A LA UNE »
10 plantes chameaux

John CLENNELL, photographe amateur et modérateur du forum (suite)

John CLENNELL, la mouche
John CLENNELL, la mouche

Suite de notre échange avec John CLENNEL membre modérateur du forum et photographe amateur

» Début de l'interview de John CLENNELL

La mouche revient régulièrement dans vos compositions, que représente-t-elle pour vous ?

Ce que j'aime chez elle, c'est qu'elle fait partie de notre quotidien à tous, et que bien qu'elle soit assez docile on passe peu de temps à l'observer. Et surtout, elle est l'incarnation de ce que l'homme peut avoir d'horrible : agir comme un monstre sans le soupçonner un seul instant. C'est le comble de l'ignorance ! Comment peut-on avoir l'idée de fabriquer, d'acheter ou d'installer un des ces rubans jaunes au plafond ? Coller un insecte, le laisser mourir de faim et de soif et exhiber cela fièrement au milieu de la pièce ?

Encore une fois, cela nous montre notre tendance à ne voir que ce qui nous arrange, la solution de facilité, sans tenir compte des conséquences (ni même les envisager un seul instant). Cela se retrouve dans beaucoup de nos actions, des pesticides aux ogm, de l'importation à outrance jusqu'à la perte de la notion de saison de notre alimentation. Montrer la beauté (parfois) ou la diversité de ces animaux est une façon pour moi de nous faire confronter le revers de la médaille.

Malheureusement de nombreux petits animaux sont victimes de nos peurs et de notre méconnaissance, je pense à l'araignée ou au serpent. auJardin.info à travers ses articles tente de contribuer à changer les choses, que pourrait-on améliorer ?

À mon humble avis, la peur vient presque exclusivement de l'ignorance. Je suis intimement convaincu que le savoir est notre plus grande force (après l'amour out !). L'information du site, des photographies comme j'essaie de faire modestement, mais surtout les témoignages et les échanges entre membres grâce aux forums feront leur travail... mais il faut être patient.

S'il a fallu plusieurs décennies à "l'industrie" pour nous couper de la nature (volontairement ou non, c'est un autre débat), il nous en faudra au moins autant pour renouer les liens qui nous unissaient à elle auparavant.

Ce sera long, d'autant plus que cela nous oblige à accepter le fait que nous lui portons des coups douloureux dans nombre de nos habitudes : se remettre en question ne s'admet pas du jour au lendemain.

Revenons à la photographie, quels sont vos conseils pour réussir de la macro ?

Selon moi, pour réussir une macro, c'est comme pour un portrait d'enfant, il faut plier les genoux... et même se coucher par terre ! Il faut abandonner notre hauteur et tenter de se placer à la hauteur du sujet, dans SON univers.

Une mouche vue de dessus n'a pas grand chose de fascinant... mais vue de face ou d'un peu plus bas encore... elle prend une autre dimension !

Bien que la macro demande beaucoup de lumière (pour augmenter la profondeur de champ en fermant le diaphragme) il faut éviter la lumière de midi qui écrase les sujets (c'est vrai pour quasiment toutes les photos) et abandonner (quand son matériel le permet) le mode automatique, surtout en ce qui concerne la mise au point. Mais bon... citons Robert Doisneau: "Si je savais prendre une bonne photographie, je la ferais chaque fois."

Quel matériel utilisez-vous pour faire la macro ?

J'utilise actuellement un reflex Pentax K10D avec principalement 2 objectifs : un 50 mm/f2,8 macro Pentax qui avec sa focale courte me permet de travailler plus sur l'environnement du sujet, sa position dans l'image. C'est un objectif qui a pas mal de défauts pour une utilisation automatique, bruyant et lent... mais il est de très grande qualité optique pour le prix, un bokeh (flou) très doux.

Pour les plans plus rapprochés, j'utilise un 50-200 (fourni avec l'appareil) muni d'une simple bonnette macro (dcr-250) Les bonnettes sont parfois un peu difficiles à dompter (la profondeur de champ est vraiment très réduite) mais pour un très faible investissement, on peut obtenir de très bons résultats !

Amateur de compositions, pouvez-vous donner quelques conseils pour un débutant qui voudrait s'y essayer ?

On ne peut vraiment pas en quelques lignes aborder les techniques de montage. Néanmoins, on peut dire qu'il y a deux grands logiciels pour faire cela : The Gimp qui est gratuit et Photoshop qui ne l'est pas du tout ! L'un comme l'autre sont des outils que je qualifierais de "sans limite" : la seule limite, c'est notre compétence et notre imagination. Notez en passant qu'il existe un module complémentaire pour The Gimp afin qu'il se présente comme Photoshop qui est devenu la référence en retouche photo.

