Gérer les plantes au retour de la jardinerie

Étalages d'une jardinerie au printemps
Étalages d'une jardinerie au printemps

Vous voilà de retour de la jardinerie, le coffre plein de plantes attrayantes sur lesquelles vous n'avez pas pu vous empêcher de craquer. Voyons comment procéder pour les accueillir chez vous dans les meilleures conditions et leur assurer une bonne reprise.

Spécificité des plantes achetées en jardinerie

Les jardineries ne produisent pas de plantes contrairement aux pépinières, elles ne font que les revendre. Ces plantes issues d'espaces de production massive ont poussé dans des conditions optimales où chaleur, luminosité et nourriture étaient au programme, tout cela dans le but d'obtenir très rapidement la plus belle plante possible.

Une fois transportées sur le point de vente, les plantes sont mises en valeur afin d'attirer l’œil et de provoquer le déclic d'achat. Forcées pour fleurir vite puis exposées à de nouvelles conditions de vie, elles sont fragilisées. N'oublions pas que les contenants sont bien souvent très étroits pour des questions de gain de place, les racines sont donc stressées et l'arrosage n'est pas toujours bien dosé durant le temps d'exposition.

Quelques soins seront donc nécessaires dès l'arrivée chez vous.

Les bons gestes au retour de la jardinerie

Une fois les plantes arrivées chez vous, surtout pas de précipitation ! Placez-les dans un lieu ombragé et examinez les parties aériennes ; Si vous détectez quelques chose de louche comme la présence de parasites ou une feuille tâchée, isolez la plante, coupez la partie atteinte et traitez si possible avec une méthode bio (purin de plantes, savon noir etc...).

Une fois les parties aériennes passées à la loupe, placez les plantes dans une bassine d'eau à température ambiante pour réhydrater les mottes, si vous constatez qu'elles sont sèches. Vérifiez l'état des racines : si elles sortent du pot ou qu'elles le déforment c'est qu'il est temps de rempoter ou de planter au plus vite.

Attention ! Avant de planter vos végétaux tout juste acquis au jardin, pensez à les acclimater doucement surtout s'ils étaient exposés dans une pièce fermée ou une serre dans la jardinerie. Cette étape est d'autant plus importante au printemps lorsque de nombreuses plantes sont en vente mais que les gelées sont encore à craindre. Il est plus judicieux de les acheter au bon moment ou de les stocker dans un jardin d'hiver ou une véranda si les températures ne sont pas encore stables.

Pensez aussi à les mettre au soleil de façon progressive pour éviter les brûlures. Gardez-les une semaine à la mi-ombre, puis placez-les progressivement au plein soleil (si bien sûr elles y sont adaptées).

Si vous avez craqué en hiver pour de belles plantes d'intérieur, vérifiez là encore leur état sanitaire avant de les installer chez vous parmi vos plantes déjà présentes. Il est d'usage de ne rempoter les plantes qu'à partir du printemps, mais si vous constatez qu'elles sont vraiment à l'étroit n'hésitez pas à les installer dans un pot plus grand ou au moins à les surfacer en attendant le bon moment.

Lire aussi
Tuteurer, plantes, arbres et arbustes Tuteurer, plantes, arbres et arbustes

Parfois la nature a besoin d'un petit coup de pouce ! La mise en place de tuteurs à la plantation ou en cours de végétation permet de soutenir les plantes qui en ont le plus besoin, leur assurant...

Les plantes en conteneurs Les plantes en conteneurs

Conditionnées en conteneurs, les plantes présentent bien des atouts. Plantation tout au long de l'année, choix des fleurs, des feuillage et des parfums sont leurs principales qualités. Spécificités...

Le retour du printemps Le retour du printemps

Il donne du baume au cœur et fait chanter les oiseaux, victoire du jour sur la nuit, du soleil sur le froid, le printemps signe un renouveau chaque année attendu ! La nature en effusion Au...

Arrosage de plantes ayant des besoins différents Arrosage de plantes ayant des besoins différents

Jean-Philippe LEFEVRE habitant en Ile de France :  J'ai relié tout un réseau de goutteurs Gardena (principalement du 2 litres/h) à un seul programmateur. Le réseau arrose des végétaux très...

Vos commentairesAjouter un commentaire