Comment lutter contre les pucerons ?

Gérard BOURGES vous conseille sur comment lutter naturellement contre les pucerons au jardin et à la maison qui sont présents du printemps à l'automne sur les plantes.

Je m'abonne 

Chaque année, les pucerons entrent dans les jardins : des verts, des bruns, des jaunes, des noirs... Ils sont présents du printemps jusqu' en automne, et parfois même durant l'hiver, sur les plantes mises sous abri ou sur les plantes d'intérieur, dans la maison.

Comment éviter l'arrivée des pucerons ?

Il faut tout d'abord savoir que les pucerons sont des insectes piqueurs-suceurs. Ils sont donc à la recherche de tissus végétaux suffisamment tendres pour pouvoir atteindre la sève à l'intérieur. Or, si on nourrit une plante avec trop d'azote, elle va développer un feuillage très vert et très tendre, facile à piquer et à sucer. Il est donc important de fertiliser les plantes de façon équilibrée, avec de l'azote mais aussi de la potasse et de l'acide phosphorique (qui sont les trois éléments nutritifs principaux des plantes).

À savoir : les engrais 'plantes à fleurs' contiennent un peu moins d'azote que les engrais 'plantes vertes'.

Comment faire lorsque les pucerons sont en place ?

Astuce n°1 : semez plus tôt pour éviter les attaques de pucerons

Les premiers pucerons arrivent vers les mois d'avril / mai, notamment sur les fèves. Si on sème ces dernières tôt dans la saison, on les récolte également plus tôt, aux mois de mars / avril, avant que les pucerons ne s'activent.

Astuce n°2 : faire appel aux auxiliaires

Il est important de favoriser l'accueil des auxiliaires tels que les coccinelles, les syrphes, ou les cantharides : les larves de coccinelles mangent 100 à 150 pucerons par jour et la coccinelle adule en mange 30 à 50. La larve de syrphe en mange également beaucoup. Le champion étant la cantharide puisque la larve, comme l'adulte, en mange énormément.

Pour les accueillir dans le jardin, il y a deux possibilités. Les coccinelles peuvent être achetées et intégrées au jardin (lorsque les pucerons sont déjà en place). Sinon, il suffit de cultiver ou laisser pousser les plantes qui conviennent, qui offrent le gîte et le couvert. Cela suppose d'avoir 20 à 25 % du potager en fleurs : fleurs sauvages (achillées...), mélange de fleurs du commerce...

À savoir : les fleurs des achillées, comme celle du fenouil, de l'aneth ou de la carotte sauvage, forment des inflorescences plates qui servent aux cantharides, ainsi qu'à d'autres insectes qui ont quelques difficultés pour atterrir, de pistes d'atterrissage larges et sécurisées.

Astuce n°3 : créer un espace dédié aux pucerons

Certaines plantes attirent immanquablement les pucerons. C'est le cas, notamment, des capucines et des fèves. Il peut donc être intéressant de les cultiver dans un coin du jardin pour tenir les pucerons éloignés des cultures du potager.

Astuce n°4 : utiliser les purins

Pulvérisés sur les feuillages des plantes, les purins de fougère ou de rhubarbe, qui ont une odeur très forte, repoussent les pucerons.

Astuce n°5 : utiliser les huiles et le savon noir

En dernier recours, les pulvérisations d'huiles ou de savon noir dilué, vaporisés 2 à 3 fois dans la journée et 3 à 4 jours de suite, permettent d'asphyxier les pucerons.

Lire aussi
Comment lutter contre les pucerons ? Comment lutter contre les pucerons ?

Comment lutter contre les pucerons ? Gérard BOURGES répond à cette question récurrente !

Lutter contre les pucerons en luttant contre les fourmis Lutter contre les pucerons en luttant contre les fourmis

Lutter contre les fourmis qui vont et viennent sur vos plantes ou sur vos arbres, c'est également lutter contre le développement des pucerons qu'elles élèvent et protègent pour le miellat[...]

Trucs pour lutter contre les pucerons Trucs pour lutter contre les pucerons

Retrouvez vos trucs et astuces contre les pucerons...

10 astuces naturelles pour lutter contre les pucerons 10 astuces naturelles pour lutter contre les pucerons

Les pucerons viennent parfois s'installer en masse sur vos plantes au jardin ou sur le balcon. Il existe de nombreuses recettes 'maison' pour les éliminer sans faire appel aux pesticides[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire