A LA UNE »
10 plantes chameaux

Nourrir ses poissons de bassin

Nourrissage de poissons dans un bassin
Nourrissage de poissons dans un bassin

Nourrir ses poissons semble un geste simple, et pourtant ! Le nourrissage est souvent la cause de nombreux problèmes au bassin. Apprenons à  nourrir les poissons à bon escient pour préserver leur santé et l'équilibre de l'eau.

Comment nourrir ses poissons de bassin ?

Achetez toujours une nourriture adaptée à l'espèce qui se trouve dans votre bassin. Certains poissons se nourrissent en surface et se contenteront d'aliments flottants d'autres comme les esturgeons sont des poissons de fond, ils auront donc besoin d'une nourriture qui coule directement.

Attention à la quantité donnée qui est souvent trop importante ; une astuce consiste à vérifier que toute la nourriture soit absorbée en 5 minutes. Si la nourriture est donnée en excès, elle va finir par souiller l'eau du bassin. Des problème de filtration, mais aussi de pollution et d'algues envahissantes risquent alors de survenir. En cas de pollution de l'eau, ou d'un taux de nitrate trop élevé, les poissons risquent d'en souffrir et d'être plus sensibles aux diverses pathologies pouvant les affecter.

En été, certains poissons se nourrissent de larves de moustiques et ont besoin d'une quantité de nourriture moindre. Des économies en perspectives et des piqûres de moustiques en moins !

Certains poissons sont aussi friands de plantes aquatiques comme les lentilles d'eau, cela doit être pris en compte lors du nourrissage.

Quand nourrir les poissons de bassins ?

Les poissons de bassin n'ont pas tous les mêmes besoins car certains d'entre-eux entrent en repos durant l'hiver, la nourriture ne sera donc distribuée que de manière très parcimonieuse. Les esturgeons font encore exception car ils sont bien adaptés au froid et restent actifs même en hiver, il faudra donc continuer à les nourrir très régulièrement.

D'une manière générale dès que les températures descendent en dessous de 8°C, il est inutile de nourrir la majorité des poissons de bassin qui entrent alors en léthargie. L'eau serait souillée inutilement et le transit des poissons perturbé par cet apport de nourriture superflu.

Lorsque la température augmente au printemps mais ne dépasse pas 14°C, recommencez progressivement à nourrir vos poissons une à trois fois par semaine.

Au delà de 15°C, vous pouvez commencer à faire des apports journaliers. Si la température nocturne et diurne se situe au dessus de 21°C vous pouvez les nourrir 3 fois par jour surtout en période de reproduction et lorsqu'il y a des alevins. La nourriture distribuée pour les petits poissons devra être spécifique car à la fois très riche et digeste.

Lire aussi
Les poissons de bassin Les poissons de bassin

Si l'installation de poissons dans un bassin demande quelques précautions minimums, dans la pratique la réussite est très souvent au bout du chemin ! Quelques conseils pour un bassin plein de vie !...

Bien choisir ses poissons pour le bassin Bien choisir ses poissons pour le bassin

Vous possédez un bassin d'ornement et rêvez d'y installer des poissons. Des questions se posent alors sur le choix des espèces, leur nombre et bien sûr leur éventuelle entente. Des poissons dans...

Les oiseaux aquatiques du bassin Les oiseaux aquatiques du bassin

L'accueil d'oiseaux aquatiques, qu'ils soient sauvages ou domestiques,  nécessite une préparation préalable du bassin. Quelques petits aménagements simples s'imposent pour faciliter la cohabitation...

Le poisson rouge, un classique du bassin Le poisson rouge, un classique du bassin

Le poisson rouge est un grand classique des bassins extérieurs. De la famille de la carpe, ce poisson est facile à vivre dans les régions tempérées puisqu'il supporte des écarts de températures...

Vos commentairesAjouter un commentaire