Verveine officinale, Verveine commune, Verveine sauvage

Fleurs de la Verveine officinale, Verveine commune, Verveine sauvage, Verbena officinalis
Fleurs de la Verveine officinale, Verveine commune, Verveine sauvage, Verbena officinalis

Botanique

Nom latin  : Verbena officinalis
Famille  : Verbénacées
Origine  : Europe, Asie, Afrique du nord
Période de floraison : juillet à octobre
Couleur des fleurs  : lilas
Type de plante : plante sauvage
Type de végétation : plante vivace herbacées
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 25 à 75 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -24°C
Exposition  : soleil
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : frais à normal  
Utilisation : plante officinale, utilisable en permaculture
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis, divisions, boutures

Verbena officinalis, la verveine officinale est une plante vivace appartenant à la famille des Verbénacées. La verveine officinale est la seule espèce indigène du genre, on la rencontre naturellement en France, mais elle est largement distribuée en Europe, en Asie et Afrique du nord. Elle est même introduite en Amérique du nord. Elle croît dans les zones ensoleillée perturbées, friches, bord de chemin, sites rudéralisés, généralement en sol compacté. Peu ornementale, la verveine officinale est utilisée depuis des siècles pour ses propriétés médicinales, ainsi affublée d’un grand nombre de noms vernaculaires originaux tels qu’herbe au sang, herbe aux sorciers, herbe au foie…

Avec le développement des jardins naturels qui favorisent la biodiversité, de la permaculture, la mode de se nourrir de plante sauvage et des jardins de plantes officinales, la verveine sauvage est de nouveau cultivée. La culture de cette verveine indigène est très facile.

Description de verveine officinale

Verbena officinalis est une plante vivace herbacée haute de 25 à 75 cm de hauteur. Ses tiges raides sont de section carrée, elles portent des feuilles opposées lancéolées à allongées. Les feuilles basales montrent un pétiole ailé, ainsi que quelques lobes profonds tandis que les feuilles supérieures sont plus allongées, plus petites, simplement crénelées. La plante se développe à partir d’une souche souterraine rhizomateuse. Les branches fleurissent en 5 à 7 épis terminaux très effilées. Ces épis sont faits d’étroits verticilles de fleurs. Les fleurs couleur lilas sont minuscules, tubulaires se terminant en 5 lobes inégaux. Les calices se maintiennent sur la tige florale après la floraison. Ces fleurs produisent un nectar très nourrissant pour les insectes, elles attirent entre autres abeilles et papillons.

Cultiver la verveine officinale

Verbena officinalis est très facile de culture, puisqu‘elle supporte n’importe quel sol un peu fertile, pas trop acide, et qui ne se dessèche pas en été. Elle nécessite par contre une exposition ensoleillée une bonne partie de la journée.

Elle est introduite au jardin par semis ou par division.

Multiplier la verveine sauvage

  • Par semis: les graines sont semées à peine couvertes, dans un pot en serre ou sous châssis au début du printemps, elles germent en 3 semaines dès qu’il fait assez chaud. Elles seront repiquées en pot individuel puis mises en place au mois de mai. Le semis direct est possible en mai.

  • Les divisions sont faites au printemps, lorsque les nouvelles pousses sont hautes d’environ 10 cm.

  • Les boutures de tiges basales reprennent dans un sol frais et avec de la chaleur, un peu ombragées.

Utilisation de la verveine officinale

La plante peut être consommée infusée, comme un substitut du thé. Les fleurs décorent une salade. Les jeunes feuilles blanchies peuvent être dégustées assaisonnées.

La verbenaline, est le composé contenue dans la verveine sauvage, responsable de ses nombreuses qualités de plantes médicinales. Elle est couramment utilisée en tisane dans divers pays, pour de nombreuses et diverses indications: par exemple pour son effet diurétique, pour l’estomac, mais aussi pour les problèmes de migraine pendant les règles. En application, elle est utilisée sur les plaies ou les ulcères.

Son emploi nécessite quelques précautions cependant: elle en doit pas être surdosée, ni donnée aux femmes enceintes ou allaitantes.

Espèces et variétés de Verbena

250 espèces dans ce genre, bisannuelles ou vivaces:
Verbena bonariensis, la verveine de Buenos-Aires
Verbena canadensis, la verveine du Canada
Verbena hastata, aux épis allongés
Verbena x hybrida, la verveine des jardins
Verbena rigida, la verveine rugueuse

Nos fiches
Lire aussi
La rocaille, une évocation sauvage La rocaille, une évocation sauvage

Le jardin de rocaille est une évocation reconstituée de la nature sauvage comme on la trouve en montagne dans les pentes caillouteuses, où les plantes colonisent le moindre interstice entre les...

Les bienfaits de la sauge officinale Les bienfaits de la sauge officinale

Depuis l'Antiquité cette plante indispensable au jardin, n'a cessé de prouver son efficacité. Le célèbre dicton « qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin » résume à lui seul...

La flore sauvage des rues La flore sauvage des rues

Faisant fi du béton, les plantes sauvages profitent de la moindre brèche dans le paysage urbain pour se faufiler et redonner vie à la grisaille environnante. Qui sont ces plantes ? Pourquoi le...

La myrtille, un fruit sauvage apprivoisé La myrtille, un fruit sauvage apprivoisé

Arbuste habitué des landes montagneuse, le myrtillier commun a donné naissance, après hybridation américaine, au myrtillier à gros fruits (Vaccinium corymbosum), facile à cultiver dans nos jardins....

Vos commentairesAjouter un commentaire