A LA UNE »
Cake à la carotte

Comment lutter contre les pucerons ?

Comment lutter contre les pucerons ? Gérard BOURGES répond à cette question récurrente !

Je m'abonne 

La plupart des insectes présents dans le jardin sont utiles (ce sont les auxiliaires du jardinier). Mais certains d'entre eux peuvent faire des ravages aux plantations et aux cultures. C'est le cas, notamment, des pucerons, qu'ils soient verts, cendrés ou noirs, et que l'on peut trouver sur les feuilles des arbres, sur les fruitiers, sur les fèves ou sur bien d'autres plantes.

Comment éviter la présence des pucerons sur les plantes ?

Avant de penser à se débarrasser des pucerons, on peut commencer par réfléchir aux moyens à mettre en place pour éviter leur présence. Pour cela, il est fortement recommandé de s'abstenir de trop nourrir les plantes avec de l'engrais azoté.

En effet, un excès d'azote a tendance à rendre les plantes molles, tendres et appétentes pour les ravageurs. Il ne faut pas oublier que les pucerons sont des insectes piqueurs / suceurs ; ils vont donc être attirés par les surfaces faciles à percer pour se nourrir.

La quantité d'azote apportée aux cultures doit être prise en compte dans le schéma de rotations de vos cultures (si vous devez intégrer des engrais verts) ou dans les apports de fertilisants et de compost que vous allez effectuer. Par exemple, n'utilisez pas un compost fait uniquement de tontes de gazon. Un compost équilibré est un compost constitué d'éléments verts et frais (pourvoyeurs d'azote) mais aussi d'éléments bruns et secs (éléments carbonés).

Quels sont les effets indésirables d'une invasion de pucerons ?

Ce n'est pas tant la présence des pucerons qui pose problème aux plantes, que les effets secondaires qui en découlent.

D'une part, les pucerons excrètent un liquide visqueux appelé miellat. On le retrouve sur les tiges et les feuilles des plantes (rosier, fève...). Riche en sucres et en acides aminés, le miellat attire les fourmis (et les abeilles). Mais ce n'est pas tout : sur le miellat non consommé, se développe un champignon responsable de la fumagine : un feutrage noir ressemblant à de la suie qui va empêcher la photosynthèse de se faire correctement, et affaiblir la plante.

Comment réagir face à la production de miellat et à l'apparition de la fumagine ?

Heureusement pour le jardinier, il est possible de se débarrasser du miellat et de la fumagine avec deux produits naturels : le savon noir (le plus utilisé) mais aussi les huiles (ou produits à base d'huile de tournesol...). Mélangés à de l'eau, ils nettoient les parties des plantes affectées. De plus, ils feront partir les pucerons présents.

Lire aussi
Comment lutter contre les pucerons ? Comment lutter contre les pucerons ?

Gérard BOURGES vous conseille sur comment lutter naturellement contre les pucerons au jardin et à la maison qui sont présents du printemps à l'automne sur les plantes.

Lutter contre les pucerons en luttant contre les fourmis Lutter contre les pucerons en luttant contre les fourmis

Lutter contre les fourmis qui vont et viennent sur vos plantes ou sur vos arbres, c'est également lutter contre le développement des pucerons qu'elles élèvent et protègent pour le miellat[...]

Trucs pour lutter contre les pucerons Trucs pour lutter contre les pucerons

Retrouvez vos trucs et astuces contre les pucerons...

10 astuces naturelles pour lutter contre les pucerons 10 astuces naturelles pour lutter contre les pucerons

Les pucerons viennent parfois s'installer en masse sur vos plantes au jardin ou sur le balcon. Il existe de nombreuses recettes 'maison' pour les éliminer sans faire appel aux pesticides[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire