A LA UNE »
Céleri rémoulade

Les murs de soutènement

Un mur de soutènement en pierres de St Cyr
Un mur de soutènement en pierres de St Cyr

Sur les terrains pentus ou encaissés, il sera parfois nécessaire de réaliser un mur de soutènement pour retenir la terre et pourquoi pas y planter des végétaux. De nombreux matériaux se prêtent à ce type de construction, en voici quelques exemples.

La mise en place

Un mur de soutènement nécessite souvent la location d'une mini-pelle pour creuser la tranchée des futures fondations et pour déblayer la terre. Vous pourrez louer ce type d'engin à la journée. Si vous n'avez jamais pratiqué, renseignez-vous bien sur le fonctionnement de la machine et comptez une demi-journée pour la prise en main.

Les divers matériaux

Pour créer un mur de soutènement de nombreuses possibilités s'offrent à vous :

L'enrochement

Il est constitué de grosses pierres qu'il est toujours préférable de trouver sur place pour plus d'harmonie avec votre environnement. Ce type de construction n'est pas des plus aisé à réaliser car il demande une parfaite maîtrise de la mini-pelle et de la disposition des pierres. Si vous ne vous sentez pas prêts faites appel à un professionnel.

Le mur en pierres sèches

Très esthétique, ils donne du cachet au jardin. Attention, là encore, la mise en œuvre nécessite une formation car la structure devra être solide sans aucune adjonction de béton !

Le gabion

Il s'agit de cages en fer contenant de grosses pierres choisies selon vos goûts ou selon le rendu désiré. Faciles à poser, les gabions constituent une solution à la fois moderne et esthétique pour créer un mur de soutènement.

Les modules en béton creux (Taluroc)

Il s'agit de modules en béton creux de 30 kg chacun que l'on installe en quinconce et qui permettent quelques erreurs puisque ce type de mur n'a pas pour vocation première d'être exceptionnellement rectiligne. Les modules sont ensuite remplis de terre et prêts à accueillir vos végétaux.

Les modules à casser

Il s'agit là encore, de modules en béton préformé à l'aspect de pierres naturelles ou de béton brut qu'il suffit de casser d'un coup de masse pour réaliser la finition désirée. On trouve ce type de produit chez Antari ou Vauban par exemple. Ces modules se disposent sur semelle de béton bien horizontale et assurent un rendu très net.

Les blocs à bancher

Ce type de construction nécessite tout de même l'emploi de gros moyens puisqu'une fois la fondation mise en place et la semelle en béton coulée, vous devrez empiler les blocs bien droits. Le travail ne s'arrêtera pas là puisqu'une finition de parement devra être effectuée.

Le bois

Les murs de traverses en bois sont très techniques à réaliser. Il faudra bien sûr choisir une essence de classe 4 ou plus pour que le bois ne pourrisse pas et ne soit pas attaqué par les insectes xylophages. Pour plus de simplicité de mise en place, il existe des rondins munis d'encoches préformées pour s’insérer dans des poteaux rainurés (Solostar). Le rendu est très naturel et s'intègre à la majorité des jardins.

Lire aussi
Des plantes sur les murs Des plantes sur les murs

Apparu vers le milieu des années 90, le concept de mur végétal crée par Patrick Blanc docteur d'état ès Sciences à l'université Pierre et Marie Curie et chercheur au CNRS, est une véritable...

Cymbalaire des murs, Ruine-de-Rome, Cymbalaria muralis Cymbalaire des murs, Ruine-de-Rome, Cymbalaria muralis

Cymbalaria muralis, la cymbalaire des murs ou ruine-de-Rome, est une petite plante vivace proche des mufliers et des linaires, appartenant à la famille des Scrophulairacées, aujourd’hui...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Vos commentairesAjouter un commentaire