A LA UNE »
L'extraction du miel

Les plantes carnivores

Les plantes carnivores
Les plantes carnivores

Souvent considérées comme des bizarreries de la nature, les plantes carnivores fascinent ! Elles sont à elles seules la traduction vivante de la véracité des théories de Darwin sur l'évolution des espèces !

Le règne végétal ne manque pas de ressource ! Les plantes carnivores en sont la vibrante expression : confrontées à des conditions de survie très rudes, elles se sont adaptées au fil des siècles en développant des stratagèmes incroyables pour capturer des proies vivantes et s'en nourrir !

Ce processus d'évolution décrit par Darwin est étonnant mais vrai. Et force et de constater que la nature est bien faîte puisque ces plantes parfaitement acclimatées sont nées un peu partout dans le monde :  Europe, Inde, Japon, Australie, Afrique, Amérique du Sud ! En tout, environ 600 espèces sont aujourd'hui répertoriées.

Une nécessaire adaptation

Les plantes carnivores: Rossolis du Cap

On appelle plante carnivore un végétal capable de capturer des proies et de les digérer entièrement ou en partie afin de subvenir partiellement à ses besoins. Pourquoi ont-elles été amenées à cela ? Tout simplement parce qu'elles ne trouvaient pas suffisamment de nourriture dans le sol pour prospérer ! Elles ont toutes en commun d'être nées dans des sols pauvres en azote, comme dans les tourbières par exemple ou les marais. Leurs proies ne constituent pas l'essentiel de leurs menus mais plutôt un complément de leur nourriture habituelle puisée dans le sol et transformée par le biais du mécanisme de la photosynthèse.

En évoluant de simples plantes à plantes carnivores, elles ont réussi à résister et même à croitre sur des terrains hostiles. L'adaptation s'est faite essentiellement par déformation des feuilles transformées en piège d'une redoutable efficacité. Une fois capturé l'insecte est digéré selon deux techniques principales : soit la plante laisse l'insecte se décomposer, soit elle secrète de vraies enzymes digestives.

Insectivore ou carnivore ?

Si la plupart des espèces de plantes carnivores limitent leur menu à des insectes, certaines de grandes dimensions peuvent piéger des animaux de plus grosse taille comme des rongeurs ou encore des batraciens. Les plantes de petites tailles piègent également des infiniment petits comme des protozoaires, des acariens. Les espèces aquatiques (Aldrovanda vesiculosa, Utricularia gibba...) et les plantes terrestres pourvues de pièges  sous terre (Utricularia, Genlisea), ne capturent et ne mangent jamais d'insectes tandis que certaines plantes piègent également des limaces ou des escargots... Globalement, ces plantes sont donc qualifiées de carnivores plutôt que d'insectivores stricts. Ceci n'excluant pas l'autre évidemment puisque l'opposé de carnivore est herbivore, ce qui dans le cas de ces plantes n'est pas l'appellation adaptée.

Lire aussi
Plantes carnivores : une culture exigeante Plantes carnivores : une culture exigeante

Les plantes carnivores sont des plantes fragiles qu'il est souvent difficile de garder en vie sans un minimum de soins et d'attention. Comme tous végétaux, les plantes carnivores ont avant tout...

Plantes carnivores, différentes stratégies de pièges Plantes carnivores, différentes stratégies de pièges

Selon les conditions de vie et les climats, les différentes espèces de plantes carnivores ont développé un système particulier de piège pour parvenir à attirer leurs proies. Revue de détails. La...

Les plantes carnivores (dossier) Les plantes carnivores (dossier)

Un dossier consacré aux carnivores dont certaines peuvent être envisagées en extérieur, à découvrir... Introduction Souvent considérées comme des bizarreries de la nature, les plantes carnivores...

Hiverner les plantes carnivores Hiverner les plantes carnivores

Les possesseurs de plantes carnivores se posent de nombreuses questions une fois les premiers frimas venus. Faut-il hiverner leur protégées à l'abri, les laisser en extérieur ou simplement les...

Vos commentairesAjouter un commentaire