Lis des marais, Lis des mangroves, Crinum géant

Lis des marais, Crinum pedunculatum, ici en pleine terre dans le Var

Botanique

Nom latin Crinum pedunculatum
Famille Amaryllidacées
Origine Australie
Floraison fin du printemps, été
Couleur des fleurs blanc
Typeplante à bulbe
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur2 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité semi-rustique, jusqu'à -9 °C
Exposition ensoleillée à ombre légère
Solsol  riche
Acidité légèrement acide à légèrement basique, neutre 
Humidité frais
Utilisationmassif, potée
Plantationtoute l'année
Multiplicationdivision des bulbes, semis
Lis des marais, Crinum pedunculatum, ici en pleine terre dans le Var
» Proposer une photo

Crinum pedunculatum, le lis ou crinum des marais est une espèce de plante bulbeuse subtropicale, appartenant à la famille des Amaryllidacées. Crinum pedunculatum est originaire de l’est du sud de l’Australie. Il y croît en zone humide côtière, près des cours d’eau, mais aussi à la limite supérieure des mangroves. Le crinum des marais est certainement l’une des espèces de crinum les plus grandes : véritablement atteinte de gigantisme, cette plante semble particulièrement exotique.

Description du crinum des marais

Crinum pedunculatum est une plante à bulbe. Ce géant produit un bulbe imposant de plusieurs kilos, de forme très allongée comme un bulbe de narcisse. Du plateau de ce bulbe, Crinum pedunculatum étend en profondeur d’épaisses racines charnues et  persistantes. Il est généralmetn planté en  terre avec le col du bulbe qui affleure à la surface.

Le feuillage est persistant, mais renouvelé par une croissance nouvelle chaque printemps. Les feuilles du lis des marais sont monumentales : elles atteignent facilement 2 m de longueur, voire 3 m pour une largeur de 15 cm. Elles sont vert-bleuté, plates, dressées puis un peu retombantes, et  forment une rosette dense.

Les inflorescences se développent à la fin du printemps et en été. Elles ne dépassent pas la hauteur du feuillage. La hampe florale est épaisse, et rigide et porte de 10 à 25 boutons. Les fleurs sont blanches,  agréablement parfumées, larges de 10 cm, portées par un long pédicelle. Elles sont de forme dite « araignée, » avec des tépales effilés blancs tandis que les étamines sont pourpres.

Fécondées, ces fleurs produisent une capsule globulaire, où se développent de grosses graines très charnues qui ne sèchent pas, mais germent dès leur maturité, même au sein du fruit. La hampe fructifère, alourdie, s’étale sur le sol et les jeunes crinums germés s’enracinent à travers la membrane de la capsule.

Le crinum des marais produit à la longue quelques bulbilles à la base de son gros bulbe.

Crinum pedunculatum  est assez proche botaniquement du crinum asiatique, Crinum asiaticum et s’hybride très aisément avec celui-ci.

Comment cultiver le crinum des marais ?

Crinum pedunculatum est très tolérant pour ses conditions de culture. Il apprécie un sol riche, qu’il soit sablonneux ou plus lourd : en effet, il supporte l’humidité.

Sa rusticité est encore à déterminer en France, cependant Crinum pedunculus peut être essayé en pleine terre en climat méditerranéen ou océanique si les hivers sont doux. Ses feuilles persistantes peuvent  être abimées par des gelées à -5 °C, mais son bulbe enterré et paillé est laissé pour rustique jusqu’à -9 °C, voire au-delà. Il peut être bien sûr cultivé dans un grand conteneur et abrité en serre froide en hiver.

Le crinum des marais apprécie des apports d’eau réguliers toute sa saison de croissance, et gourmand, il réagit très bien aux apports d’engrais, liquide ou à libération lente en été. Cependant, après transplantation, le temps que ses racines charnues  se développent, il peut se faire attendre quelques années avant de fleurir. Il n’aime pas trop être transplanté  à bulbe nu, mais il est planté à partir d’une plante en pot sans problème, car ses racines ne sont pas perturbées.

Comment multiplier Crinum pedunculatum ?

Le semis est facile si on ne laisse pas sécher les graines. Elles germent immédiatement, et si elles sont transportées, elles doivent l’être dans un sachet humide. La croissance du jeune crinum  est rapide, mais il faut  attendre  5 à 7 ans pour obtenir une première floraison.

Les bulbilles autour du gros pied de crinum peuvent être divisées au printemps, au tout début de la nouvelle croissance des feuilles. C’est le moment où la perturbation des racines est la moins nocive. On tente d’ailleurs de les préserver au mieux. Les bulbilles fleurissent après 2 à 4 ans.

Espèces et variétés de Crinum

130 espèces dans le genre Crinum, souvent en région chaude, mais peu sont cultivées :

  • Crinum americanum, Crinum powelli, Crinum asiaticum…
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
L'hibiscus des marais L'hibiscus des marais

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous donne quelques conseils de culture de l'hibiscus des marais Hibiscus moscheutos : une plante de marais L'Hibiscus moscheutos ou hibiscus des marais est...

Vesse-de-loup géante, Tête de mort, Lycoperdon géant, Calvatia gigantea Vesse-de-loup géante, Tête de mort, Lycoperdon géant, Calvatia gigantea

sphère de grande taille, jusqu'à 70 cm de diamètreSpectaculaire rencontre, digne du livre des records : la Vesse-de-loup géante en impose à un ballon de foot, voire 2 ballons réunis. Ce...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Vos commentairesAjouter un commentaire