Le lève tondeuse autoportée

Le lève tondeuse autoportée
Le lève tondeuse autoportée

Dès l’arrivée du printemps, la nature s’éveille et nos jardins vont nécessiter toutes les attentions ! Cependant le matériel de jardinage demande lui aussi un entretien qu’il ne faut pas négliger.

Avec des températures plus douces, la pelouse ne manque pas de pousser vigoureusement, ce qui amène le jardinier à sortir sa tondeuse à gazon après un long hivernage. Jusqu’à la fin de l’automne, elles vont être sollicitées régulièrement et demander un entretien particulier pour prolonger au maximum leur durée de vie et leur efficacité. En effet une tondeuse bien nettoyée permet une tonte plus nette tout en évitant que le moteur s’abîme lorsque des résidus empêchent la rotation des lames. Etant donné le prix de certaines tondeuses, il serait dommage de ne pas les entretenir correctement!

Pour tous ceux qui ont fait le choix d’une tondeuse autoportée (ou plus communément appelée microtracteur) le nettoyage du carter de protection et l’affûtage des lames ressemblent trop souvent au parcours du combattant. On se pose souvent la question : comment accéder aux lames du microtracteur sans risques ?

Si les professionnels disposent souvent d’outils de levage adaptés (ponts élévateurs,…), cela peut s’avérer plus problématique pour un jardinier. La solution la plus simple et la plus sécurisée est d’utiliser un cric lève tondeuse autoportée (aussi appelé lève microtracteur).

Les lèves autoportées classiques permettent en général de lever les roues avant du microtracteur en faisant levier grâce à un manche. Ce système qui a fait ses preuves nécessite néanmoins une certaine force, surtout au départ, lorsqu’il faut donner les premiers coups de levier. Sport garantit !

Pour permettre à tous les jardiniers de nettoyer leur tondeuse autoportée sans souffrir de courbatures le lendemain, il existe un autre type de cric de levage : le lève tondeuse autoportée latéral. Le principe est d’incliner le microtracteur sur le côté après avoir placé les roues arrière sur le cric. L’effort à fournir est minimal, surtout lorsqu’il s’agit d’un système hydraulique : quelques pressions avec le pied et l’autoportée est prête pour le nettoyage. Simple et astucieux !

La position de l’engin est stable grâce à une béquille de sécurité qui permet de s’assurer qu’il ne tombe pas. Il est donc possible d’effectuer le nettoyage et l’entretien en toute sécurité : remplacement ou affûtage des lames après la tonte, nettoyage du carter au jet ou à la brosse, etc.

Peu encombrant, le lève autoporté hydraulique se fait discret jusqu’à son prochain usage car il vous servira de nombreuses fois avec les beaux jours !

Quelques conseils de sécurité

  • Avant de vous procurer un lève autoportée, assurez-vous qu’il est homologué CE. La présence de ce sigle vous donne la garantie qu’il est conforme aux normes européennes en vigueur.

  • Il ne faut pas dépasser le poids de levage maximal du cric, cela pourrait abimer le matériel, que ce soit là le microtracteur ou le lève microtracteur.

  • Evitez de vous allonger sous le microtracteur pendant les opérations d’entretien. L’inclinaison de l’engin permet de travailler accroupi à coter de celui-ci, surtout avec un lève autoportée hydraulique latéral. Pas besoin de prendre de risques inutiles !

Utilisation du cric de levage pour les tondeuses thermiques

Il est tout à fait possible d’utiliser un cric de levage pour les tondeuses thermiques sans les abimer. Il faut cependant prendre quelques précautions qui sont dues à la présence d’huile et d’essence, qui ne doivent pas se mélanger.

Le manuel d’utilisation fourni par le constructeur de l’autoportée décrit en général les précautions d’usage, notamment pour le levage de la tondeuse.

Cependant, on peut donner quelques recommandations générales pour éviter tout problème et nettoyer sa tondeuse en sécurité :

Eviter les écoulements d'essence

Ne pas incliner une tondeuse à plus de 45°, sinon l’essence risque de s’échapper par les évents du bouchon de réservoir (Les lèves autoportée n’inclinent pas à plus de 45°).

Toujours pour empêcher les écoulements, l’idéal est de lever l’autoportée quand le réservoir d’essence est vide.

Eviter le mélange entre l’huile et l’essence dans le carburateur

Pour éviter tout mélange entre l’huile et l’essence dans le carburateur, chaque tondeuse doit être tournée d’un côté déterminé.

La notice du constructeur de l’autoportée précise dans la majorité des cas de quel côté pencher la tondeuse.

Si une personne ne dispose plus de la notice, elle peut cependant utiliser les points de repère suivant :

  • Soulever du côté du carburateur. (carburateur en haut, donc réservoir d’huile en bas)

  • Cela revient à soulever l’autoportée avec les bougies vers le haut. Au passage, le capuchon des bougies peut être enlevé pour s’assurer que les lames ne tourneront pas.

Avec cet outil, les tondeuses autoportées peuvent donc entamer la saison des tontes avec sérénité.

Article proposé par Countrymarket : Matériel agricole et espaces verts

Lire aussi
La tondeuse La tondeuse

Une tondeuse à gazon est un investissement conséquent pour le jardinier. Pour bien choisir, les critères à prendre en compte sont multiples : surface à tondre, largeur de coupe, type de moteur,...

Bien choisir sa tondeuse à gazon Bien choisir sa tondeuse à gazon

Une tondeuse à gazon est un investissement conséquent pour le jardinier. Pour bien choisir, les critères à prendre en compte sont multiples : surface à tondre, largeur de coupe, type de moteur,...

L'hivernage de la tondeuse à gazon L'hivernage de la tondeuse à gazon

La fin de l'automne sonne l'heure du remisage de la tondeuse à gazon jusqu'au printemps prochain. Pour la retrouver en bon état et prête à fonctionner, quelques précautions s'imposent. Les gestes...

Bien choisir et utiliser une tondeuse autoportée Bien choisir et utiliser une tondeuse autoportée

Jean-Sébastien VEILLARD de JANZE MOTOCULTURE nous conseille sur le choix, l'utilisation et l'entretien d'une tondeuse autoportée

Vos commentairesAjouter un commentaire