputation, pourtant, il n'est pas agressif et n'est en aucun cas un piqueur spontané. Sa piqûre n'est pas plus douloureuse ou dangereuse que celle d'une abeille. Il ne pique que par défense, lorsque l'on s'approche trop près de son nid ou qu'il se sent piégé ou agressé.

Cycle de vie du frelon européen

Au printemps les reines fécondées ayant survécu à l'hiver partent à la recherche d'un lieu propice à la création de leur nouvelle colonie dans une anfractuosité de roche, d'arbre ou de mur, voire dans une botte de foin mais jamais en haut d'un arbre. Contrairement au frelon asiatique, elles peuvent aussi coloniser un ancien nid.

Chaque reine créera sa propre colonie, en construisant un nid fait de fibres de bois mâchées. Elle commencera par construire quelques alvéoles dans lesquelles elle va pondre des œufs qui se transformeront en nymphes puis en ouvrières stériles. Celles-ci vont continuer la construction du nid composé dans sa totalité de 5 à 12 plateaux alvéolés et superposés. Les alvéoles et l'ouverture du nid sont toujours tournés vers le bas contrairement au frelon asiatique qui oriente l'ouverture sur le côté. Les ouvrières vont aussi amener la nourriture nécessaire à la bonne marche de la colonie. Pendant ce temps la reine peut pondre jusqu'à 40 œufs par jour.

En septembre, les œufs donneront des jeunes reines et des mâles aptes à se reproduire juste avant de mourir. Seules les reines survivront pour créer de nouvelles colonies au printemps.

Régime alimentaire du frelon européen

Contrairement à son cousin asiatique qui décime les colonies d'abeilles, le frelon européen débarrasse le jardin de nombreux parasites tels les chenilles, les araignées, les criquets, les mouches ou les guêpes. Il apprécie en outre de goûter le nectar des fleurs et de se délecter de la pulpe juteuse de quelques fruits un peu trop mûrs. Certes, il peut lui arriver de croquer une abeille çà et là, mais ce n'est pas son quotidien !

Lire aussi
Le frelon asiatique Le frelon asiatique

De plus en plus présent dans nos contrées, le frelon asiatique est un prédateur redoutable pour nos abeilles qui, déjà décimées par les virus et les pesticides n'avaient pas besoin de çà ! Observé...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Olive 30 (Languedoc roussillion)
    Le frelon est beaucoup plus dangereux que l'abeille et la guêpe, c'est un autre monde, je me suis fait piqué au ventre, ça m'a duré 1 semaine de spasmes et 40 degrés de fièvre le lendemain !!
    Répondre à Olive 30
    Le 21/08/2018 à 16:47
  • Janot 831 (Tarn et Garonne)
    Bonjour Iris. Il faut être prudent, il y a des cas d'allergie qui peuvent être très graves.
    Répondre à Janot 831
    Le 01/10/2017 à 16:02
  • Janot 831 (Tarn et Garonne)
    Ayant eu des ruches je peux affirmer que le frelon commun se nourrit d'abeilles .Il vole en stationnaire devant la ruche et fonce sur l'ouvrière chargée de pollen. Par deux fois j'ai été piqué par des frelons en tondant ma pelouse, et mon épouse en cueillant des fruits je confirme que la piqûre est moins douloureuse que celle de l'abeille.
    Répondre à Janot 831
    Le 30/09/2017 à 16:20
    Iris (Normandie)
    J'ai été piquée par un frelon, je tiens à assurer que la piquûre fait mal, malgré une intervention du doc. J'ai eu des frisons pendant 3h tous les 20 minutes, il ne faut pas négliger surtout chez lez personnes se sachant allergique.
    Répondre à Iris
    Le 01/10/2017 à 11:20