Pour bien débuter, le principe de base est de garder sa photo originale et d'ajouter par dessus des calques (parfois très nombreux) sur lesquels on va coller nos éléments ou nos traitements sans toucher à l'image de base (cela permet de revenir sur n'importe quel élément de l'image indépendamment du reste, c'est primordial).

Le monde au bord du gouffre

Pour vous aider à progresser dans ce domaine, n'hésitez pas à faire une recherche web avec les mots clés : tutoriel + photoshop ou tutoriel + gimp. Vous trouverez de nombreux conseils et pas à pas en vidéo qui vous permettront assez rapidement d'obtenir ce que vous désirez.

Et pour répondre aux remarques des anti-retouches, il faut savoir que même les photographies de Doisneau étaient retouchées, non seulement beaucoup de ses scènes de rue étaient organisées, planifiées, jouées par des acteurs et des modèles, mais il avait des retoucheurs attitrés pour ses tirages : la retouche photo n'est ni une nouveauté, ni une faiblesse, elle fait partie intégrante du travail de création en photographie.

Avez-vous un jardin ?

Oui, j'en ai même deux : Un jardin perso et le jardin maraîcher.

C'est évidemment le second qui m'occupe le plus et dont je me préoccupe le plus. Le maraîchage biologique, demande temps et attention (et c'est normal, ce qui est étonnant, c'est plutôt de faire croire que produire un légume puisse être facile à renfort de pulvérisateur... Et sa suite logique: il suffit d'un micro-onde pour bien manger !).

J'y produis les légumes de saison que je propose au marché et à un groupe de consommateurs sous forme de paniers. Ce jardin me permet d'apporter ma pierre à l'édifice de notre lendemain : ne faisant aucune revente, apportant sur l'étal uniquement les légumes de ma production, j'espère montrer qu'il est possible de revenir à un mode de consommation (et de production) plus sain, plus respectueux des saisons et par conséquent plus respectueux de la planète et des hommes.

Rose jaune

Les consommateurs m'accompagnent dans cet espoir : ne pas sacrifier le goût sur l'autel de la rentabilité. Lors des achats de mes semences, je ne prends jamais celles réputées pour leur productivité mais celles réputées pour leur bon goût. Je ne peux qu'encourager les jardiniers à faire de même, ils pourront s'apercevoir que finalement, les enfants aiment les légumes et qu'il est nettement plus facile de cuisiner (adieu cubes et bouillons en poudre).

Il me semble que rentabilité ne peut pas rimer avec amour, pourtant aimer cultiver des légumes, aimer les cuisiner, aimer les manger, aimer les vendre et aimer les acheter... n'est-ce pas là ce qui nous manque le plus dans ce monde consumériste ?

Je vous remercie pour ce temps de parole, j'en ai été très honoré.

Merci John

Lire aussi
John CLENNELL, photographe amateur et modérateur du forum John CLENNELL, photographe amateur et modérateur du forum

Echange avec John CLENNELL, photographe amateur et membre modérateur du forum Nombreux sont ceux qui vous connaissent sous le pseudo John sur le forum, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?...

Jean-Christophe Courte, assembleur de pixels et photographe amateur (suite) Jean-Christophe Courte, assembleur de pixels et photographe amateur (suite)

Suite de notré échange avec Jean-Christophe COURTE, assembleur de pixels et photographe amateur » Début de l'interview de Jean-Christophe COURTE Quelle est votre plante préférée ? Je n’en ai...

Jean-Christophe Courte, assembleur de pixels et photographe amateur Jean-Christophe Courte, assembleur de pixels et photographe amateur

Jean-Christophe COURTE, assembleur de pixels et photographe amateur répond à nos question Photographe amateur, pouvez-vous vous présenter à nos jardinautes ? Je ne suis pas un "vrai" photographe...

L'élaboration de mon jardin au fil des saisons (suite) L'élaboration de mon jardin au fil des saisons (suite)

En juillet et août, des soins aux massifs Ces deux mois demandent beaucoup de soins : enlever les fleurs fanées régulièrement, arroser, mettre de l'engrais. En somme, il faut remercier les plantes...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Giovanna (France)
    Merci John (en autres) pour les conseils du mode macro. "La retouche photo n'est ni une nouveauté, ni une faiblesse, elle fait partie intégrante du travail de création en photographie" et là je suis entièrement d'accord. Très bien fait ton site, sobre et élégant, on a hâte d'admirer tes prochaines photos.
    Répondre à Giovanna
    Le 05/01/2009 à 12:05
  • Pedro.com (Val d\'oise)
    Bravo d'jaune ! et bonne continuation pét-d'rôt
    Répondre à Pedro.com
    Le 29/12/2008 à 09:13