Le laurier rose, un air de vacances

Avec le laurier rose, un air de méditerranée et de vacances, la mer...
Avec le laurier rose, un air de méditerranée et de vacances, la mer...

Lors de vacances en Bretagne ou dans le bassin méditerranéen, qui n'a pas craqué devant la floraison splendide du laurier rose ? Ramener une bouture est alors fort tentant, mais il faudra savoir  acclimater cette frileuse pour la voir pousser.

Le laurier rose, un parfum d'ailleurs...

Sous forme d'arbuste ou conduit en arbre possédant un véritable tronc, le laurier rose fait partie de ces plantes qui inspirent les vacances. Croisé au grès des balades sur les littoraux où le climat reste doux toute l'année, cet arbuste évoque les joies du farniente et des soirées passées sous ses délicats effluves. Car en plus d'être beau, le laurier rose distille une douce fragrance mêlant l'amande et la vanille.

Au bord des routes, il occupe la place des habituels platanes et autres arbres d'alignement dans certains village de l'extrême Sud. Autre atout, il fleurit en continu du mois de juin à octobre, ce qui en fait un sujet ornemental hors pairs.

Dans les jardins méditerranéens, il sert à composer des haies pour souligner joliment une clôture ou pour s'abriter des regards indiscrets autour d'une piscine. Taillé en arbre, il constitue un sujet ornemental sans pareil sur une pelouse.

Il agrémente les fonds de massifs de sa beauté et se mêle aux rhododendrons et aux azalées pour relayer leurs floraisons dans les jardins bretons. La tentation est donc bien grande de le bouturer ou d'acheter un sujet en jardinerie ou lors d'une fête des plantes...

Un laurier rose dans le Nord ?

Le laurier rose (Nerium oleander) est originaire du bassin méditerranéen où il pousse spontanément au pied des cours d'eau. Voilà pourquoi un sujet récemment planté aura besoin d'arrosages réguliers surtout dans les régions chaudes contrairement à ce qui peut être dit çà et là ! Une fois bien installé, il supporte la chaleur et la sécheresse sans souci.

Le laurier rose, est une plante frileuse qui ne tolère pas le gel sauf de façon très épisodique, sur une courte durée et de faible amplitude. Sa plantation en pleine terre dans le Nord et les régions montagneuses et donc déconseillée, on lui préférera une plantation en pot afin de pouvoir l'hiverner en serre, en véranda ou en jardin d'hiver dès les premiers frimas.

L'espèce type à fleurs simples rose résiste un peu mieux au froid que les cultivars à fleurs très doubles. Les couleurs jaunes (très rares) et saumonées sont beaucoup plus fragiles et donc à éviter dans les régions les plus froides sous peine de déception.

Pour obtenir une floraison opulente, placez votre laurier rose au plein soleil et dans l'endroit le plus chaud de votre jardin ou de votre balcon.  Arrosez-le très souvent surtout en été.

Taillez le laurier rose avec modération car il produit ses fleurs sur le bois de l'année précédente. Si toutefois vous vouliez le contenir, taillez-le juste après la floraison en conservant tout de même quelques branches intactes.

Lire aussi
Le bouturage du Laurier Rose Le bouturage du Laurier Rose

Emblème des jardins méditerranéens qu'il pare de son abondante et odorante floraison durant de long mois, le Laurier rose (Nerium oleander) est une plante facile à multiplier par bouturage. Une...

La taille du laurier rose La taille du laurier rose

Arbuste très florifère dans le Sud de la France, le laurier rose peut être conduit en haies, en sujet isolé ou même en arbre. Dans les régions les plus fraîches, il sera cultivé en pot à l'abri....

Le laurier rose Le laurier rose

Jean-Yves POIROUX de la pépinière POIROUX nous présente les lauriers roses résistants au froid Les lauriers roses : des espèces résistantes au froid Le laurier rose, appartenant au genre Nerium,...

Cultiver un laurier rose en pot Cultiver un laurier rose en pot

Le laurier rose est un arbuste ornemental qui fleurit durant près de 6 mois si les conditions de culture lui conviennent. Frileux, il devra être hiverné dans les régions les moins privilégiées,...

Vos commentairesAjouter un commentaire