Moutarde blanche, Sénevé blanc

Moutarde blanche, Sénevé blanc, Sinapis alba

Botanique

Nom latin  : Sinapis alba
Synonyme  : Brassica alba
Période de floraison : juin à août
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante potagère/parfois adventice
Type de végétation : annuelle
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 80 à 120 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : argilo-limoneux à sablonneux
Acidité du sol  : acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : légume, plante médicinale, condimentaire, médicinale, engrais vert, graines germées
Plantation, rempotage : avril, août, septembre
Méthode de multiplication : semis

Sinapis alba, la moutarde blanche est une plante annuelle appartenant à la famille des Brassicacées, comme le chou, le colza ou encore la julienne des dames. La moutarde blanche est une espèce indigène, bien qu’absente de l’ouest de la France, mais qui est très largement distribuée jusqu’en Asie et en Afrique du Nord. En France, elle croît parfois en adventice dans les cultures, au bord des champs ou dans les friches. La moutarde blanche est également cultivée comme plante potagère, engrais vert, fourrage, et même pour sa production d’huile.

Description de la moutarde blanche

Sinapis alba est une plante au cycle annuel : elle germe, se développe et fleurit, puis meurt en produisant des graines. Cependant, complètement rustique, elle peut germer en automne, passer l’hiver sous forme de plantule, pour fleurir l’année suivante. Son cycle végétatif dure de 1 mois à plusieurs mois, selon la période où elle germe.

Sinapis alba s’élève de 30 à 80 cm ; elle a un développement racinaire peu important. Ses feuilles alternes sont lyrées-pennatipartites, découpées en lobes anguleux dentés, elles sont toutes pétiolées. Les fleurs sont en épis terminaux étalés. Elles montrent 4 pétales jaunes (rarement verts), caractérisées par des sépales asymétriques. Elles sont mellifères. Les siliques produites ensuite sont assez courtes et contiennent quelques graines alignées. La graines de Synapis alba est gris blanc.

Elles sont riches en huile et contiennent les vitamines A, C, B1, B2, B6.

Comment cultiver Sinapis alba ?

Sinapis alba est une plante particulièrement tolérante, sans difficulté, qu’on peut qualifier d’opportuniste. Elle supporte les sols très acides à très basiques, lourds ou légers, riches à pauvres, et accepte une exposition ensoleillée à mi-ombre. En revanche, elle ne supporte pas les sols trop humides, et donne de médiocres résultats en cas de sécheresse.

Elle germera n’importe où et n’importe quand, tant que les pluies sont régulières et qu’il y a un petit espace de terre nue avec un peu de soleil pour accueillir sa graine.

Comment utiliser la moutarde blanche ?

Sinapis alba est une de ces plantes qui peuvent se débrouiller toutes seules, du moment que le jardinier ne désherbe pas systématiquement. En pourtour du potager ou au milieu des rangs, la moutarde blanche trouve sa place et peut aller au bout de son cycle et se pérenniser dans le jardin.

On peut alors l’utiliser en condiment. Ses jeunes feuilles tendres sont excellentes pour relever une salade, un sandwich, une pizza…

Les graines de moutarde blanches. Pour les récolter, couper les tiges avant que les gousses ne soient complètement séchées, et les faire sécher à l’intérieur, de manière à récupérer les graines qui tombent des siliques.

Les graines développent leur gout de moutarde au bout de 15 min lorsqu’elles sont broyées et mélangées à de l’eau ; un peu de vinaigre en plus et nous voici avec la sauce moutarde.

Les graines se mangent également en tant que graines germées. Elles germent en 3 à 4 jours. Les jeunes pousses vertes (à la lumière) sont également très gouteuses.

En engrais vert. La moutarde blanche peut faire un couvert végétal pour l’hiver : protéger ainsi la surface de la terre, la structure du sol, éviter le lessivage, favoriser la rhizosphère. La moutarde est alors, soit coupée à ras de terre (fauchée, ce qui est le mieux), soit bêchée lorsque « espace doit être libéré. Ses tiges aériennes (éventuellement broyées à la tondeuse s’il y en a beaucoup) seront déposées en surface de la terre en vue de leur décomposition. 

La moutarde blanche est bien sûr aussi une plante médicinale.

Le savez-vous ?

La moutarde blanche a tendance à faire baisser le ph du sol.

Espèces et variétés de Sinapis

  • Sinapis arvensis, la moutarde des champs
  • Sinapis pubescens, la moutarde pubescente
  • Brassica nigra, la moutarde noire
  • Brassica juncae, la moutarde brune, ou indienne
  • Brassica elongata, la moutarde allongée
  • Brassica oleracea, le chou commun, qui se décline en tant de variétés potagères
Lire aussi
Les jardins du Quai Louis Blanc (72) Les jardins du Quai Louis Blanc (72)

Entre histoire et modernité... Si la ville du Mans est plus connue pour ses spécialités culinaires ou sa course de 24 heures, c’est aussi une ville riche en histoire. Le vieux Mans, la...

Le mur végétal par Patrick BLANC Le mur végétal par Patrick BLANC

Véritable fresque vivante, le mur végétal imaginé par Patrick BLANC est basé sur une nouvelle technique de culture qui permet de végétaliser n'importe quelle surface verticale en s'affranchissant...

La larve du hanneton (vers blanc) La larve du hanneton (vers blanc)

Souvent présente dans la terre du potager ou même dans le compost, la larve de hanneton s'avère d'une voracité hors norme. Les dégâts sont alors conséquents. Voyons comment la reconnaître et...

Le vinaigre blanc a plus d'un tour dans son sac Le vinaigre blanc a plus d'un tour dans son sac

Le vinaigre blanc constitue un produit miracle et peu onéreux qui remplacera avec succès certains produits d'entretien mais aussi certains cosmétiques à la maison, ainsi que de nombreux produits...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Khames (Djelfa)
    Très intéressante comme culture où peut on se procurer ces graines pour les semer et qu'elle est le rendement par hectare en graines et merci
    Répondre à Khames
    Le 21/01/2019 à 19:22