Pomme de terre Bleue d'Artois

Pomme de terre Bleue d'Artois, Solanum tuberosum 'Bleue d'Artois'

Botanique

Nom latin  : Solanum tuberosum 'Bleue d'Artois'
Synonymes  : Solanum tuberosum 'Bleue de la Manche', Solanum tuberosum 'Valfi'
Famille  : Solanacées
Origine  : Amérique du sud, horticole
Période de floraison : juin
Couleur des fleurs  : bleuté
Type de plante : variété potagère
Type de végétation : plante vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 60 cm environ

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 0°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : humifère, meuble et drainant
Acidité du sol  : acide à basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : légume
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : tubercule

La pomme de terre bleue d’Artois, Solanum tuberosum « Bleue d’Artois » est une variété de pommes de terre caractérisée par sa couleur bleue. Solanum tuberosum, de la famille des Solanacées, est originaire d’Amérique du Sud. Cette plante vivace est cultivée et sélectionnée depuis des milliers d’années, introduite en Europe au 16e siècle. Les variétés sont donc multiples, les tubercules de pomme de terre existent d’ailleurs dans de multiples coloris. Certaines sont anciennes comme La « Vitelotte » une autre pomme de terre violette et d’autre sont d’obtention très récente telle que « Miss Blush », marbrée de rose.

Après des siècles à sélectionner les pommes de terre à chair blanche, les pommes de terre en couleur sont de nouvelles invitées dans les assiettes. Ce qui explique le succès de la pomme de terre bleue d’Artois. Cette dernière a tout pour elle, une intense couleur bleue qu’elle conserve après la cuisson, et d’excellentes qualités gustatives. Son petit nom « Bleue d’Artois », lui a été donné par un semencier, peut-être un nom commercial, puisqu’elle était nommée à l’origine « Valfi », mais au moins renseigne-t-il sur sa couleur extraordinaire.

Description de la pomme de terre bleue d’Artois

La pomme de terre Bleue d’Artois est une pomme de terre semi-hâtive: il faut 3 mois environ entre la plantation et la récolte. Mais elle peut se manger jeune, en pomme de terre primeur, ou mâture et se conserver durant l’hiver. Ses tubercules sont ronds et réguliers, à l’épiderme noirâtre. Sa chair est fine au gout, non farineuse. Crue, la chair est violet foncé, puis vire au bleu intense à la cuisson, ce qui fait sensation sur la table, ravit les petits et étonne les amis. La pomme de terre bleue d’Artois se déguste aussi bien à la vapeur qu’en purée.

Son feuillage, fait de tiges multiples portant de longues feuilles composées vert sombre, culmine à 60 -70cm de hauteur environ. Les fleurs violettes apparaissent fin juin début juillet, signe que l’on peut piocher quelques semaines plus tard pour déguster les pommes de terre nouvelles.

La pomme de terre d’Artois est plutôt résistante aux maladies et très productive, la récolte peut atteindre1 kg par plant.

Cultiver la pomme de terre bleue d’Artois

La pomme de terre Bleue d’Artois se plante en avril-mai à partir de tubercules. Il est préférable de se procurer des plants de pommes de terre certifiés, c’est-à-dire, à la variété garantie, et indemnes de maladies.

Elle apprécie une terre bien ameublie, riche, mais sans excès d’azote, non humide. Les plants sont hâtés à la germination à l’intérieur, à 10 -15°C et à la lumière pendant une paire de semaines, puis sont plantés au jardin, de début avril dans les régions les moins gélives à début mai pour les plus froides, de façon à ce que les pousses ne souffrent pas de gelées tardives.

Les pommes de terre sont plantées en rangs espacés de 70cm, dans un sillon de 15-20cm de profondeur, un tubercule tous les 40 à 50cm. Le sillon est refermé sans arrosage. Les jeunes pousses sont butées à deux reprises, recouvertes avec la terre d’entre les rangs. Les nouveaux tubercules grossiront ainsi à l’abri de la lumière.

La première pomme de terre bleue d’Artois se déguste en primeur environ 3 semaines après le début de la floraison, au fur et à mesure des besoins. Puis la récolte finale intervient lorsque les verts commencent à jaunir en août ou septembre.

Conserver les tubercules

Pour la consommation: en couche peu épaisse à l’obscurité, au frais à minimum 5°C (cave garage). Les germes qui poussent sont régulièrement enlevés tous les mois.

Pour produire ses plants: choisir des pommes de terre plutôt petites et les étaler dans l’obscurité à 5°C. Au bout de 3 ans de plants maison, il vaut mieux racheter des plants certifiés, sains, afin de conserver une bonne productivité.

Espèces et variétés de Solanum

Le genre comprend environ 150 espèces

  • Solanum nigrum, la morelle noire
  • Solanum lycopersicum, la tomate
  • Solanum melongena, l’aubergine
  • Solanum quitoense, espèce tropicale aux énormes feuilles
  • Solanum rantonnetii, la gentiane en arbre
  • Solanum jasminoides, une espèce ornementale grimpante

La pomme de terre existe sous de très multiples variétés : BF 15, Bintje, Spunta, Marabelle, Belle de fontenay, Viola, Rosa, vitelotte, Miss Blush

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La pomme de terre française La pomme de terre française

Précoce ou de conservation, à grain fin ou à grain épais, la pomme de terre française est une institution depuis sa popularisation par Antoine Parmentier dès 1769. Environ plus de 200 espèces sont...

La mésange bleue La mésange bleue

La mésange bleue très commune dans nos jardins est un prédateur efficace contre les insectes l'été mais aussi l'hiver. Elle aime les grands arbres feuillus où elle loge tout au long de l'année....

Comment planter la pomme de terre ? Comment planter la pomme de terre ?

Gérard BOURGES d'Au Jardin des Cistes nous présente comment planter des pommes de terre en utilisant la technique de la culture sous paille. Deux options sont possibles pour planter des pommes de...

Mildiou de la tomate et de la pomme de terre, Phytophthora infestans Mildiou de la tomate et de la pomme de terre, Phytophthora infestans

A titre préventif également contre le mildiou de la tomate et de la pomme de terre, recherchez des variétés de tomate ou pomme de terre dites tolérantes au mildiou. Sans être véritablement...

Vos commentairesAjouter un commentaire