Les maladies des palmiers

Les palmiers sont généralement robustes et peu sensibles aux maladies. Toutefois, si les conditions de culture ne leur conviennent pas ou qu'ils sont fragilisés par des parasites ou un climat défavorable, certaines maladies peuvent les atteindre.

Un palmier mal en point ...
Un palmier mal en point ...

Pourriture du bourgeon

Plusieurs champignons provoquent la pourriture du bourgeon parmi eux : Chalara et Thielaviopsis. Ils attaquent le méristème c'est à dire la zone où les nouvelles palmes se forment. Souvent la maladie part d'une blessure. Les attaques surviennent souvent après l'hiver surtout s'il a été froid et humide. Des que les températures augmentent un peu, les champignons attaquent.

Symptômes : les nouvelles palmes présentent des déformations et sont parfois comme déchiquetées ce qui peut faire penser en un premier temps à une attaque parasitaire et peut être trompeur. Si aucun traitement n'est appliqué rapidement, le palmier risque de mourir. Il sera alors nécessaire de le brûler.

Les autres champignons qui attaquent les palmiers peuvent provoquer la mort de la feuille la plus jeune, qui sèche systématiquement.

Traitements : il est nécessaire de supprimer et de brûler la partie atteinte puis de traiter avec un fongicide adapté (Cherokee par exemple). Des pulvérisations de bouillie bordelaise ou de souffre en préventif peuvent aider.

Fusariose

Cette maladie cryptogamique est causée par Fusarium oxysporum un champignon fort virulent qui se transmet par plusieurs vecteurs dont le sol et l'eau mais aussi par les outils de taille. La fusariose est très souvent associée à une autre maladie nommée 'pourriture rose' (champignons appartenant au genre Phytophtora) qui, elle-même, attaque les sujets affaiblis par certains parasites.

Symptômes : des rayures brun foncé apparaissent à la base du rachis. Les palmes se dessèchent de manière asymétrique. Seulement d'un côté par exemple. Le palmier prend alors une curieuse allure, séché d'un côté et bien vert de l'autre... En cas d'attaque virulente le palmier peut mourir.

Traitements : la fusariose est très difficile à traiter une fois en place c'est pourquoi la prévention est le meilleur moyen de l'éviter. Un sol lourd, constamment humide sera un des déclencheurs de la maladie. Dès la plantation, ajoutez du sable et des graviers au fond du trou afin d'assurer un bon drainage et faites des apports de compost à la terre pour l'alléger.

En prévention la désinfection des outils de taille s'impose pour ne pas transmettre la maladie de plante en plante. Des pulvérisations de bouillie bordelaise sont préconisées en préventif.

Phytophthora

Redoutable et célèbre champignon, le genre Phytophthora se décline en de nombreuses espèces. Il s'agit ici le plus couramment de Phytophthora palmivora, le bien nommé, mais d'autres espèces peuvent aussi s'attaquer aux palmiers !

Symptôme : le feuillage se dessèche et devient très cassant. Le bourgeon central meurt.

Traitement : là encore, la prévention est primordiale. Plantez votre palmier en sol très drainé et faites attention aux excès d'eau au niveau des racines.

Faites des pulvérisations de bouillie bordelaise en automne tous les 15 jours.

Lire aussi
Les palmiers résistant au froid Les palmiers résistant au froid

Philippe COURTUISON des pépinières de la PALMERAIE ZEN qui est spécialisée dans la production de palmiers nous présente les palmiers résistants au froid.

La plantation des palmiers La plantation des palmiers

Florian DUROUSSET de la pépinière BIO JARDINS nous conseille sur la plantation des palmiers

L'acclimatation des palmiers L'acclimatation des palmiers

Florian DUROUSSET de la pépinière bio jardins nous parle de l'acclimatation des palmiers

Les palmiers d'intérieur Les palmiers d'intérieur

Les palmiers inspirent les paysages exotiques et apportent un peu de rêve dans nos intérieurs. Découvrons ensemble les meilleurs sujets pour nos appartements.

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Gabinobiannang (Gabon )
    En effet je tiens a avoir votre avis sur le phénomène de pourriture de la tige des palmiers, ces derniers ont seulement 6 mois !
    Répondre à Gabinobiannang
    Le 07/07/2016 à 22:21