Comment lutter naturellement contre les mouches à fruits ?

Les mouches des fruits occasionnent de nombreux dégâts dans les cultures des fruits et légumes en France et dans le monde. Jean LECOMTE, ingénieur retraité du CNRS et auteur de deux livres sur le sujet nous partage son expérience et sa méthode artisanale de captures sans utilisation de pesticides.

Planche de réalisation du piège à mouches à fruits (légende en bas de sujet)
Planche de réalisation du piège à mouches à fruits (légende en bas de sujet)
Piégeage de la mouche de l'olive
Piégeage de la mouche du brou de noix
Piégeage de la teigne de la pomme

De nombreux arboriculteurs utilisent la méthode artisanale de Jean LECOMTE suite à la parution de ses ouvrages et à ses conférences organisées sur la lutte des mouches à fruits dans les cultures fruitières. Elles appartiennent à la très vaste famille des Tephritidae.

Le piégeage s'organise autour de deux choses importantes, le piège proprement dit et l'attratif.

Comment réaliser le pièges à Tephritidae ?

La particularité de ces pièges concus à partir de bouteilles en plastique est que les tubes mis en place ne permettent à aucun insecte entré dans la bouteille d’en ressortir, contrairement aux bouteilles à trous "standard" où 50% des insectes entrés en ressortent quelques minutes plus tard.

Pour réussir la fabrication de ces pièges il faut réunir plusieurs conditions :

  • Percer des trous dans les bouteilles avec un outil de percement spécial en forme d'étoile monté sur un fer à souder qui permet de former des griffes pour mettre les tubes en place facilement et qui les feront tenir solidement dans leur trou. (cf la photo ci-dessus ou la courte vidéo explicative, outil disponible auprès de l'auteur)

  • Des tubes de centrifugeuse (diamètre 10,5 mm) à couper à 15 mm de longueur avec un coupe tube PVC puis les placer dans les trous.

  • Un fer à souder avec panne de 7mm de diamètre.

  • Attacher les bouteilles avec une cordelette autour du goulot avec un crochet en fil de fer qui s’attachera à une branche.

Selon la taille de l’arbre 2 à 4 pièges seront mis en place.

Comment réaliser l'attractif des mouches à fruits ?

L’attractif se compose de deux ingrédients :

  • Phosphate Ammonium Diamonique (PAD) à 30 grammes par litre, un facilitateur de fermentation du vin
  • Urée 46% est un engrais agricole. 30 grammes par litre à dissoudre dans de l’eau à 40/50 °C, c'est plus facile.

Les deux poudres blanches peuvent être pesées et mélangées à 50/50, puis dissoutes dans le volume d’eau nécessaire au nombre de pièges à préparer.

Les deux poudres blanches peuvent être pesées et mélangées à 50/50, puis dissoutes dans le volume d’eau nécessaire au nombre de pièges à préparer. En mettre ensuite un litre par bouteille qui seront accrochées sous les oliviers, les noyers, les pommiers et poiriers.

Ce produit attractif est très efficace pour attraper les mouches de l’olive, des noyers (genre Rhagoletis), mais aussi les teignes  qui sont des Lépidoptères (Cydia pomonella, Plodia interpunctella, etc….).

Mise en place des pièges

La pose de ces bouteilles est facile, tous les ravageurs cités seront piégés au fil de leurs émergences qui débute en fin avril jusqu’à la fin du mois de juillet. Ce qui explique que les mouches piégées montrent une grande diversité des espèces capturées au fil des semaines. Ces pièges sont opérationnels 24 heures sur 24, puisque la plupart des Lépidoptères volent la nuit pour pondre.

L’avantage est aussi le faible prix de revient d’un piège qui est de 44 centimes d’euros (0,44 €uro) avec le prix de l’attractif à deux composants.

Légendes de l'illustration de l'article

  • A : Outil de percement en étoile
  • B : trou et tube en place
  • C & E : Bouteille équipée de ses quatre tubes
  • D : coupe tube PVC
  • F : Mise en place des tubes.

Jean LECOMTE, ingénieur retraité du CNRS et photographe
Auteur de l'ouvrage "Lutter naturellement contre la mouche de l'olivier"
Et de l'ouvrage "Reconnaître et lutter contre les ravageurs de l'olive"

Lire aussi
Lutter contre les mouches blanches Lutter contre les mouches blanches

Contre les mouches blanches et petits insectes qui dérangent nos fleurs et légumes le produit naturel miracle : du savon de Marseille dilué dans de l'eau, c'est magique et naturel.

Comment lutter contre les pucerons ? Comment lutter contre les pucerons ?

Gérard BOURGES vous conseille sur comment lutter naturellement contre les pucerons au jardin et à la maison qui sont présents du printemps à l'automne sur les plantes.

Comment lutter contre les pucerons ? Comment lutter contre les pucerons ?

Comment lutter contre les pucerons ? Gérard BOURGES répond à cette question récurrente !

Lutter contre les pucerons en luttant contre les fourmis Lutter contre les pucerons en luttant contre les fourmis

Lutter contre les fourmis qui vont et viennent sur vos plantes ou sur vos arbres, c'est également lutter contre le développement des pucerons qu'elles élèvent et protègent pour le miellat[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire